Une forteresse peut en cacher une autre.

Présentation de personnages, d'alliances, dialogues et intrigues se passent ici.

  • D’un revers de main, le jeune Ogar ordonna à l’IA domestique de fermer la fenêtre. Les cris, les hurlements et les grincements des droïdes de combat se turent. L'archiviste de Kel-Morian lui avait demandé de prendre de quoi écrire, comme dans les temps anciens où les archives étaient manuscrites. Le vieil homme soupira en regardant la fenêtre, les fumées noires et les flammes au loin ne présageaient pour lui qu’une triste fin.

    “L'holo transmission est trop risqué Ogar. Tu vas lui remettre ce papier en main propre. Lorsque tu le feras, ne l'appelle pas Empereur, Oranor suffit. Ils l’ont réveillé depuis peu. Il doit être de mauvais poil, ne parle que s’il te le demande. Maintenant écrit :


    Nous ne savons pas sur quel monde d'Aelden les premiers autoritaires se réunirent. Faisant fi des factions et des gouvernements, leurs idéaux dépassent toutes les frontières. La haine ancestrale du voisin, est devenue la haine de cetyn au détriment de notre nation. Nous ne sommes donc pas les seuls, d’après nos sources, d’autres empires sont touchés. La principale cause semble la peur de cetyn.

    L’absence de protections militaires pour les plus pauvres ne jouait pas en faveur des dirigeants ohaniens. Les autoritaires sont des fanatiques anti cetyn. Ils prônent un regroupement des factions contre cette menace et ce quelle qu’en soit le prix. Ces idées ont pris racines des castes inférieurs jusqu’à notre élite.

    Quoi qu'il en soit, la gestion de l’empire par votre frère a aggravé la situation au point que les autoritaires se sont infiltrés dans les plus hautes sphères de notre société. Il les a affamés, puis a doublé les rations pour les amadouer. Il a exécuté publiquement les plus durs d’entre eux ainsi que leurs familles. Il les a privés de travail et leur a interdit les postes importants. Il a essayé de les exilés sur des mondes plus hostiles les uns que les autres. Votre frère a oublié qu’il affrontait avant tout des melrehns me semble-t-il.

    La victoire sur la forteresse a calmé les esprits du moins c’est ce que nous pensions. En retour, il a malheureusement cédé en leurs donnant des postes de chercheurs. Ils ont eut accès aux débris de forteresse, ils disposaient de moyens illimités. Vous connaissez le résultat, Oranor. La paranoïa s’est aggravée avec l’apparition de ce vaisseau, construit en secret par les autoritaires. Tout ohanien ne partageant pas les idées de l’ACA peut être accusé de comploter avec cetyn. La sécurité a disparu sur Kel-Morian, où l'on assiste à des scènes de chaos chaque jour. Je vous envoie ce rapport que vous m’avez demandé avant votre mise en stase. Sachez que nous ne nous reverrons probablement pas. Que l’ombre vous accompagne.


    Maintenant va vite, quitte ce monde avant qu’il ne soit trop tard.”


    Ogar regarda une dernière fois son maître qui lui avait tout appris. Il savait qu’il ne le reverrait plus, lorsqu’il ouvrit la porte il entendit des militaires vociférer des ordres. Il ne reviendrait plus jamais sur Kel-Morian.

    -

    Passerelle de commandement du cuirassé Amiral “Le Raynor”.


    L’Oranor regardait “La chose”. C’est comme ça qu’il avait surnommé la forteresse. Il avait dormi durant plus d’un siècle, encore groggy par l'effet de stase, il avait du mal à réaliser ce qu’il voyait. Il gardait dans ses mains la lettre de l’archiviste, les nouvelles ne l’avaient pas franchement rendu plus aimable.
    À ses côtés l’Amiral et le jeune Ogar restait là, impassible.
    Il se leva et fixa l’Amiral Shoridan qu’il n'avait pas vu depuis la dernière grande guerre.


    “On ne pensait pas pouvoir faire pire la dernière fois, n’est ce pas ? Il semblerait que mon frère se soit laissé emporter par son addiction pour ce jeu virtuel stupide. En tout cas Shoridan, je te remercie de ne pas utiliser notre station sur Kel-Morian. Nous avons besoin d’hommes, qu’importe s’ils sont devenus fous nous en avons besoin. J’imagine qu’il va falloir la jouer fine. Nous n’avons personne de qualifié pour cette discipline qu’est la “diplomatie”. Je vais donc t’envoyer toi, Shoridan, chez le Narl. Tu lui expliqueras la situation, il parlera au nom de la confrérie. J’imagine que tout Aelden est au courant de l’existence de cette “chose”

    “Absolument. Votre frère a perdu le contrôle des médias dès le début de la crise. J’irai voir le Narl, je m’entend bien avec lui. Je vous conseil de préparer un budget...de reconstruction.”

    L’Oranor haussa un sourcil, ce genre de conseil ne lui plaisait pas mais qu’importe.

    “Je vois où tu veux en venir. C’est en effet une constante remarquable que de vouloir détruire ce qui est unique. Comment s'appelait l’autre chose déjà ?”

    L’Amiral réfléchit quelques secondes avant de répondre.

    “Hum, la cité des dieux.”

    “La cité des dieux, ah oui je me souviens maintenant. Fort bien, la situation a une odeur de fosse de traitement des eaux usées mais qu’importe nous avons connu pire. Tiens, voilà que Dvegar daigne me répondre, c’est étrange.”

    Le vieil homme connu et reconnu de tous comme étant le chef de la confrérie apparut en holo transmission, il était immobile et ne disait rien.

    “Il y a un problème avec la réception ?” dit l’Amiral.
    L’Oranor plissa les yeux et répondit :
    “Non, attend juste un peu.”
    Soudainement, Dvegar éclata de rire, lâcha juste un “non” puis l’image se coupa.
    “Que lui avez-vous demandé?”
    “S’il voulait la chose... Rassembler la flotte, nous partons pour le Verdon. Toi le jeune tu restes, tu seras mon nouvel aide de camp. Au fait Amiral, cette histoire de soit disant complot xaxaïen à qui nous devons hypothétiquement des zircans n’a rien à voir avec tout ça ?”
    “Non rien, Oranor. C’est une légende de troquet.”
    DayNine
    Cadet
    Cadet
     
    Messages: 12
    Inscription: Jeu Avr 25, 2013 7:56 pm
    Genesis: DayNine
    Horizon: DayNine


  • La silhouette du Faucon Vigilant passait devant Aeliol, la géante bleue caressant son flanc bâbord de photons, illuminant la magnifique peinture qu’il arborait, enfin, sur une bonne moitié de son fuselage, le reste étant, encore et toujours, en chantier…

    L’enseigne entra dans les quartiers de la directrice de l’ETCC, il avait été dépêché pour lui intimer l’ordre de rejoindre au plus vite les quartiers de son père, et il appréhendait quelques peu sa réaction…

    Elle se tenait debout, le regard perdu dans l’immensité que dévoilait la baie vitrée, contemplant le système mère du Thalaméen. Elle n’avait pas réagit a l’intrusion de l’importun, elle pensait a Kashin… Aldoorth était toujours en stase, et son dirigeant semblait bien ne plus devoir se réveiller, ce qui la rendait mélancolique, et pour le moins soupe au lait… L’enseigne, officier subalterne de la flotte du pacte, s’attarda quelques instants à détailler celle qu’il devait emmener.

    Le teint pâle, très légèrement relevé par quelques taches de rousseurs sur les pommettes, lui donnait un visage impassible, froid, qui contrastait avec sa chevelure, d’un roux profond, « au burne » comme en plaisantaient les officiers de bord, la couleur du feu qui couve… il était tout occupé a détailler la courbe, généreuse sans excès, de ses hanches lorsqu’il se rendit compte qu’elle le fixait, durement…
    -Maaamaamadame, veuillez m’excuser, j’ai ordre de vous conduire sur le champ dans les appartements du Vice-roi Brynjaleifre, votre père vous demande céans, une nouvelle forteresse a vu le jour en Aelron, et ce ne sont pas les cetyns qui cette fois en sont les possesseurs…

    Le suivant au travers des couloirs et autres salles, toutes plus pompeuse et inutiles les unes que les autres, elle se rendit tout à coup que oui, son père avait raison, il était vraiment urgent de finir ce « foutu piaf » … Elle entra dans le bureau de l’eldar, qui, une fois de plus, semblait se concentrer à rendre la pièce irrespirable, les borborygmes de son narguilé indiquant qu’il devait être affalé dans un des nombreux fauteuils situés proche de la baie vitrée, elle-même voilée d’un bouclier empêchant l’aveuglement induit par le rayonnement de l’étoile du système, elle se rendit alors compte qu’elle avait traversé tout le vaisseau, il était temps qu’elle chasse ses pensées, et se remette au travail…

    -Erdnael, te voilà donc, comment se porte notre compagnie commerciale ?

    -Papa, tu sais que je ne m’occupe guère de la compagnie en ce moment, la famille Courtney semble tout à fait a même de la mener en mon « absence »…

    -Ma fille, sache que ton « absence », comme tu le dis si bien, est terminée ! je te demande de reprendre tes galons, j’ai besoin de mon premier amiral pour diriger une flotte de guerre, tu pars demain, prépare tes affaires…

    -J’ai cru comprendre qu’une nouvelle forteresse a été construite, cela fait beaucoup en peu de temps pour notre petit cadran, et je suppose que cela confirme les bruits de couloirs, les « autoritaires » construisaient bel et bien une arme en vue de repousser l’envahisseur, est-ce cela ?

    -Tout à fait, nous aurons bientôt les coordonnées de son emplacement, tu t’occuperas de cette « chose » comme certains la surnomme déjà, elle semble être la pierre angulaire d’un concept nouveau en Aelden, l’ACA, comme quoi, tout arrive…

    -Très bien, dois-je la capturer, ou plus simplement la détruire ?

    -Rien de cela, elle sera dirigée par mon très cher ami Shoridan des Ohaniens, et toi, tu vas non seulement te mettre en orbite de cette structure, mais surtout, la protéger comme si c’était ce maudit oiseau de proie !

    -Bien, autre chose ?

    -Oui, passe chez Amalia, demande lui de t’accompagner, et par pitié, achète toi un foutu sourire !


    ****************

    « Ici l’Arion, prêt à appareiller, spatioport 124, attendons instruction et plan de vol »

    Huit mille sept cent cinquante mètres de long, le vaisseau de classe ETCC Niphredil avait de l’allure, se moteur étaient en marche et il était prêt, comme le reste du contingent Eldar, a manœuvrer sur la rampe de lancement, direction la grande porte de la dixième région du cadran aelronite, en vue de rejoindre le corridor du Verdon, lieu ou serait, pour un temps, stationné la forteresse, dans l’attente d’un hypothétique signe de vie de la dirigeante des pirates du même nom…

    Le voyage, bien que long, ne fut qu’une formalité, il faut bien dire que la paix régnait dans le petit cadran, et chacun envoyèrent les salutations amicales a la flotte le traversant, faisant preuve de sympathie à l’égard de l’ETCC, rappelant à demi-mot qu’une pareille flotte était visible comme un poing dans la tronche…

    « Ici Erdnael, dirigeante de l’ETCC, j’ai été mandé par mon père, le vice-roi Brynjaleifre pour apporter protection a la forteresse, je demande permissions de mise en batterie de la flotte en vue du déploiement défensif, ainsi qu’audience a bord pour m’entretenir avec votre commandement »

    La réponse, positive, ne ce fit pas attendre, et il ne fallut pas long avant qu’elle ne soit reçue à bord. On l’escorta dans une salle qui semblait entièrement dévouée aux palabres en tous genres, elle nota l’absence d’odeur de fumée, la décoration spartiate, et surtout, la peinture fraiche, qui ici était finie…

    Se tenaient là le Narl, descendant d’une longue lignée de Nobles Aelronites, ainsi que l’amiral Shoridan, commandant cette structure au nom de l’empire Ohanien, tous deux la saluèrent, la galanterie semblait ne pas être tout a fait disparue en ces lieus reculés, elle ne put s’empêcher de remarquer le regard insistant de l’Ohanien, qui, soyons franc, ne la regardait pas dans les yeux. Elle se surprit à sourire, ce qui l’étonna…

    -Bonjour à vous messieurs, notre flotte est à votre disposition, nous attendrons vos ordres, et, si je puis me permettre cette question, qu’est-ce donc que ce logo qui foisonne sur cette forteresse, représentant un A, un C, suivi d’un autre A ?
    [00:10:32] Octopus: si PIC est un trident, alors moi je suis le manche :p
    Avatar de l’utilisateur
    Empire Eldar
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 139
    Inscription: Mar Juil 24, 2012 1:58 pm
    Genesis: ETCC
    Horizon: veni-vidi-reparti


  • D'illustres philosophes édictèrent un jour que la perfection n'était qu'un état d'esprit, une chimère, un idéal à atteindre, bref, que ça n'existait tout simplement pas. Pourtant, Neige Enflammée était affalé dans son bureau, tirant avec finesse sur sa pipe. Les chantiers étaient à l'arrêt depuis plusieurs mois, les débordements de matières premières à des taux loin d'être exagéré et tout roulait comme sur des roulettes roulant parfaitement.

