[SUGGESTION] Description manquantes, le retour

Une idée pour enrichir le jeu ? Pour simplifier la vie ou la lisibilité ? c'est ici !

  • Et oui, qui dit nouveaux vaisseaux dit nouvelles descriptions !

    Vaisseau Recycleur a écrit:Bien que des termes hérités de l’âge des marines océaniques soient légion dans le vocable des flottes spatiales, il ne faut pas oublier que les deux milieux sont radicalement différents. Là où un navire détruit lors d’une bataille navale coulera et deviendra irrécupérable, la fin d’un astronef est bien différente. Si les holofilms aiment à présenter une fin explosive, une rupture dans le confinement du réacteur transformant le malheureux bâtiment en un nuage de plasma en expansion, la réalité est tout autre : dans la plupart des cas, lorsque tous les systèmes offensifs ont été détruits, lorsque les propulseurs sont hors-ligne, lorsque les compartiments prennent le vide, lorsque tout l’équipage est mort, le vaisseau ne disparaît pas. Les débris et les carcasses, mues par les éternelles lois de l’inertie et de la gravité, poursuivront leurs orbites jusqu’à ce que quelqu’un ou quelque chose ne les perturbe.

    C’est à ce moment qu’intervient le Recycleur. Son équipement spécialisé — grues, bras mobiles, grappins et autres manipulateurs — lui permet de s’approcher des restes résultants d’une bataille spatiale, et d’en récupérer les ressources encore utilisables. Plaques de blindages, composants électroniques, structures métalliques, réservoirs de carburant encore intacts : ces charognards peuvent retraiter toutes sortes de matériaux et les rapporter jusqu’à vos centres industriels où ils pourront être réutilisés.

    Il est même possible, dans certaines circonstances, de retrouver des épaves en si bon état qu’elles ne nécessitent qu’un bref passage dans un chantier avant de pouvoir être admises au service dans les forces armées de leur découvreur.


    Barge de Recyclage a écrit:La taille et le nombre des vaisseaux engagés dans les affrontements spatiaux augmentant sans cesse, les champs de débris laissés par ces combats devinrent rapidement trop copieux pour que de simples Recycleurs puissent en venir à bout en un délai raisonnable.

    Ces derniers subirent ainsi la même inflation, aboutissant à la Barge de Recyclage, un imposant bâtiment près de sept fois plus massif que son aîné. Ses installations spécialisées ont été accrues en conséquence, conférant à cet engin la capacité de retraiter les matériaux du champ de ruines avec une efficacité rivalisant celle des installations de déconstruction planétaires. Ses larges soutes lui permettent de travailler sur des quantités de ressources bien plus conséquentes que son prédécesseur, réduisant le nombre de vaisseaux à envoyer sur un amas de débris donné, ainsi que le nombre d’allers-retours que ceux-ci auront à effectuer.

    Malgré sa taille et sa masse, la Barge de Recyclage demeure un vaisseau relativement agile et véloce : ces caractéristiques, ainsi qu’un blindage surprenamment important comparé à un transporteur de même tonnage, sont nécessaires pour naviguer à travers des champs de syndromes de Kessler en devenir.


    Barge de Recyclage Mk. II a écrit:Les invasions Cetyn marquèrent un tournant dans la conduite des opérations spatiales. Jamais auparavant de telles quantités de vaisseaux ne s’étaient affrontées ; des premières attaques Melrehns sur les Portes à la prise de possession de Dareyn par les Duchés, en passant par les improbables armadas multi-factionnaires de 17.405, ce sont plusieurs milliards de bâtiments qui ont été détruits. Les champs de ruines résultants furent ainsi, eux aussi, parmi les plus colossaux de l’histoire. Les inénarrables richesses minérales qu’ils renfermaient eurent tôt fait d’attirer la convoitise de tous, et nombre de barges de recyclage affluèrent sur les sites de ces batailles. Hélas, leurs soutes quoique conséquentes ne suffirent pas à retraiter l’invraisemblable quantité de ressources polluant les orbites.