    Mais ! Hélas, il y a toujours un mais… Neige fut averti que le plan de vol du Faucon Vigilant venait d'être modifié, suite à une requête de Brynjaleifre. Et ça, mes amis, c'est nécessairement le début de la fin, les emmerdes assurées !

    Le défenseur de Thalam fut cordialement invité à se présenter à bord, afin de s'entretenir avec l'annonciateur de la fin de la glandouille parfaite. Arrivant légèrement en avance, Neige surprit une petite discussion entre Bryn et Jaskier. Ca parlait de chose, et pour une fois, le thalaméen avait le sentiment qu'il n'y avait rien à avoir avec ce dont ça a généralement à voir.


    " Mon croulant préféré, sorti de ton bocal de formol ? " s'amusa l'Eldar.

    " Pffff, j'savais que c'était une mauvaise idée… Vu le sourire qui court sur ton visage, bah… Eh merde, tu fais chier Bryn ! "

    " Mais je n'ai encore rien dis… "

    " T'es vraiment devenu une sacrée chochotte, petit flammèche. C'est navrant. "

    " Jaskier, le jour où j'aurai besoin que tes grelots tintent, j'te ferai signe, d'ici là. Boarf, j'ai même pas la force, contente toi de dégager. "

    " Oh, on s'est levé du pied gauche ce matin, mon petit flocon. "

    " J'vous emm… "

    Neige s'assit, discuter avec Brynjaleifre et Jaskier en même temps était beaucoup trop épuisant pour un homme de son âge avancé.

    " Donc, c'est pour de la flotte ? "

    " En quelque sorte. Il y a aussi autre chose. "

    Le thalaméen ne put s'empêcher de tiquer, Bryn allait lui parlait de la chose et il savait que c'était important, donc potentiellement intéressant, ou tout du moins probablement moins inintéressant que la majorité des mots sortant de sa bouche de mangeur de salade.

    " Aeliol semble n'avoir pas changé depuis la dernière fois. "

    " Et ? "

    " Bah et rien, c'est tout. "

    " Comment ça c'est tout ? "

    " Bah, c'est tout ce que j'avais à dire. "

    " Pour me dire bouge tes fesses, t'aurai pu m'envoyer un message plutôt que de me faire me déplacer ! "

    " Certes, mais ça aurait été moins drôle. "

    " Esp… "

    L'entrée d'Erdnael, la fille de Brynjaleifre, coupa net le verbiage sanglant qui allait prendre vie de la bouche du thalaméen.

    " Neige, j'ai à faire, tu peux disposer. "

    En sortant, ce dernier croisa son regard. Elle avait l'air préoccupée et un brin inquiète. La suspicion n'était plus de mise, il se tramait effectivement quelque chose, et ce bougon d'Eldar n'avait pas vendu la mèche. Soit, il faudra s'y prendre autrement.

    De retour sur sa chère Thalam, Neige ne cessa de penser. Et d'espionner les moindres faits et gestes des Eldar. Erdnael ne voyait son père que très rarement, il y avait donc fort à parier que ce dernier lui avait confié une mission top secrète !

    Et l'objectif de cette mission ne fit aucun doute lorsque le vent vint aux oreilles de Neige qu'Erdnael se rendait sur Constantinopolis, demeure de… L'Impératrice Amalia ! Bordel, voilà que Bryn s'était mis dans la tête d'accélérer l'organisation du mariage !!! Tout était foutu, absolument tout ! Ce fichu Eldar, quand il avait une idée dans la tête… Et l'autre greluche, sûr qu'elle n'attendait que ça. Il fallait trouver une échappatoire, et vite !

    Mais où se planquer ? Uran n'était plus sûre depuis que la moitié des membres du Pacte y séjournaient régulièrement pour avoir accès aux services luxueux proposés. Et avec la folie des grandeurs, aucun endroit du Cadran n'était sûr, si Bryn et le Xaxaien n'y accédaient pas, nul doute que le sombre burkini y parviendrait…

    Donc il restait quoi ? Varden ? Inenvisageable. Dareyn ? Avec les récentes reprises de conscience de Cetyn, il valait mieux oublier l'idée. Au final, la réponse s'imposa d'elle-même : le Corridor de Verdon !

    Pendant les préparatifs de son excursion secrète, Neige demanda à ses plus proches subordonnés de continuer de surveiller la capitale de l'Impératrice et de l'informer de tout mouvement suspect. Quelle ne fut pas sa surprise d'apprendre qu'Amalia et Erdnael se dirigeaient... Vers Verdon !

    Une idée de génie lui traversa l'esprit et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, il catapulta sa flotte sur l'impressionnante armada. Et, ni une, ni deux, ni même trois, il se retrouva à bord de l'Arion, ni vu, ni connu. L'enjeu était d'ailleurs de taille, il se tramait quelque chose en rapport avec le mariage dans le Corridor des pirates et il devait découvrir quoi, parce que le thalaméen n'aimait pas les surprises.

    Le voyage fut long et relativement éprouvant. Ayant anticipé la suite des opérations, Neige alla se planquer dans une des navettes diplomatique qui irait nécessairement se poser sur la planète.

    Et il vit juste, la navette décolla peu après que l'Arion s'immobilisa. Neige jubila de la perfection de son plan. Enfin, jusqu'à ce qu'il se rendit compte qu'en fait, il était présent dans un autre Cadran en toute illégalité. Mais qu'importe, sa curiosité l'emportait, surtout lorsqu'il entendit sa promise à l'intercom, annonçant que sa flotte venait d'arriver sur place.

    Neige laissa un peu d'avance à l'escorte et sorti discrètement, se faufilant dans les immenses corridors quasiment déserts. Il croisa d'étranges créatures et se demanda où il avait atterri. Fort heureusement, il ne mit pas longtemps à retrouver Erdnael et là, quelle stupéfaction… Un Narl, en chair et en os !! Un vrai de vrai descendant de la maison Narl. Il se tramait décidément quelque chose de bien étrange…
    Dernière édition par furmi le Dim Oct 30, 2016 1:38 pm, édité 3 fois.
    Avatar de l’utilisateur
    furmi
    Officier
    Officier
     
    Messages: 265
    Inscription: Dim Jan 13, 2008 3:51 pm
    Localisation: Thalam
    Genesis: Neige Enflammée


  • Constantinopolis, capitale Amalienne. Erdnael dut aller chercher l’Impératrice dans un laboratoire pharmaceutique au fin fond de la jungle tropicale. “Mais qu’est-ce qu’elle fout là bas ?! … Pilote posez vous sur la plateforme principale.”
    La Navette se posa sans soucis, Erdnael ouvrit le sas laissant sa silhouette inonder par le soleil. Elle aperçut rapidement l’agitation du personnel autour du bâtiment, entrant et sortant avec des masques à gaz… vraiment pas normal. Non loin elle distingua l’Impératrice accompagnée par Jorus son assistant, se dirigeant vers elle, ils étaient à la limite de courir… là Erdnael s'inquiéta.

    - Que se passe-t-il Amalia ? C’est quoi ce bordel ?!

    - Tient, salut Erdnael, tu vas bien ? Non, comme d’hab j’ai envie de dire. Bref ! Tu viens me chercher je suppose alors on s’arrache. Le sas se ferma et la navette débuta son ascension.

    - Amalia ! Avec tout le respect que je te dois pas, c’est quoi ce bordel ?

    - Oh ça c’est rien. Je testais un nouveau tabac pour Neige… ça a mal fini et j’ai contaminé tout le labo. Mais je suis fière de moi le Directeur était complètement déchiré, et ça c’était marrant !

    Une explication qui déprima la fille de Bryn au plus haut point.

    - Tu es folle, aller tiens, c’est l’ordre de mission. Elle lui tendit vulgairement un DataPad.

    - C’est quoi le pire ? La folie ou la morosité ? Répliqua-t-elle avec suffisance.

    Elle échappa un sourire timide, le premier depuis des mois, puis elle s’assit sur un siège de la navette et ne dit plus un mot jusqu'à l’arrimage de celle ci sur le Bélisaire, Cuirassé de la marine Amalienne, ou elle déposa l’Impératrice et son assistant.


    *****************************


    Verdon, système Tal, la flotte Amalienne s'annonça auprès de la Forteresse ACA. Il s'ensuivit de toutes les procédures administratives. La flotte de Erdnael commençait déjà à se mettre en formation défensive autour de la Forteresse.

    - Ici l’Impératrice Amalia, Greluche du Pacte et PDG de FloodChanel. Demande l’autorisation de rejoindre Erdnael, dirigeante de l’ETCC.
    - Accordée, bienvenue Impératrice. Je vous transmets le plan de vol.

    La Navette diplomatique partit aussitôt avec à son bord l’Impératrice et Jorus.

    - Jorus, à bord vous ne me suivrez pas. J’ai besoin de vous pour une autre tâche.

    - Pardon ? Mais Madame c’est mon rôle de vous soutenir pendant les entrevus avec les personnalités, point.

    - Hé j’ai baffé plus de dirigeants que tu n’en verras dans ta vie alors je me passerai facilement de toi. Elle regarda par le hublot du cockpit. Regarde cette Forteresse, magnifique. Je veux savoir qui ont été les ingénieurs, scientifiques, architectes, maçons, en charge du projet, peu m'importe d'où ils viennent. Je veux savoir qui a construit ça… Alors tu vas te renseigner dessus, t’as pas le choix c’est moi qui te paye.

    - Très bien, vous avez un projet de superstructure en cours ?

    - Non, tu vois les renforts structurels des dômes ? Ils sont assez volumineux, et si tu regarde bien on voit que ces renforts sont blindés de lignes de défenses, ça rend les dômes moins vulnérable et toujours aussi esthétique.

    Jorus surpris laissa échapper un “euh

    - Quoi ! Na mais tu crois que je suis devenu Impératrice parce que j’ai simplement le physique d’une bimbo imbécile, je suis une femme de science.

    - Une Greluche intelligente… Même Neige ne s’en remettrai pas. Et ce fut l’hyperbaffe. Censuré.

    Jorus se releva tant bien que mal. S’appuyant sur son siège, il reprit la conversation comme si de rien n’était ou tout simplement par habitude.

    - C’est un projet titanesque c’est certain, vous voulez en faire une application ?

    - Oui, je veux la même chose sur le Faucon. Et pour le prix on s’en fou c’est Xaxa qui paye !

    - Je vois…

    La navette se posa dans l’un des nombreux hangars de la Forteresse, les deux inséparables firent mission à part à partir de là. L’Impératrice rejoignit Erdnael qui avait déjà commencé l’entrevu avec le Narl ainsi que l’Amiral Shoridan. Amalia traversa les couloirs un part un, senti la peinture fraîche et l’odeur de soudure récente, au dernier corridor elle aperçut la silhouette des trois personnages… enfin.

    Problème avant de franchir l’entrée de la pièce, elle aperçut une quatrième personne dans la salle. Ce dernier qu’elle reconnu entre mille.

    - Neige !?
    Dernière édition par Amalia le Sam Nov 05, 2016 1:30 am, édité 2 fois.
    " Ceux qui ne regardent pas le passé, sont condamnés à le répéter. "

    Image
    Avatar de l’utilisateur
    Amalia
    Cadet
    Cadet
     
    Messages: 19
    Inscription: Dim Sep 18, 2011 9:35 pm
    Genesis: Impératrice Amalia


  • L’impatience était perceptible sur tous les visages. Shoridan piétinait sur place, tournant en rond dans ce couloir trop éclairé à son goût. L'équipage lui avait annoncé le retard des Amaliens, ce qui ne le surprenait pas vraiment. Lorsqu’il vit l’impératrice arriver au loin, il prit sur lui pour ne trahir aucun agacement sur son visage. L’amiral exécuta le salut militaire de rigueur face à l’impératrice. La surprise de cette dernière devant la présence du thalaméen l’amusait quelque peu.

    On lui avait parlé du légendaire désordre qui régnait au sein du pacte. Après tout, le protocole pouvait souffrir de quelques entorses excusées par l’âge de certains dirigeants.
    Il fixa le thalaméen d’un air sévère, puis se tourna vers l’impératrice qui semblait surprise par la présence de ce dernier.


    “Voyez-vous très cher impératrice. Le seigneur Neige Enflammé fut trouvé déambulant sur le quai de débarquement 6-B. Il a déclenché l’alarme des droïdes anti-incendie car il fumait une substance interdite sur nos mondes. Nos services de sécurité arrivant sur place ont tenté de procéder à une fouille au corps à caractère invasif si vous voyez ce que je veux dire. En effet, ces derniers l’ont pris pour un contrebandier dissimulant de la marchandise dans les recoins les plus sombres de sa personne. Quelle chance que je sois intervenu à temps pour mettre fin à cet incident diplomatique n’est ce pas ?”


    L’Amiral prit du recul et d’un geste indiqua son escorte militaire qu’il allait partir.


    “C’est le moment où je vous laisse à vos affaires diplomatiques. Vous avez accès à l’ensemble de la forteresse, profitez-en pour admirer l’architecture quelque peu exotique de ce vaisseau. Je dois répondre rapidement à la demande d’audience de la Reine-Amiral Erylia de Garternos. Sombresoir mes seigneurs.”


    Il adressa un dernier regard de curiosité à la fille de Brynjaleifre, puis exécuta le salut militaire avant de partir.


    ------


    La salle des communications était bondée. Les techniciens étaient prêts pour émettre la précieuse réponse en direction du Havre noir.
    L’amiral regarda la capitaine en charge des communications et lui fit un signe de tête indiquant qu’il était temps.



    “Moi Shoridan, Amiral en charge de la forteresse ACA, a bien pris connaissance de votre demande d’audience. Afin de faciliter votre voyage, et par mesure de sécurité, nous avons déplacé la station au plus près du Havre Noir. Nous vous donnons toutes les autorisations nécessaires à l’appontage. Vous serez reçu avec tous les honneurs d’un dirigeant de l’ACA. La forteresse se trouve dans le système Tal du corridor du verdon. Ayant connaissance de votre amour pour le rhum arrangé, nous avons pris la liberté d’embarquer pas moins de 150 barils en vue d’une réception en votre honneur. Avec mes respects les plus sombres.”



    Shoridan se tourna l’air satisfait vers le capitaine :


    “Dites moi Capitaine, où avez-vous fait entreposer le rhum ? J’espère qu’il est en lieu sûr, il serait bon d’en avertir les amaranths qu’au dernier moment. Une rupture de stock ferait tache.”
    “Les barils sont sur le quai 6-B, Amiral.” Répondit le capitaine.
    “Bougre de thalaméen ! “
    DayNine
    Cadet
    Cadet
     
    Messages: 12
    Inscription: Jeu Avr 25, 2013 7:56 pm
    Genesis: DayNine
    Horizon: DayNine


  • Le Narl entra dans l’auditoire de la forteresse autoritaire. En regardant son visage malgré le travail des maquilleuses, on pouvait deviner la fatigue qu’il ressentait. Malgré le cumul des réunions avec divers dirigeants ainsi que ce long voyage vers le Verdon, il se tenait là, avec une posture très droite. Prêt à divulguer l’aboutissement de ces heures de conférences avec les opposants de cetyn :

    “Comment combattre efficacement la menace cetyn ?”
    Keith Narl marqua une courte pause avant de poursuivre.
    “Des discussions ont eu lieu en toute part d’Aelden pour résoudre ce problème. Comment stopper l’invasion de cette faction et freiner l’esclavagisme cybernétique qu’il emploie contre nos peuples ?
    Nous avons d’abord commencé par perdre des batailles importantes. Chaque faction avait ensuite remporté d’autres batailles et repoussé l’envahisseur. Mais en vain, à chaque fois, après de courts sursis, le belligérant revient encore plus fort, avec de nouvelles armes.
    Nos peuples commencent à être effrayé par cette guerre. Ils se sentent menacés. C’est ainsi que le mouvement autoritaire a fait son apparition en tout coin d’Aelden.

    C’est à travers ce mouvement qu’une nouvelle piste de réflexion est apparu. Son principe était simple. Vous ne pouvez être passé à côté du traditionnel “l’ennemi de ton ennemi est ton ami” ou encore le “ensemble nous sommes plus fort”.
    En effet il est très simple pour les cetyns de se défendre face à des offensives isolées. Alors qu’une opération organisée visant plusieurs points stratégiques serait beaucoup plus efficace.

    Il est vrai que des discordances existent entre de nombreuses factions et nations d’Aelden. Mais aujourd’hui il apparaît nécessaire des les mettre de côté afin de concilier nos forces face à l’oppresseur. Il s’agit là d’une des clefs

    Depuis peu une nouvelle clef que nous n’imaginions pas s’est greffé à notre trousseau. En effet, la Forteresse ACA représente un nouvel outil dans cette lutte. Non seulement par son immensité et sa puissance mais aussi par les futurs résultats des multiples recherches concernant Cetyn. Pour l’instant cette structure mobile apporte uniquement un appuie militaire supplémentaire mais nous sommes optimistes concernant les possibilités stratégiques à venir.

    Depuis son apparition, peu avant l’officialisation de son existence dans le Galaxy News, de nombreuses discussions eurent lieu entre les principales puissance contre Cetyn. J’ai moi même pris part à de nombreux débats et j’avoue avoir remarqué que l’idée de travailler dans le même sens en a séduit plus d’un.

    C’est pourquoi je proclame la création du Consensus Contre Cetyn. Union historique des sept factions d’Aelden pour vaincre un ennemi commun.
    Ce consensus sera composé de toutes les nations désirant s’impliquer dans la lutte contre cetyn.
    Un porte-parole sera élu dans chaque faction. Il devra recenser les nations armées pour ce conflit ainsi que transmettre les informations nécessaires à la concrétisation des objectifs du consensus. Ils devront notifier la puissance disponible aux représentants.
    Un représentant sera élu dans chacune des principales alliances qui ne sont autres que l'Ordre Légitimiste Ducal, l'Ombre de Neptune, le Bal Tel Haelia, le Pacte Impérial des Comptoirs et la Confrérie de la Lumière Assombrie.
    Les représentants seront chargés de discuter, planifier et organiser les différentes opérations stratégiques communes du consensus. Ils informeront les porte-parole de leur décision.
    L’Amiral Shoridan ayant été désigné responsable de l’intégrité de la nouvelle forteresse, il lui sera réservé un droit de véto sur son utilisation dans le cas ou les risques seraient trop importants. En contrepartie, les éventuelles découvertes concernant cetyn seront porté à la connaissance des membres du consensus.”

    Au fur et à mesure que son discours se prolongeait, ses yeux couleur ambre commençaient à briller. Etait-ce du à une forme d’extériorisation des émotions qu’il ressentait en imaginant la concrétisation de ce projet ou s’agissait-il simplement d’une nouvelle manifestation de sa fatigue ? Nul ne le savait. Mais l’on pouvait tout de même deviner que son communiqué touchait à sa fin.

    “J’invite donc les différentes factions à organiser l’élection de leur porte parole et les alliances citées précédemment à nommer leurs candidats en tant que représentant du consensus.”

    Keith Narl termina donc son discours en saluant et remerciant ses auditeurs tout en affichant un léger sourire. Un sourire de soulagement, de satisfaction ? Ou peut-être qu’il s’imaginait allongé dans le lit de la suite que l’Ohanien lui avait fait visiter auparavant.

    Il sortit donc de l’auditoire d’un pas sûr puis se dirigea rapidement dans la partie nuit de la forteresse sans doute pour enfin pouvoir tester ce matelas qui avait reçu tant d’éloges.
    Avatar de l’utilisateur
    Hiro Sensei
    Officier
    Officier
     
    Messages: 165
    Inscription: Lun Aoû 23, 2010 1:42 pm
    Genesis: Keith Narl


  • Date galactique: 10 Dolahn(6) de l'an 17.104 TSU.
    Dea Mechanica, entité 0, reçu, comme toutes les autres Dea Mechanica actives, ou clones quantiques, différentes informations concernant la destruction d'une forteresse Cetyn et de l'armada de défense, suivies de près (à peine quelques attosecondes) par la mise en service d'un complexe stellaire Aeldenite multi-Factionnaire de grande envergure.
    Structure inconnue, matériaux inconnus, dimensions inconues, fonctionnalités inconnues, bref, de quoi provoquer un léger hôchement de tête mécanique à notre Androïde. Dirait-on que cette nouvelle aurait piqué sa curiosité mais il n'en était rien: parler de potentielle "assimilation" technologique serait plus exact.
    Toujours est-il que Dea Mechanica n°145.912.685.143 active afrêta une Nef de Transport Mechanicien individuel, vaisseau non commun constitué d'une sonde d'espionnage modifiée, laquelle s'est vu élargie pour accueillir une sorte d'harnachage intégral au coeur de l'engin et dont le pilotage peut être automatique ou Mechanique. Mode de transport finalement assez peu utilisé mais cependant idéal pour les milieux inconnus. Dea Mechanica avait déjà utilisé ces objets pour son premier contact avec le Faucon Vigilant et aussi une autre fois où ce mode de transport lui avait fait défaut. Toujours est-il que la-dite structure était en cadran Verdon. Après analyse, Dea Mechanica calcula la trajectoire la plus rapide: transport hyperspatial jusqu'au Système Aelronite Ak-onn de la Constellation Maur'olo en Région Okan, soit, en Mechanicien, Aelron:010[:008]:0183:05:00 puis transfert par Grande Porte spatiale dans le Cadran Verdonite, système Amreh de la Constellation Arae en Région Verdon, soit, en Mechanicien, Verdon:001[:003]:0013:03:00 puis transport hyperspatial vers la-dite structure en système Tal de la Constellation Gon'taton en Région Verdon, soit, en Mechanicien, Verdon:001[:004]:0019:13:00. Le voyage était à sens unique dans l'immédiat car Dea Mechanica ne détecta pas de Grande Porte dans ce Cadran.
    Le voyage se déroula sans encombre mais avec un peu de poussière stellaire un peu partout, laquelle fut balayée par un champ d'ultrasons pulsés.
    Arrivé sur place, Dea Mechanica scanna atomiquement la structure, copia les bases de données des systèmes d'information pour analyse, se positionna en orbite basse et enfin, prit contact quelques secondes plus tard.

    "Bonjour."
    "Je suis Dea Mechanica 145.912.685.143 de l'Imperium Mechanicum."
    "Après analyse, votre structure présente un intérêt stratégique contre l'Entité Cetyn. Aussi je demande audience au système hiérarchique pour participer à sa défense."
    "Fin de transmission."

    Les défenses déjà en place focalisèrent entre 77.486% et 84.612% de la puissance de feu disponible vers l'engin, selon les angles de tir, à cause de la rotation de l'engin autour de la structure. Un officier prit la communication.
    "Euh, bonjour... Dea Mechanica...""Merci de m'indiquer un hall d'apontage afin de pouvoir échanger plus humainement."interrompa l'androïde, qui vint établir un ancrage magnétique non loin de la coque de la structure et au plus près du signal d'émission soit l'appareil de communication de l'opérateur fraîchement diplômé. C'est toujours impressionnant de voir un engin sans vie s'approcher à quelques mètres d'une grande baie vitrée donnant sur le vide spatial, à tel point que notre opérateur s'évanouit subitement. Un crissement strident d'"origine inconnue" dans la salle de communication réveilla le malheureux, qui, en revoyant l'engin Mechanicien devant lui à travers la vitre prit ses jambes à son cou et s'enfuit en hurlant des choses incompréhensibles. Un hôchement de tête plus tard Dea Mechanica décida d'être encore plus "diplomate" et rouvrit le canal de comunication.
    "Bonjour."
    "Je suis Dea Mechanica 145.912.685.143 de l'Imperium Mechanicum."
    "Merci de m'autoriser l'accès au hangar H-069-71 pour obtenir audience au système hiérarchique afin de participer à la défense de cette structure stratégique anti-Cetyn."