    Mais qui dit « inénarrables richesses » dit également « Guilde du Commerce ». Appâtée par cette manne financière, les Commerçants devisèrent un moyen d’exploiter ce filon — tout en réalisant un bénéfice de bon aloi. Usant de leur expérience dans la construction spatiale née des Docks et des Transporteurs ASE, se servant de modules de Barges déjà existantes, ils mirent au point un vaisseau à même de recycler de gargantuesques quantités de ruines, disposant de la pointe de la technologie en matière de grues mobiles et autre matériel de traitement d’épaves. Il est même dit que ces « Barges Mark II » sont équipées de puissants générateurs de champ magnétique afin d’attirer plus facilement les débris métalliques.

    La Guilde de Transport a d’ailleurs — en vain ! — à maintes reprises essayé d’interdire la production de tels vaisseaux, estimant que leurs cales d’une capacité de cent milliards d’unités et leur agilité hors-normes constituaient une concurrence déloyales à leurs propres transporteurs.


    Prospector a écrit:L’espace est vaste. Incroyablement vaste. Inconcevablement vaste. Tellement vaste, à vrai dire, que nul ne peut réellement prétendre connaître le plus infime des recoins de la galaxie. Bien entendu, le moindre empire trans-stellaire digne de ce nom possède des vaisseaux d’exploration, permettant de découvrir de nouveaux horizons et de cartographier de systèmes de plus en plus éloignés ; mais à moins d’envoyer un tel bâtiment de façon régulière, il est impossible d’avoir des informations en continu sur un système sans posséder d’installations permanentes dans ce dernier.

    Heureusement pour tous les gouverneurs en manque de panoptique, la Guilde des Explorateurs a fait de révéler et de percer tous les secrets de l’univers son sacerdoce. Ne pouvant tolérer une telle ignorance sur une galaxie en permanent changement, elle mit au point un système à même de recueillir et de transmettre ces renseignements à intervalles réguliers : le Prospector était né.

    Plus que le vaisseau en lui-même, ce sont ces systèmes de reconnaissance qui justifient son coût relativement élevé. Le Prospector, lorsqu’il arrive dans un système à explorer, déploie des sondes d’observation extrêmement discrètes — au point que nul ne peut les détecter après leur mise en place. Ces sondes vont ensuite maintenir un lien constant avec leur commanditaire, permettant à celui-ci de conserver une vision à jour des évènements prenant place dans ce système.


    Maraudeur a écrit:La Flotte de Faction est aussi bien le fer-de-lance que le bouclier du territoire factionnaire, et se doit ainsi de le protéger de toute menace — mais une menace ne prend pas forcément l’apparence d’une armada de vaisseaux de guerre. L’adage est connu depuis des millénaires : le savoir, c’est le pouvoir ; et l’information, au même titre que la logistique, constitue une branche inaliénable des opérations militaires.

    Les Prospectors et leurs satellites quasi-indétectables sont ainsi la source de maintes fureurs au sein des Amirautés, puisqu’ils permettent à un éventuel ennemi de toujours savoir ce qu’il se passe dans un système donné. Les bureaux d’études répondirent rapidement à cette menace par le Maraudeur. Ce vaisseau du plus de six-cents mètres de long renferme d’importantes banques de condensateurs, qui, lorsque leur charge est relâchée en une fraction de seconde, génèrent une colossale impulsion électro-magnétique. Cette IEM aura pour effet de “frire” les délicats senseurs d’éventuelles sondes se tapissant dans le système, qui restera alors sans actualisation jusqu’à ce que de nouveaux satellites soient installés.

    Cette protection n’est hélas pas sans inconvénients : les importants champs magnétiques latents provoqués par les installations du Maraudeur l’empêchent d’emprunter portes et rampes, sa consommation d’énergie est telle qu’il ne peut stocker que peu de charges à la fois, et les condensateurs ne se rechargent que lentement. Nettoyer plusieurs systèmes en un bref intervalle de temps demande ainsi plusieurs exemplaires de Maraudeurs.


    ...voilà voilà !
    « Si y'a moins de pages sur le RP que de vaisseaux sur le RC c'est pleutre. »

    Image

    Confédération Stellaire Batuléenne
    Avatar de l’utilisateur
    Vyslanté
    Commandant
    Commandant
     
    Messages: 1106
    Inscription: Dim Mar 25, 2012 8:55 pm
    Localisation: Dans un fauteuil présidentiel de maître du monde en cuir véritable de plastique
    Gouverneur: C.S.B.


Retourner vers Suggestions




Informations
  • Qui est en ligne
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité
cron