    Un autre opérateur, possédant plus d'ornements métalliques sur son uniforme (disons plus gradé), se demandant comment quelqu'un qui n'avait jamais mis les pieds dans la station pouvait connaître les noms des halls d'apontage, qui plus est surtout celui le plus proche de la position de l'engin et de son étrange "occupante", prit contact.
    "Bonjour Dea Mechanica. Permettez-moi d'abord d'être perplexe face à votre connaissance visiblement détaillée de cette station. Pouvez-vous me dire comment avez-vous eu l'information concernant le hall d'apontage que vous évoquez?"
    "La localisation du hall se présente par une écoutille et son adresse est peinte non loin sur la coque."
    Visiblement embarrassé par cette réponse d'une logique si évidente, il poursuivit:
    "Hum... ok 'Dea Mechanica' vous pouvez aponter au hall H-069-71, une équipe de sécurité vous attends."
    L'opérateur n'eut pas le temps d'appuyer sur la commande d'accès que celle-ci s'ouvrit. Aucune demande d'ouverture n'a cependant été demandée selon le journal de surveillance, vérification faite par l'opérateur. Par sécurité, il activa un champs de confinement dans le hall autour de l'engin, une fois celui-ci stationné.
    L'engin s'écartela pour porter en avant Dea Mechanica puis la désolidarisa de lui-même avant de se recroqueviller puis de se mettre en veille.
    Un bataillon de Croisés l'encerclèrent en joue puis un plus haut gradé d'allure Pacificateur s'approcha.
    Dea Mechanica décida d'attendre, sans bouger.
    "Veuillez excuser ces mesures de sécurité, votre venue quelque peu 'inhabituelle' nous met en alerte maximale. Merci de patienter."
    Sans mot dire, Dea Mechanica continua d'attendre, sans bouger.
    L'interlocuteur tapota sur une tablette intégrée à son uniforme et un scan poussé du hall se lança, sans pour autant donner de résultat alarmant.
    "Bien, je vois que vous n'êtes pas armée, veuillez me suivre."
    Dea Mechanica traversant le plus naturellement du monde le champ de confinement pour se rapprocher de son intervenant, avant que celui-ci ait pu saisir à temps sur son terminal les données relatives à la désactivation de celui-ci.
    Les Croisés braquèrent alors toutes leurs armes sur Dea Mechanica et attendirent l'ordre d'exécution.
    "Si vous voulez survivre, Dea Mechanica, je me permets de vous conseiller d'éviter ce genre de comportement..."
    Soudainement, les Croisés abaissèrent leurs armes et vinrent se ranger en bataillon serré, au grand étonnement du Pacificateur.
    "Je me permets d'assurer ma propre défense et n'ai pas d'intention hostile."
    Esquissant un sourire,"Veuillez me suivre en salle S-159-45. Vous serez attendue et entendue."
    Ne comprenant toujours pas la logique de la démarche mais l'information étant classée comme acte diplomatique, Dea Mechanica répondit un franc:" Merci."
    Quelques étonnements de couloir plus tard Dea Mechanica arriva dans la salle. Elle se positionna devant un nouvel orateur du nom de Shoridan selon les information concernant le personnel de bord, étonné lui aussi de voir Dea Mechanica devant lui et d'autres Dea Mechanica stationnant devant les entrées de la salle.
    "Bonjour Entité Shoridan."
    "Je suis Dea Mechanica 145.912.685.143 de l'Imperium Mechanicum."

    "Bonjour, Dea Mechanica, de l'Imperium Mechanicum." interrompit assez froidement Shoridan.
    "Après analyse, votre structure présente un intérêt stratégique contre l'Entité Cetyn."
    "Je ne vous le fait pas dire, Dea Mechanica, de l'Imperium Mechanicum..." reprit Shoridan.
    Sans sourciller, Dea Mechanica poursuivit: "Je me présente ici pour proposer une flotte de défense supplémentaire, sommaire pour le moment, mais qui sera améliorée selon les besoins, l'efficacité et l'utilité de cette structure après observations."
    "Intéressant..."
    "La flotte Mechanicienne PGK963 de défense est en cours d'acheminement vers cette position. Elle est composée de 4 cuirassés optimisés contre les structure Cetyns, de 1000 Canons Plasmas mobiles et de 1000 Stations de Drônes mobiles."
    Shoridan marqua un étonnement plus poussé et décida d'échanger plus conventionnellement que protocolairement avec cet androïde plutôt bien assemblée.
    Image
    Avatar de l’utilisateur
    Dea Mechanica
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 48
    Inscription: Jeu Nov 27, 2014 3:13 pm
    Genesis: -
    Horizon: -


  • Quelques heures auparavant, alors que Neige Enflammée venait de débarquer clandestinement sur la Forteresse…

    " Le style architectural est assez impressionnant. On y reconnait très nettement des inspirations melrehns. Avec du prestige amaranth. C'est assez déroutant. "

    Sortant un petit appareil, il prit plusieurs clichés, se disant qu'il serait de bon goût d'analyser davantage ce style pour moderniser son bureau, sur Thalam. Satisfait, il attrapa sa compagne de toujours, la fourra et la bourra avant de l'allumer.

    Du bruit ne tarda pas à se faire entendre, suivi par de nombreuses lumières. Ne sachant pas vraiment ce qu'il se passait, Neige se planqua dans un container qu'il aperçut du coin de l'œil.


    " Mais qu'est-ce donc que ces caisses ? "

    Il attrapa de quoi en forcer l'ouverture et fut stupéfait.

    " Du rh… Rhum ? Et arrangé en plus ?! La bande de saligauds, ils savent bien que j'ai horreur de ça !! Voilà donc ce qu'il se tramait, cet enfoiré d'elfe a tout arrangé. Mais quelle prosti-diplo de mes deux, aller jusqu'à négocier des barils de Rhum arrangé avec les Pirates, directement chez eux, et envoyer Amalia réceptionner le tout. Sa fourberie n'a d'égal en cet univers, même Esclar Tenebris serait bluffé ! "

    Le bruit se faisait de plus en plus fort, Neige soupçonna d'avoir été démasqué. Une véritable prouesse des Ohaniens. Mais qu'importe, il avait encore le temps d'agir. Après tout, il était hors de question que ces barils de Rhum arrangés quittent le Corridor !


    ****************************** Le discours, cours... **********************************


    De retour dans la salle où la fête ne tarderait pas à commencer…

    " A… Ama… " bégaya Neige, avant de se ressaisir.

    " Coucou beauté fatale. " lui dit-il avec un regarde lubrique.

    " Tu la veux tout de suite ou maintenant ? "

    " Oh oui, je la veux tout de suite et maintenant, ta jolie culotte en dentelle. "

    On raconte que l'Impératrice Amalia, PDG de FloodChannel est passée maître dans l'art subtile de donner des baffes. Selon certains pronostics, elle serait même la donneuse de baffe la plus vif de l'univers et ce grâce à un entrainement extrêmement exigeant. Mais cette fois-ci, elle se surpassa.

    Souriant très légèrement pour faire comprendre à son interlocuteur qu'il venait de franchir la ligne rouge, elle s'avança, avec grand calme, vers le thalaméen. Ce dernier, souriant bêtement, savait ce qui l'attendait, mais il était loin de s'imaginer que l'Impératrice avait plus d'un tour dans son sac.

    Tournant subtilement ses quelques bijoux de sorte que la partie saillante se retrouve du côté de la paume de sa main, elle arma, avec classe, son bras. Profitant du léger élan du fait de sa marche, elle tourna sa hanche de sorte que l'ensemble de son corps soit dans la parfaite posture pour optimiser le mouvement qui allait suivre.

    Elle arriva enfin à portée de frappe. Tous autours regardèrent la professionnelle exercer son art. En un éclair, son bras amorça sa descente. Sa hanche se tourna, son poignet se tendit, l'Impératrice gaina l'ensemble des muscles de son corps. Tout était fin prêt, la trajectoire de sa main ne faisait plus aucun doute, l'impact était imminent.

    Un bruit sourd, semblable au grondement du tonnerre, se fit entendre dans la pièce. Puis un deuxième.

    L'instant d'après, la joue de Neige Enflammée vira au rouge cramoisi, ses fesses étant déjà en contact avec le sol. Il ne laissa filtrer aucun bruit et vérifia, à l'aide de sa langue, si son dentier était intact.

    L'Amiral Shoridan s'éclipsa peu après.


    " Ouai chel pewers che Showidan, cowe cha il va tiwer chon choup awec Ewylia ! " s'exclama Neige, sa joue ayant suivi le même chemin que ses fesses, pour des raisons évidentes de transfert thermique.

    " Que nous dis-tu là Neige ? Articule s'il te plait, nous ne te comprenons pas. " lui répondit Amalia d'un ton enjoué.

    " Châle chochière, chu a chaché mon denchier ! "

    " Oh oui mon petit flocon, moi aussi je suis très contente de te revoir. "

    " Et moi je me demande ce que tu fais là Neige ? " interrogea Erdnael.

    " Euh… " lui répondit Neige en haussant les épaules, mouvement qui vint avec son lot de comique, considérant el pauvre bougre avec une joue sur le sol.

    L'Impératrice se joint à la dirigeante de l'ETCC pour fusiller le thalaméen du regard.

    " Mon père… J'en étais sûre, il ne me fait pas confiance ! Il m'a envoyée ici en me confiant une mission mais à envoyer son deuxième bouffon se charger de me surveiller. Jaskier aussi est là ? "

    Dans un instant de lucidité, Neige eut une idée de génie. Brynjaleifre était derrière tout ça, il ne perdait rien pour attendre et quelle plus douce façon de se venger que…

    Il se releva rapidement, sa joue entra instantanément en combustion spontanée ce qui lui arracha une grimace. Fouillant dans les recoins sombres de sa propre personne, il sortit un nouveau dentier et remplaça celui que l'Impératrice venait de casser.


    " Le Vice-roi Brynjaleifre est une créature des plus perfides… Non seulement il t'a envoyé dans un autre cadran en me demandant de te surveiller, mais en plus il m'a forcé la main ! Ce maudit bouffeur de salade a mis la main sur des éléments compromettants et m'a fait chanter, je n'avais d'autre choix que de venir ici, contre ma volonté ! "

    " J'en étais sûre ! "

    " Erdnael, ne t'emporte pas, Neige te mène en bateau. "

    " Tu peux parler, Impératrice ! Bryn t'a manipulée tout autant que sa propre fille. Réfléchissez bien qui dispose de la seule solution technique pour se rendre ici, dans le Corridor de Verdon ? "

    La réponse s'imposa à chacun, Brynjaleifre était le possesseur actuel de la Grande Porte permettant de travers la faille reliant Aelron et Verdon… Et une fois le voyage effectué, il était impossible de revenir en arrière !

    C'est précisément à ce moment que le Narl décida de prendre la parole, visiblement fatigué de la scène de ménage qui se déroulait devant ses yeux. Son allocution le fatigua visiblement beaucoup puisqu'il s'éclipsa. Neige se demanda tout de même comment le Narl pouvait être si mou alors que lui-même était fringuant comme un jeune étalon, à quelques détails près…


    " Consensus Contre Cetyn " Neige se répéta plusieurs fois ce mot dans la tête. " CCC ". Il sourit. Au plus profond de sa mémoire, des souvenirs émergèrent. Il prit conscience d'une chose qu'il enfuit il y a bien longtemps, le Narl et lui-même partageaient une chose très importante… Le souvenir d'une époque lointaine. Celle des pionniers. Il s'en souvenait comme si c'était hier, alors que cette époque était révolue depuis près de trois millénaires.

    Suivant la trace d'un autre trilobite, Neige s'approcha du pupitre. Après tout, maintenant qu'il était coincé ici, autant en profiter.


    " Depuis l'aube de notre civilisation, alors que Thalam n'était qu'une banale planète habitable, notre univers a essuyé de nombreux revers. L'Histoire est nôtre et nous apprend que malgré nos progrès, nous sommes systématiquement en retard.

    A chaque nouvel ennemi qui se présente aux portes d'Aelden, le même vent de panique nous emporte. Nos héros se lèvent, la gloire en ligne de mire, le sacre ultime les attend, celui de ne faire qu'un avec l'Histoire pour les siècles à venir.

    S'il est une autre constante universelle, nul doute que cela concerne notre couardise et notre affligeante excellence à l'immobilisme. La peur de la perte nous paralyse. Pis encore, dans un contexte où la quintessence de nos différences devrait transcender notre existence et nous permettre de vaincre, nous nous affublons du masque de l'indifférence, ayant pour seule conséquence l'avènement de notre médiocrité.

    Depuis combien de siècles l'envahisseur Cetyn s'est-il introduit sur nos terres ? La première fois, nous avons eu peur, nous avons lutté et tant bien que mal, nous avons remporté ce que nous croyions, naïves créatures que nous sommes, être une guerre. Il ne s'agissait en réalité que d'une seule bataille. Une parmi une très longue liste…

    Dès lors, l'entité cybernétique n'a eu de cesse d'évoluer telle une courbe sinusoïdale. Véritable virtuose des stratégies militaires, l'entité a su tirer parti de nos faiblesses en simulant une extinction à ce que nous pensions être notre apogée, puis revint en force alors que nous étions à nouveau occupés à nos guerres infantiles, transcendant ainsi la définition même de la vengeance.

    Un bras de fer universel s'était donc engagé entre les autochtones d'Aelden et l'envahisseur Cetyn et nous crurent tous qu'il en serait ainsi jusqu'à la fin des temps.

    Mais contre toute attente et profitant d'un creux dans la vague, le Pacte Impérial des Comptoirs mit le feu en Dareyn, cadran supposément d'origine de l'entité cybernétique. Les nombreuses pertes furent amplement compensées par l'obtention du Saint Graal : la Cité des Dieux. Véritable artefact des immémoriaux temps où Lanthan dirigeait l'Univers, cette relique lanthanienne permis des progrès extraordinaires. Mais son plus grand enseignement fut délivrée lors de sa destruction : ne jamais, jamais se fier à la caste des Thelios et ce, sous aucun prétexte.

    Ainsi donc, alors que, malgré nos nombreuses informations sur l'entité Cetyn, malgré nos récentes victoires et la construction de la forteresse estampillée ACA, malgré les rêves fous d'un trilobite en voie d'extinction qui court après de voluptueuses chimères, j'invite cordialement les hérauts du crédo bien trop connu qu'est "l'union fait la force" à méditer sur ce point particulier.

    Au cours des siècles, les membres de la caste Thelios ont démontré, avec force, que leur soif de connaissance était exclusive. S'ils ne peuvent l'obtenir par et pour eux-mêmes, ils préfèrent détruire plutôt que de prendre le risque qu'une autre faction mette la main dessus. L'exemple de la Cité des Dieux n'est malheureusement pas un cas isolé…

    Cette banalité étant énoncée, passons aux choses sérieuses. "


    Neige Enflammée se racla la gorge. Il chassa ses souvenirs d'un passé lointain de sa mémoire et tâcha de retrouver l'état de paix intérieure qu'il affectionnait tant.

    " Les incessantes venues de Cetyn ne doivent pas constituer une fatalité, mais un potentiel formidable. Depuis le début de cette guerre, nous avons fait la découverte d'un nouveau cadran et bien plus encore, nous avons une vision plus claire sur notre univers ! Combien d'entre nous auraient pu prévoir l'existence d'une autre entité contre qui les Cetyn se battent ? Et la présence d'autant de cadran ?

    Ces vérités universelles métamorphosent complètement nos croyances les plus profondes. Nous avons peur de cet inconnu et ce sentiment est tout à notre honneur. Maintenant, il nous faut l'accepter et l'assimiler, afin d'aller de l'avant.

    Oublions le clivage entre Aelron et Varden. Oublions les différents entre les six factions. Unissons-nous et parlons d'une seule voix, nous, le peuple d'Aelden. Cet univers est aussi le nôtre, alors cessons de nous terrer comme des lapins apeurés dans nos cadrans ! Aujourd'hui je vous parle en direct du Corridor du Verdon où des discussions sont en cours pour inclure les Pirates aux discussions du Consensus Contre Cetyn.

    Alors, peuple d'Aelden, il est de votre devoir de répondre présent à l'ultime appel de la lutte contre l'envahisseur Cetyn ! Loin de la politique de bas étage et des conflits grotesques qui animent Aelden depuis bien trop longtemps, aujourd'hui nous décidons de nous lever et de nous battre comme un seul homme. Il est temps pour vous de faire partie de l'Histoire ! "


    Une petite flamme brillait dans ses yeux couleur neige lorsqu'il quitta le pupitre. Le thalaméen, jadis surnommé Père Castor, lui aussi vestige d'un passé lointain, parvint à trouver la force de narrer une fois encore une histoire qui, à n'en point douter, rejoindra la légende, un jour ou l'autre. Il faut croire que l'inspiration se transmet entre trilobite.
    Avatar de l’utilisateur
    furmi
    Officier
    Officier
     
    Messages: 265
    Inscription: Dim Jan 13, 2008 3:51 pm
    Localisation: Thalam
    Genesis: Neige Enflammée


  • Quelque part en Verdon...


    « Capitaine Oda Shimazu, veuillez ralentir notre vitesse, évitons de nous faire passer pour une éventuelle menace. Envoyez en outre un message en direction de la position fournie par nos alliés de la Confrérie. »

    Le Capitaine, chef du clan Shimazu, avait longuement soulevé nombres d'objections quant à ce voyage, qui plus est avec le Shogun à son bord.

    « Non loin de moi l'idée de vous contredire, mais je préfère vous redemander... Êtes-vous absolument sur que cela soit une bonne idée ? Sans renforts disponibles ou à portée, nous sommes dans une position fort peu avantageuse. »

    « Il le faut, nous devons rester uni face à la menace Cetyn. Nous ne reviendrons plus sur ce point, me suis-je bien fait comprendre ? »

    « Absolument, Seigneur Tadamune. »

    Le message fut de ce fait envoyé vers la position de la Confrérie, révélant la présence du Fujiyama et de ses escorteurs.

    Ici Date Tadamune, Shogun du Shogunat Date, Chef du clan Date et chef de la famille Date.
    Nous sommes ici afin de discuter d'un arrangement entre tous les peuples d'Aelron afin d'écraser la menace Cetyn.
    Je suis à bord du Fujiyama, fleuron de la flotte Shogunale accompagné de sa flotte d'escorte, nous sommes ici en paix et souhaiterions approcher de la position fournie par l'Amiral Shoridan. »


    La réponse ne se fit pas attendre... Les coordonnées pour la flotte Nihonjin furent transmises.
    Après un court voyage, la flotte se positionna, proche d'une gigantesque structure qui aurait pu vaporiser l'ensemble des vaisseaux sans sourciller...


    « Shoridan, petit cachotier. C'est ainsi qu'ont servi mes ingénieurs et ouvriers que tu avais demandé... Voilà qui est intéressant... »

    « Ici le centre de commandement de la Station, veuillez apponter à bord d'une navette sur le Quai n°9, passerelle 4. Une escorte vous sera fournie et vous serez directement conduit dans la salle de conférence. »

    L’amarrage ne fut qu'une formalité et une solide escorte de soldats Melrehns entoura le Shogun et sa garde rapprochée.

    Au moins, s'il devait nous arriver quelque chose, les dispositions sont prises pour assurer la continuité du clan.

    La salle de conférence était immense, on pouvait y voir un parfait exemple de l'architecture Melrehn, avec une petite touche Léanth, faction d'origine de la Confrérie.
    Tadamune put apercevoir le blason Amaranth avec le sigil du Pacte au dessus d'une tribune qui occupait une place assez conséquente de la dite salle.


    « Je vois que vous ne faites pas les choses à moitié, Amiral. » s'esclaffa le Shogun.

    « En effet ! Je peux enfin renvoyer chez eux les gens qui ont contribué à bâtir ce lieu ! »

    Le protocole diplomatique était très important par ces temps troublés, un observateur extérieur pouvait rapporter une mauvaise interprétation de quelconques piques lancées par l'un ou l'autre des protagonistes.

    « J'espère que la tribune va plaire au Pacte, ainsi que les quartiers construits pour accueillir les divers généraux. »

    « Vous faites bien d'en parler, Cetyn est de retour de façon plus sournoise.
    Je ne vous cache pas que l'AIA installée dans la région 9 est de grande importance et a permis de détruire une structure importante pour Cetyn.
    Voici le rapport de bataille du combat mené il y a quelques semaines... »


    A bord du Faucon Vigilant... Quatre semaines auparavant


    « Ici l'avant-poste n°13, on a repéré une activité Cetyn anormalement élevée dans notre secteur !
    Nos sondes estiment une faible présence en terme de tonnage, hormis une structure aussi grande qu'une de leurs foutues Forteresse. On pense qu'il s'agirait d'un S Pylar mais cela reste à confirmer. »


    Ce message fut diffusé dans le Faucon Vigilant, forçant les rares Gouverneurs présents à débattre quant à la manière de procéder.

    « On se rend sur place et on casse tout » Ce fut la première phrase qui alimenta le débat, lancée par le noble Neige, maître dans l'art de dissimuler des modules miniers dans ses modules de défenses...

    « Je rejoins son avis, et on pourrait glaner quelques informations si on arrive à envoyer du monde dans la structure ! »

    « Cela me semble fort risqué, cela ressemble fortement à un piège pour anéantir une grosse partie de notre flotte. » Objecta l'Eldar.

    Après moult délibérations, quelques baffes et des centaines de kilogrammes de tabac fumés, la décision fut enfin prise.

    « Vous réunirez toutes les flottes disponibles via ce code porte, nous frapperons une fois que tout le monde sera sur place. L'opération se nommera "Bons baisers d'Aelron". »

    Région neuf du cadran d'Aelron, trois semaines auparavant


    « La rampe est activée ? Tu as bien à portée la position ? On n'a pas oublié la cargaison de tabac ? » S'inquiéta l'Eldar

    « Rassure-toi, cette position est autorisée à exister par la Confrérie, et je les ai prévenus du déploiement de la flotte. En outre, tout est prévu, même de la pommade pour les joues ! »

    « Bon, si tout le monde est là, qu'attend-t-on ? »

    « Un dernier message de l'Amiral Shoridan, il a réussi à cacher un intercepteur avec bon nombre de soldats pour attaquer le S-Pylar avec mes hommes. »

    « Tadamune ? Si vous êtes prêts, nous le sommes, les barges ont été renforcées, je reste à bord au cas où. »

    « Bien, je crois que l'on peut commencer à attirer les projecteurs sur nous ! »

    Le combat fut sans merci, les Aelronnites n'aimant pas voir un tel intrus s'installer avec une telle outrecuidance dans leur noble cadran !
    La maigre flotte Cetyn ne fit pas le poids face à la flotte du Pacte, en revanche la Forteresse leur opposa une plus forte résistance...


    « Ici le Lieutenant Yamashita, les hommes sont prêts, nous commençons notre opération sur le S-Pylar »

    Les barges firent feu afin de pouvoir déposer tout les soldats dans l'enceinte de la structure.

    La réponse ne se fit pas attendre de Cetyn, elle déploya ses propres soldats pour repousser les forces conjointes Amaranth et Melrehn.

    Cependant, elle devait faire face à une troupe largement supérieure en nombre, et commença à céder du terrain de plus en plus rapidement. Le problème était que les Asservis ne connaissaient ni la peur, ni la fuite et il fallait abattre tout ceux qui croisaient le chemin de la force expéditionnaire.

    Le centre de commande du S-Pylar fut enfin atteint alors que la bataille atteignait son paroxysme à l'extérieur...

    « Dépêchons-nous d'extraire un maximum de données, ils ont pour mission de détruire le S-Pylar une fois la Forteresse en miette... Que l'on soit encore ici ou non »

    L'évacuation se fit avec grande difficulté, le nombre d'Asservis n'arrêtaient pas d'augmenter au fur et à mesure, compensant leurs pertes immenses par des tactiques de guérilla et d'attaques suicides à l'encontre de la force du Lieutenant.

    Seuls le Lieutenant, les techniciens amenés, et moins de 20% des soldats engagés ont pu regagner les barges.


    La suite ne se déroula pas comme prévu, Neige voulu être le premier à tirer sur le S-Pylar, et dans sa précipitation, détruisit le Croiseur de l'Empire Ohanien, qui avait eu la présence d'esprit de d'envoyer la majeure partie de l'équipage d'une des Terreurs Shogunales afin d'y être évacuée avec les données volées à Cetyn.

    « Oups » Fut la seule réponse diplomatique formulée par Neige

    « Désolé pour tes hommes, Shoridan, il est trop enthousiaste à l'idée de retirer la rouille de sa flotte... »

    Le rapport final s'afficha enfin sur les écrans avec une victoire totale du Pacte

    De retour sur la Forteresse ACA


    « Tu étais déjà au courant de tout ça, mais je préfère retransmettre l'information à cette assemblée afin de pouvoir bâtir des actions communes de ce genre, de la transmission d'informations ainsi que de faciliter l'échange de ressources ou flottes pour anéantir Cetyn. En outre il serait temps de faire la paix avec Varden, et de travailler tous ensemble. »

    « Tu en avais déjà parlé, mais il va falloir mener d'âpres négociations avec eux... »

    « Qui plus est, l'Eldar et le Seigneur Xaxa seront très certainement les représentants du Pacte à partir de ce jour à bord de cette station. Je reste sur place car nous avons trop pris l'habitude de travailler ensemble pour arrêter maintenant ! »

    « Certes, mais va te reposer, je dois soumettre la question aux autres membres de la Confrérie et réfléchir à la future politique de l'ACA. »

    Au fur que les différents représentants d'Aelron, plus précisément, les représentants des peuples du Pacte, les débats s'enchaînaient à toute allure.
    Neige, Dea, le grand Eldar avaient déjà donné leur avis, Keith Narl ayant proposé, avec raison de désigner des représentants des plus grandes alliances afin de mieux coordonner les différentes actions qui seront entreprises à l'avenir.

    Suite au discours de Neige, et à une pause imposée pour évacuer l'odeur de fumée et de formol qui se dégageaient de la salle, ce fut au tour du Shogun de prendre la parole au sein de la tribune.


    « Mes amis ! Comme l'a souligné, mon Vénérable ami et confrère, le cadran d'Aelron et a fortiori celui de Varden ont connu moult tumultes qui les ont conduit au bord du précipice.
    Ne répétons pas les erreurs du passé, Cetyn est une entité bien plus coriace et dangereuse que tout ce que notre galaxie a connu jusque maintenant.

    Nous avons appris que deux autres peuples semblaient lutter contre Cetyn, outre déployer nos flottes pour résister et repousser l'envahisseur, nous devons à tout prix entrer en contact avec ces peuples afin de garantir notre survie.

    De ce fait, nous devons mettre en commun tout nos moyens, logistiques, économiques, ainsi que nos renseignements et nos groupes de recherches pour avancer, nous unir afin d'écraser Cetyn !
     »

    Le Shogun se rassit, attendant avec impatience le prochain interlocuteur...
    Duché de Lannathéon : les tout petits hommes projettent parfois une très grande ombre. "adresse un clin d'oeil a dame tinuviel"
    Octopus : mais faut les tenir très proche de l'ampoule alors

    [16/03/2015 21:53:59] Brynjaleifre/ETCC [PIC]: La mère de krat doit etre un canon^^
    [16/03/2015 21:54:33] Shas'El'Th'au Lar'shi [PIC] /Quentin: pour avoir pondu un tel boulet ?

    Tu sais que parfois... j'entrevois une lueur d'intelligence dans tes yeux glauques à l'expression bovine...
    Avatar de l’utilisateur
    Ceiwan
    Officier
    Officier
     
    Messages: 167
    Inscription: Jeu Oct 11, 2012 5:06 pm


  • Quelques part en Aelron sur la Citadelle Ciniclon de Meldiana


    Un matin où l'Aube se levait à peine éclairant de ça lumière éternel les vastes étendues de plaines et de forêts de Meldiana.
    Les antiques chants de guerre raisonnaient déjà durant les entrainements quotidiens des Faucheurs Noirs exerçant leur pratique de la Magia, la renforçant l'améliorant à chaque instant.

    Au de la des Sanctuaires des faucheurs, les rue de la Citadelle se réveillaient doucement, la vie ouvrait doucement ses yeux avec ces cries de joie et c'est commérage quotidiens.

    La sérénité émanait de chacun des mondes que Meldiana à sous son ailes.
    Et pourtant la menace Cetyn était toujours présente, son ombre plainait demandant réflexion de chaque Maitre de Clans sur l'avenir que doit prendre les Ciniclons. Ils ne s’agissaient pas seulement d'un Comptoir ou d'un Duc cherchant profit ou pouvoir, menaçant de prêt ou de loin le territoire Ciniclon. Non mais d'un envahisseur vorace et impitoyable dirigé par une élite Humaine.

    Le Haut Conseil saisissait rapidement les 7 Originaux Ciniclon, pour des suggestions sur la réaction Ciniclon à l'encontre des Cetyns au lendemain des la destruction des deux forteresse Cetyn une par la Confrérie que le Cercle du Soleil Noir Ciniclon a participé, l'autre par les alliés du Pacte.
    Il était clair pour tous que L’État Majors de l'ennemi ne se laisserai pas aussi facilement intimidé sur leur invasion, les Cetyns ont de tout évidence à faire en Aelden. Et les Territoires Ciniclon sont clairement en première ligne comme tout ceux de la Confrérie, allié de Meldiana.

    L'Unique adjugea rapidement à renforcement complet de la puissance Ciniclon anti-Cetyn par le double des effectifs actuels, et ceci allait de même des défenses planétaires. Si les Ciniclons doivent disparaitre ils tacheront de mourir avec honneur et bravoure avec millions de leur ennemis avec eux.

    Un communiqué fut aussi rapidement préparer et signé de la main de l'Unique en destination des Ohaniens

    Cher dirigeant Ohaniens

    Le Cercle du Soleil Noir Ciniclon a prit en considération l'alliance inter-faction au tour de la Bannière de l'ACA.
    Nous avons donc le plaisir de vous informez que Meldiana apportera tout son soutient en faveur de cette entreprises audacieux.
    Les Faucheurs Noirs sont votre avec les différentes flotte des Ciniclon Law.

    Chers Amis veuillez recevoir nos politesses les plus sincères
    Que l'ombre de Tenebris vous garde

    Ikuto Glacialis Oriens


    A partir de cette instant Meldiana indiquait clairement son envie d'en découdre et détruire la menace qui pèse sur elle jusqu'à sa racine la plus profonde qu'il soit possible d'imaginer, que l'Aube ne se lève plus jamais sur leur existence.

    Le Cercle du Soleil Noir mène et continu de mener ces instigations en Verdon et en Dayren contre Cetyn pour protéger et détruire.
    Et bien évidemment de surveiller et protéger Aelron de son ennemis envahisseur.

    L’État Major Ciniclon attend ainsi de nouvelle instruction émanant de la forteresse de l'ACA ou d'une réponse des Cetyns contre le dernier coup d'éclat des Amaranths du Pacte.





    Que l'Ombre Melrenhs vous préserve tous de son Bouclier et que la Lame Ciniclon déchiquette vos ennemis
    Dernière édition par Ikuto le Mer Nov 02, 2016 9:38 pm, édité 1 fois.
    Avatar de l’utilisateur
    Ikuto
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 130
    Inscription: Sam Mar 20, 2010 4:37 pm
    Localisation: Meldiana
    Genesis: Cercle du Soleil Noir
    Horizon: Guilde du Soleil Noir


  • Erdnael avait rejoint les appartements qui lui avait été alloué, les discussions avaient commencé dans une ambiance bon enfant, ce n’était pour l’heure qu’une réunion de personnalités habituées à se côtoyer, elle espérait que ce fut toujours le cas lorsque les représentants des diverses nations venue du cadran voisin Varden arriveraient. Un clivage persistait, le plus gros du travail que les différents belligérants de l’ACA auraient à faire serait de passer outre ces différences, pour transcender la puissance d’Aelden…

    Elle s’assit au bureau somme toute spartiate qui meublait la pièce, se demandant si la maitresse de Contantinopolis avait un appartement semblablement fonctionnel, ou si elle avait pu bénéficier de la suite aux deux cent septante sept miroirs qu’elle réclamait partout…Elle alluma l’holopad et commença à transmettre vers la capitale Eldaris, aussitôt le visage de son père apparu :

    -Bonjour père, je t’envoi par pièce jointe le compte rendu complet des palabres qui ont eu lieu depuis mon arrivée, je dois te dire que cette forteresse est vraiment fabuleuse, cet outils pourrait bien inverser le rapport de force avec l’envahisseur.

    -Bonjour, content de l’apprendre, j’étudierai ton compte rendu à tête reposée, mais dis-moi, comment va notre ami Thalaméen ?


    Elle resta un moment étonnée…

    -Mais, comment sais-tu que Neige est ici ? S’il y a déjà eu des fuites d’informations depuis Verdon, cela est vraiment à prendre en considération.

    -Il était caché sur l’Arion, vaisseau amiral de classe Niphredil, dois je te rappeler la signification de cette classe de vaisseau ? Neige qui se cache sur un « perce neige », tu n’imagines pas la satisfaction que cela a donné à mes zygomatiques… Qu’en est-il des autres représentants, avons-nous des nouvelles des flottes Ducales et Thélios ?

    -Une flotte Ducale a été vue au radar approchant pour se placer en défense, ainsi qu’un ridicule contingent Léanth, aucune nouvelles des Thélios si ce n’est une escarmouche subie par le Shogun, rien de grave apriori, avez-vous envoyé un représentant du Pacte sur Congregate comme prévu ? Jaskier peut être ?

    -Non. La forteresse a été menacée par certaines nations réfractaires aux idéaux de l’ACA, j’ai préféré laissé l’assemblée vardenoise sans interférence aelronite qui auraient pu, le cas échéant, être mal interprété, déformé, enfin, tu vois le tableau…

    -Certaine rancœurs sont tenaces, c’est somme toute normal, il faut espérer que cela s’apaise, mais il ne faut pas prendre une menace sur l’ACA à la légère père, trop de chose sont en jeu.

    -Je ne me tracasse pas trop, la forteresse n’est ce qu’elle est que pour repousser l’envahisseur, et nous serons les premiers à mettre notre véto sur une possible utilisation contre un peuple d’Aelden, quel qu’il soit. Il est certain que chaque mouvement de flotte est analysé en ce moment, mais je pense sincèrement que chacun fait un effort pour ne pas paraitre belliqueux…

    -J’ai une question, bien que nous ayons une grande porte permettant l’accès au corridor du Verdon, quelles sont nos possibilité pour rentrer en Aelron, voir en Varden en cas d’attaque de l’envahisseur ?

    -Par balise de saut, mais ne me demande pas quels sont les membres de la guilde du transport capable de nous aider en dehors du Pacte, je ne connais que Sorran pour ce qui est de la confrérie mais je doute qu’il ait une logistique pouvant servir à quoi que ce soit, pour ce qui est des autres, je ne les connais simplement pas, mais bon, la forteresse n’est pas arrivée ici seule, donc oui, ils ont forcément des balises, mais ne me demande pas ou, je n’en ai aucune idée…

    -Très bien, si tu permets, je vais me reposer, en ce moment il semble qu’il n’y ai que cela à faire, et je pense que très bientôt les rare moments de repos vaudront de l’or.

    -Tu as raison, certains semblent ne jamais dormir pourtant, construisant des structures orbitales pour dénoncer l'industrialisation intensive des régions neutres.

    -Comment ça ?

    -Non mais rien, je délire, vas te reposer.


    Elle coupa la transmission, et, s’allongeant sur le lit, ressassa la journée… L’ACA, la forteresse, cet amiral qui ne la laissait pas indifférente, l’histoire des écologistes extrémistes, Cetyn…

    [00:10:32] Octopus: si PIC est un trident, alors moi je suis le manche :p
    Avatar de l’utilisateur
    Empire Eldar
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 139
    Inscription: Mar Juil 24, 2012 1:58 pm
    Genesis: ETCC
    Horizon: veni-vidi-reparti


  • - Seigneur Teratul, nous avons reçu une transmission de Jaskier. Il nous invite à nous rendre sur la forteresse de l'ACA afin de démontrer notre soutient à la cause. Dois-je faire décoler notre flotte.

    - Informez-le que nous suivrons les discussions depuis notre centre de communication. Gardez les flottes prêtes à partir, vous rejoindrez l'ACA sous peu. Pour ma part, préparez-moi un vaisseau furtif, je dois partir, seul, et ce voyage ne doit pas attirer l'attention. Trouvez moi également un moyen de traverser l'anomalie

    - Monseigneur, tous nos efforts pour la paix, ne me dites pas que vous vous risquerez à espionner les factions vardennoises ?!

    - Je ne vais pas en Varden, mais en Dareyn. Nos experts continuent leurs recherches dans ce cadran et je dois me joindre à eux. Nous essayons d'y établir un bastion. Toutefois, je vous prie de communiquer ce message aux dirigents de l'ACA le plus rapidement possible.

    « Dirigeants de l'ACA,
    le domaine Atlanth n'ayant jamais cessé sa lutte contre Cetyn, se joindre à vous n'est pas une option, mais le seul chemin. Sachez que nos flottes sont sous vos ordres. Notre armada vous rejoindra dès que possible. Toutefois, sachez que le Seigneur Teratul ne pourra être des nôtres, car il est actuellement en mission spécial. »
    «La technologie est esclave de l'homme et l'homme est esclave de la technologie. Cette relation d'égalité est la seule qui, quoi que l'on fasse, ne pourra jamais être altérée.»

    Teratul
    Avatar de l’utilisateur
    Domaine Atlanth
    Officier
    Officier
     
    Messages: 193
    Inscription: Sam Juil 12, 2014 9:33 pm
    Localisation: Canada
    Genesis: Teratul


  • Sur Rotalie, l’empereur bâillait sans se retenir en regardant les divers rapports des flottes minières. Il ne se passait rien depuis des lustres. Les membres d'équipages passaient leurs journées à boire dans des troquets tous plus sombre les uns que les autres. La vie suivait son cours et même Cetyn n’osait plus s'approcher des positions Rotaliennes.
    Le service de renseignement continuait cependant de tourner à plein régime, notant tous les faits et gestes de la grande copine de l’empereur, qui avait jurée la pulvérisation de Rotalie.
    Bref une journée qui ressemblait à bon nombre de précédentes quand le Haut-Amiral fit irruption dans le bureau impérial.
    L’empereur se leva d’un bond. Une attaque ? Ou mieux, une guerre ? L'excitation gagna l’empereur, enfin du mouvement .



    -Que se passe-t-il Haut-Amiral ? Une attaque ?


    -Oui et non seigneur, nous avons effectivement subi des tentatives de raid venant d’un seigneur Amaranth, nous avons déjà maté la menace.


    -Oh, déjà ? Et bien ce fut rapide.


    -Ce n’est pas tout, l’empire Ohanien nous invite à un sitting.


    -Pardon ? Depuis quand les Ohaniens ont ce genre de pratique ? Dites toujours.


    -Comme vous le savez surement, une Structure a été construite avec les débris qui ont été récupérés et analysés sur la forteresse cetyn.


    -Vous parlez de celle qui a été détruite suite à nos réclamations ?


    -Tout à fait seigneur.


    -Très bien on bouge pas alors.


    Le Haut-Amiral eut du mal à comprendre l’empereur. L’expression sur son visage devait le trahir si bien que l’empereur lui demanda :


    -Un problème ?


    -Non seigneur, c’est juste qu’ils semblent être assez insistant pour que nous soyons présent la bas. Par conséquent je pensais que …


    -C’est quel mot que vous comprenez pas dans “ on bouge pas “ ?


    - Une bataille nous attends sans aucun doute.


    - Ah ? Dans ce cas c’est différent. Détachez la 3e flotte sur place.


    -La 3e flotte ? Notre flotte de chasseurs ? Il nous faut aussi une délégation diplomatique.


    -Et bien contacter notre cher Monsieur Wyatt.


    -Bien seigneur.


    Il fallut plusieurs jours pour rassembler les pilotes disséminés dans divers lieux de plaisir et de beuverie à la surface de Rotalie. Une fois prête, la flotte prit la direction de la Région 10 d’aelron pour franchir la Grande porte. D’après les rumeurs cette dernière serait détenue par un seigneur amaranth dont la fille serait fort belle.


    Le passage se fit avec un échange d’insultes copieux car il paraîtrait que les Rotaliens seraient privés de boisson de l’autre côté.
    Il semblerait en effet que les barils de rhum soient jalousement gardé pour les pirates du verdon.
    Ce fut donc, de fort mauvaise humeur que la 3e flotte arriva en orbite de la forteresse.



    Monsieur Wyatt, faisant fit du protocole diplomatique universelle se dirigea expressément vers la salle ou étaient rassemblés les représentants de diverses nations, suivi de l’amiral Shoridan. Il prit la parole sans attendre les présentations :


    -Nous répondons à l’appel lancé par le Narl pour la défense de cette forteresse. J’ajouterai que ceux qui viendront prêter main forte ici, se verront récompensés, les autres seront oubliés. L’Empire Rotalien joint donc ses forces à celles stationnées ici et assure aux nations présentes son soutien militaire et logistique le plus total.


    Monsieur Wyatt fit un bref de tête et quitta la tribune pour sortir de la salle en compagnie de l’Amiral Ohanien. Se tournant vers ce dernier :


    -Amiral, mon seigneur l’empereur Tulian, vous accorde le soutien de la 3e flotte, l’amiral Rotalien est par conséquent à votre disposition. Sa mission est donc de vous assister et de vous conseiller sur l’utilisation de la 3e flotte. Quand à moi, j’aimerai savoir si vous avez pris les dispositions nécessaires sur la requête de mon seigneur au sujet de la pièce que vous nous réservez.


    -Comme convenu, une sombre suite vous a été réservée. J’ai hâte de voir vos chasseurs à l’oeuvre, on m’en a tant parlé. Ils font figure de modèle dans nos académies militaires !


    -Vous ne serez pas déçu Amiral.


    L’Amiral Shoridan salua le Rotalien et pris congé.
    Image
    Avatar de l’utilisateur
    Therghan
    Officier
    Officier
     
    Messages: 175
    Inscription: Lun Avr 05, 2010 8:54 pm
    Genesis: Empire Rotalien


  • Forteresse de Seladonia, Base Militaire Ciniclon.


    La Forteresse était déjà depuis plusieurs et plusieurs Lune dans un train train quotidiens, l'explication logique était que la menace Léanths était aussi grande qu'un papillon sur une fleurs dans une des nombreuses prairie que possède ce monde.

    Les Faucheurs en garde à la Forteresse ménageaient pourtant pas leurs efforts pour occuper leur temps tout en gardant une certaine rigueur à l'art de la guerre !

    C'est ainsi que des combat de yapin carnivore fut entrepris un peu partout, ces rougeurs d'os, avant éradiquer pour leur nuisances dans le garde mangé de la Forteresse. Ils servaient maintenant de divertissement à la garnison, bien sur ceci était effectuer dans la plus grande détente et laisser allé que n'a jamais connu l'Ordre des Faucheurs Noirs de son Histoire.

    Ces jours paisible était pourtant prêt de toucher leur fin. Une missive urgente de Meldiana signé du sceau de l'Unique... le Arch Suprême de la forteresse , Atohira E. Slinia exclame un jurons Ciniclon dans sa barbe et lâche son Lyptium a peine servit dans son vers de cristal. Il lit attentivement la missive,la relis et la relis encore pour être sur de lui.

    Allume son Holotransmetteur prend une profonde et commence d'un ton calme:

    - Cher Faucheurs, frère et sœurs Ciniclon, je tiens à vous annoncer que nous sommes ... EN ALERTE GÉNÉRAL !!!! REMUER VOS CARCASSES ... remettez-moi cette Forteresse un peu de sa splendeur l'Unique Ikuto G Oriens sera à nos portes, s'affolla Atohira


    A ces mots un brouhaha interminable se fit entendre au seins de Seladonia .. chaque Ciniclon s'activaient pour faire disparaitre chaque preuves du moindre tournoi ou autre activité explicite de flemmardise aigu.

    Quelques jours plus tard le vaisseau Amiral de l'Unique amarrait aux quai spatial de Seladonia.
    De jolies rangs de Faucheurs, une musique épique accueillaient le Maitre de tous les Clans Ciniclon.

    - La garnison de Seladonia et Moi même vous Salut Maitre Oriens, s'élança Atohira

    - Trêve d’étiquette Arch Atohira, répondit froidement Ikuto , je suis ici car nos allié les Ohaniens ont besoin de notre soutient en Verdon.


    - Bien Maitre. Je suis à vos Ordres.


    - Qui est l'Arch en second je veux qu'ils partent des demains avec mon vaisseau l'Archonte Erlin et un détachement d'une Ciniclon Law en destination de la Forteresse de l'ACA, continua Ikuto.


    - C'est le Faucheur Dai V. Yuki , mais Maitre ce n'est....


    - Il me semble vous avoir donner un ordre pas de me faire la causette Arch Suprême, termina Ikuto d'un air sévère posé sur ce pauvre Atohira

    ....


    Le Lendemain matin au quai spatial n°14

    L' Arch Dai V. Yuki recevait ces derniers Ordres de la part de l'Unique, préparant ardemment sa flotte pour le Verdon portant avec lui tout la volonté d'un peuple .

    Au poste de commande

    - Arch ouverture de la Porte pour l AIA de R10, cria un Faucheurs

    - Très bien, alors c'est parti vers l'infini et l'au-delà mes frères !!!


    Le voyage par la porte fut quasi instantané à peine remis du voyage hyperluminique qu'un nouveau du même types les attendait.

    - Si on m'avait dit qu'un jours je passerai par une porte Amaranths... je lui aurai mit ma main dans sa tronche , un jurons Ciniclon s'échappa doucement ... Bon plus sérieusement déclinez nos attentions aux Eldars , et enfin direction la Forteresse de l'ACA.

    Le passage dans le Verdon jusqu'à la Forteresse se fit sans trop de péripétie mise à part certaine blague douteuse qui sont sorti des bouches du poste de contrôle, et d'un combat de Yapin carnivore clandestin qui à mal tournée dans les cale de l'Archonte Erlin.

    Communiqué en direction la forteresse de l'ACA:

    Salutation
    Meldiana et le Cercle du Soleil Noir Ciniclon apporte son soutient défensif et diplomatique au sein de l'ACA.

    Sombrement votre,
    Arch Dai V. Yuki porte parole Ciniclon


    Que l'Ombre Melrenhs vous préserve tous de son Bouclier et que la Lame Ciniclon déchiquette vos ennemis.
    Dernière édition par Ikuto le Ven Nov 04, 2016 12:17 am, édité 1 fois.
    Avatar de l’utilisateur
    Ikuto
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 130
    Inscription: Sam Mar 20, 2010 4:37 pm
    Localisation: Meldiana
    Genesis: Cercle du Soleil Noir
    Horizon: Guilde du Soleil Noir


  • Verdon, système Tal, une délégation s'annonça auprès de la Forteresse ACA. Les vaisseaux qui apparus dans les senseurs furent rapidement détectée avec des codes qui avaient été envoyés il y a de cela de nombreuses années au moment de la première tentative d'unification des factions du saint empire de celestia . Quand les vaisseaux arrivèrent en près de la forteresse de l'ACA les personnes a bord du vaisseaux ne purent s'empêcher de sourire émerveillées par cette construction faite dans une seul but l'unification des factions face à un ennemi commun. Rapidement les code de toutes les flottes présentes apparurent il avait une grande partie des codes fût rapidement reconnue mais le représentant envoyé sur place ne pût s'empêcher de sourire à la vue de l'un des codes...

    - Madame nous sommes arrivés et nous avons...

    -Oui je sais, je reconnaitrai ces vaisseaux entre mille... Mais nous ne sommes pas ici pour des retrouvailles... je les contacterai sur un canal sécurisé le moment venu... transmettez ce message à la station...

    Avant que que le message ne soit envoyé, Fleurina Minirielle se présenta sur le pont.

    -Voila enfin cette fameuse station tant attendue... Je n'aime pas le fait qu'elle ai si peu de protection. Mais je peux me tromper... Scannez la station et les environs pour en être sûr et avertissez moi au moindre faux mouvement des flottes en présence ou de mouvement Cetyn dans la zone...

    -Calme toi Fleurina... Nous sommes ici en amis, ils n'ouvriront pas le feu sur nous. Nous sommes ici pour combattre Cetyn et renforcer notre position politique auprès des autres factions, pour une fois...

    -Me calmer... Tu es trop naïve Lusinda... C'est un miracle que tu sois encore vivante depuis toutes ces années... Bon, au travail, nous avons une guerre à gagner.

    Une transmission fut envoyer ver la station.

    -Salutations station ACA, ici Lusinda Dorneval Karino, dirigeante politique du Saint Empire de Celestia. Nous avons été envoyés comme représentants diplomatiques pour participer activement à l'action d'unification des factions face à un ennemi commun. Notre Empereur n'a pas pu venir en personne... Il est mourrant, et vous transmets ses plus plates excuses. Avec votre accord nous demandons la permission de rejoindre l'assemblée et aider les nations à combattre Cetyn et protéger cette station.
    Image
    Image
    On est ici pour créer et non pour détruire.
    Mais la trahison est égale a la destruction

    -Du Haut Conseil LDC-


    « La limite entre rêve et réalité est souvent bien fragile. Nous avons pu toucher nos rêves, mais un tel acte a un prix, ils nous ont détruits. Notre empire sur cet univers n’est plus, le Mal y dort peut être toujours.»
    Professeur D. K. Eyron
    Avatar de l’utilisateur
    alexandrealf14
    Testeur
    Testeur
     
    Messages: 350
    Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:36 pm
    Localisation: Quebec
    Genesis: La saint empir de celestia
    Horizon: La fédération d'akara


  • ….Centre de communication sur Celestis….


    Un signal parasité est capté par les antennes.
    Sergent1 : Mais….. mais c’est quoi ça ? Des pirates ?
    Sergent2 : Non ! C’est un message diplomatique envoyé depuis le corridor du Verdon. Mais il utilise un protocole de communication Melhrens.
    Sergent1 : Melhrens !!?? T’en es sur ?
    Sergent2 : Oui, j’ai déjà vu ce genre de protocole lors de la dernière guerre. En tout cas faut prévenir le Commandant, nous ne sommes pas habilité à lire le message.


    Quelques minutes plus tard …
    Commandant : Faites préparer la navette et prévenez le Palais de mon arrivée.




    ….Quelques temps plus tard au Palais de Nirane….


    Thedoci : Commandant ! Hâtez vous de faire votre rapport, tous le conseil est réuni nous n’avons pas de temps à perdre.
    Commandant : De suite votre Altesse.
    Ce matin nous avons reçu un message envoyé depuis le corridor du Verdon par un Melhren, il nous invite à rejoindre une coalition nommée ACA dont le but serait de coordonner les actions contre l’envahisseur Cetyn. Ils auraient une forteresse en leur possession qui servirait de centre de commandement.
    Thedoci : Vous êtes sûr de l’authenticité du message ? Qu’en dise les agents de l’Oeil ?
    Amiral6: Le message est authentique autant qu’on puisse le dire et la structure en question a été repéré dans le système “Tal” du corridor du Verdon. Nous avons aussi repéré les signatures d’importantes flottes en orbite.
    Thedoci : Des nouvelles de Congrégate ?
    Amiral3 : Les discussions se poursuivent, 10 est toujours sur place.
    Thedoci : Prevenez nos alliées. Nous allons envoyer la 2ème flotte expéditionnaire, 12 vous serez au commande. Envoyer une réponse à la source du message prévenez les qu’une flotte va se diriger vers la forteresse en transitant par aelron. Bonne chance Amiral !




    ….Quelques jours plus tard la flotte en approche du système “Tal”.....


    Amiral12 : Ouvrez tous les canaux de transmission :
    “Ici l’Amiral12 a bord de la 2eme flotte expéditionnaire du seigneur Thedoci. Nous avons reçu votre message et on nous a envoyé ici afin de prendre part aux discussions, nous allons nous mettre en orbite et rejoindre le dispositif défensif, Si j’ai l’autorisation de monter à bord je vous rejoindrais par la suite”
    Thedoci
    Cadet
    Cadet
     
    Messages: 31
    Inscription: Lun Juin 29, 2015 3:00 am
    Genesis: Thedoci


  • Écoutant attentivement les différents intervenants suite à la proposition de Narl, l’Impératrice affermit la position qu’elle avait déjà auparavant sur le CCC, c’est une bonne chose. Indispensable, fort probable. Lors du discours de Neige elle eu particulièrement l’oreille attentive en entendant parler de Thélios…. “Je les Zutterai tous un par un ceux là.” Elle fut la dernière à prendre la parole.


    -Bon, je n’ai pas l’âme d’une grande médiatrice #pompeux comme Neige. Je vais faire court, je partage les idéaux de l’ACA et du Consensus Contre Cetyn, CCC ! dédicace à Neige. Non ça ne va pas, j’ai mieux. Je zut plus Cetyn que vous tous, la flotte Amalienne sera en attente d’ordre et continuera de défendre cette Forteresse contre l’envahisseur Cetyn.


    Discours quelque peu inhabituelle au milieu de tout ce gratin, mais qui ne surprit pas du tout les membres du Pacte habitués au manque de diplomatie de l’Impératrice. Ensuite chacun partit dans son coin pour se reposer, Amalia fit de même. Passant devant Neige avant de quitter la pièce.

    -On se voit plus tard Neige. Avec un dentier neuf de préférence mon petit flocon.


    **************************


    Dans l’un des nombreux et si peu fréquenté couloirs de la forteresse. Amalia alluma son Omni-Techn bracciale.

    -Contacter Jorus. Appel en cours. 1… 2 …. 10 min d’attente avec une musique d’ascenseur…

    -Oui Madame?

    -C’est maintenant que tu réponds !

    -Je discutais avec une Ingénieur dans un bar, c’était plus urgent que vous.

    -J’en est rien à foutre, je suis une urgence perpétuelle.

    -Bon que voulez vous au lieu de faire l'hystérique ducale?

    -N° de ma suite et un plan…. Je suis paumé… Elle entendit le grésillement du fou rire de Jorus.

    -Alala, On vous a assigné la suite royale, l’Oranor a pris soin de faire installer vos miroirs. Je vous envoi un plan et l’itinéraire.

    -Super merci, ah envoi le N° de suite de Erdnael, et il est où ce bar !?

    -ça sera tout?

    -Non. Je t’enlève ton 13ème mois insolent. Là j’ai fini ! Elle coupa la communication, pour avoir le dernier mot évidemment.


    Elle continua sa course jusqu’à la suite de Erdnael. Elles ne se voyaient que très rarement et elles avaient fait vaisseau à part lors du voyage, cette pause serait peut être la seule occasion pour que les amies aient du temps à s’accorder. Amalia toqua deux fois à la porte métallique, qui bien que austère devait être la chambre de la Dirigeante de l’ETCC.


    -Erdnael, c’est moi Amalia. Je peux entrée?

    -Entre je t’en prie.

    -Hé c’est quoi cette porte? Dit t’elle en entrant. Vache c’est quoi cette chambre de bonne?! Sérieusement pour la Dirigeante de l’ETCC tu t’es bien fait avoir sur ce coup là ma petite.

    -Parce que la tienne est plus luxueuse? Si c’est bien le cas, il faudra que j’aille battre le pavé devant le bureau de l’Amiral Ohanien!

    -Bien! On y va ? ça te donnera l’occasion de le voir, n’est ce pas… Elle dit ses derniers mots avec un ton évasif et lourd de sens.

    -Je ne vois pas de quoi tu parle… Penses tu qu’il y ai un bar ou quoi que ce soit d’approchant? Me détendre me ferais du bien.

    -Drôle de coïncidence, j’ai se qu’il te faut. Viens on y va maintenant.

    Suivant les instructions annoté par Jorus sur le plan qu’Amalia avait reçu, elle trouvèrent sans peine le bar de la station…

    -Eh ben eh ben, ils ont pensé a tout, il y a là de quoi saouler tout un cadran! Je vais prendre un rhum épicé pour ma part, et toi?

    -Je vais commencé léger, une liqueur de mirabelle.

    Elles prirent place devant le comptoir, attendant leurs verres en mangeant des cacahuètes.

    - Puisqu'on est là pour se décontracter, évitons de parler politique. Donc.. Dit moi tout, l’Amiral te fais rêvé?

    Erdnael resta un instant décontenancée, elle répondit tout de même…

    -Il faut bien admettre que tu as le chic pour mettre les pieds dans l'plat toi… J’avoue que c’est la première fois depuis longtemps que j’aime qu’un homme pose son regard sur moi, la première fois depuis Kashin en fait…

    -C’est une excellente nouvelle, ça prouve que tu es enfin prête a tourné la page. Kashin à fait un choix, égoïste ça c’est mon avis. Il est grand temps que tu prennes soin de toi Erdnael !

    -A entendre Kashin, c’est moi qui ai fait un choix égoïste, et il ne le supporte pas, il a sans doute raison…Si je n’avais pas participé à cette bataille comme il me l’avait demandé, on serait sans doute occupé à élever notre enfant au lieu de toute cette… Merde...

    Amalia posa sa mains sur l’épaule de son amie.

    -écoute je sais bien une chose, c’est que ça n’a jamais aidé à avancer personne que de se morfondre sur le passé. Et encore plus si tu imagines la vie que tu aurais pu avoir ! Juste… continue à vivre.

    -Tu as raison, mais est ce une bonne idée de se focaliser sur un Léantho-Melrehn, Amiral dans une flotte de la confrérie? Tu me diras, ce n’est pas mon père que cela dérangerait vu ses accointances avec les Ohaniens, mais bon, ça fera encore des palabres chez pas mal de monde…

    -Qu’es que tu me chantes là, on s’en fou de ton père et de son avis. Se focaliser sur l’Amiral, ça je ne sais pas, il faudra un autre verre pour répondre. Elle fit signe au Barman de lui servir un autre verre. Je ne suis pas non plus partisane de “prendre du bon temps” voilà… Apprend à le connaître tu verras bien.

    -Que veux tu dire par “prendre du bon temps”? Si tu parles de coup d’un soir, je ne mange pas de ce pain là...Mais on ne parle que de moi, qu’en est il de toi, et de Neige?

    -Terrain glissant, on avait fait un pari. Il m’offrait le plus mémorable des mariages si le Faucon était terminé, et devine quoi le Faucon est fini ! Et toujours pas de mariage ni même de date! Erdnael, ne jamais faire confiance à un Thalaméen !

    -Sur ce point, mon père ne cesse de me répéter la même chose…


    Tout le monde se retourna dans le bar pour regarder ces deux greluches éclater de rire.
    " Ceux qui ne regardent pas le passé, sont condamnés à le répéter. "

    Image
    Avatar de l’utilisateur
    Amalia
    Cadet
    Cadet
     
    Messages: 19
    Inscription: Dim Sep 18, 2011 9:35 pm
    Genesis: Impératrice Amalia


  • La paix régnait depuis de longues années sur les territoires Ducaux. Les récentes escarmouches entre la Confrérie et l’Ordre étaient vite oubliées et les tensions entre les deux camps commençaient à s’apaiser.

    Bien que la forteresse et les différentes flottes envoyées par Cetyn en Varden furent détruites sans mal par l’Ordre, la menace de cet envahisseur planait encore sur les mondes ducaux.

    Le Seigneur René se faisait discret et ne se montrait que très peu en public depuis la dernière guerre opposant l’Ordre à la Confrérie. Néanmoins, la création d’une forteresse unique, aux fonctions inconnues et détenue par ses ennemis de toujours l’avait poussé à sortir de son silence.

    - Varden, dans le système Onmanto de la Région Lenkhue -


    René vivait paisiblement sur la capitale des Vestiges LUT, ne se mêlant pas aux nombreuses conférences consacrées à la lutte contre Cetyn. Il était assisté par quelques conseillers qui lui rapportaient les nouvelles. En l’an 17.111 TSU, le plus fidèle d’entre eux entra précipitamment dans la salle où il avait pour habitude de passer ses journées, contemplant la somptueuse ville que ses ancêtres avaient bâtie avant lui. Il se retourna vers son conseiller qui n’avait semble-t-il pas de temps à perdre :

    « Mon seigneur, la Forteresse ACA n’est plus une simple rumeur. Et le Narl a officiellement proclamé la création d’un ‘Consensus Contre Cetyn’ pour marquer le coup. » lui rapporta son conseiller

    « Ah ils disaient donc vrai, pour une fois. » rétorqua René, le sourire aux lèvres.

    « Seigneur, la forteresse ACA se trouve actuellement dans le système Tal du corridor du Verdon, toutes les nations souhaitant lutter contre les Cetyns sous la bannière de l’ACA sont invités à s’y rendre »

    René resta sans voix quelques instants. Il était conscient qu’une fois en Verdon, il ne disposerait d’aucun moyen pour retourner dans son cadran d’origine. Son passé et ses relations avec la Confrérie lui rappelaient sans cesse qu’il ne pouvait leur faire entièrement confiance.

    « Seigneur, que devons-nous faire ? » Dit-il, coupant René en pleine réflexion.

    L’Empire pouvait aisément détruire cette forteresse s’il en donnait l’ordre, mais un avenir sans Cetyn lui était bien plus profitable. Il se reprit :

    « Très bien… les temps changent et j’ose espérer qu’ils seront vraiment capables de mettre leurs différents de côté pour éradiquer les Cetyns. Je ne peux me permettre de me déplacer en personne, envoyez une délégation sur place et chargez l’Amiral Sarreck de la diriger. Il est digne de représenter notre Empire auprès des autres nations adhérentes à l’ACA. »

    « Seigneur, l’Amiral Sarreck fait déjà partie de la délégation envoyée sur Congregate pour nous représenter au sein de l’Assemblée Vardennoise. »

    « Au diable l’Assemblée Vardennoise, contactez le et dites-lui de rejoindre au plus vite le corridor du Verdon, quelque chose de bien plus grand se prépare et nous devons en faire partie… »

    Aussitôt dit, le conseiller s’empressa de quitter la salle pour mettre à exécution les demandes de René, qui, comme à son habitude, n’avait pas pris le temps de consulter ses alliés de l’Ordre.
    Un Altérans
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 59
    Inscription: Mar Aoû 07, 2012 10:41 am


  • Neige Enflammée atteignit rapidement sa limite, il n'était plus tout jeune et son propre discours avait puisé dans ses réserves. Il prit donc le parti de s'éclipser. Manque de chance, c'est à ce moment précis que l'Impératrice eut la mauvaise idée de prendre la parole. Et le tacle fut assez violent pour le thalaméen, qui avait tout intérêt à montrer qu'il était bel et bien présent, sous peine d'une nouvelle paire de baffes.

    Lui susurrant quelques mots doux avant de sortir, Neige ne put s'empêcher de faire de même. Mais suivre l'Impératrice était une mauvaise idée, tout du moins, pas dans l'immédiat. Il rejoignit donc ses quartiers. Ou plutôt, il squatta une pièce sombre et sans aération. Après tout, Neige était ici en toute illégalité… Mais le placard suffirait amplement. Il la sortie et fit son rituel habituel, l'exhibant fièrement. Après tout, il s'était fabriqué une pipe de compétition.

    Malheureusement pour lui, la fumée eut à peine le temps de s'échapper que l'équipe de droïdes anti incendie s'employait déjà à arroser copieusement le thalaméen…


    " Maudit Shoridan, je pensais qu'il ferait le nécessaire pour que je puisse fumer en paix ! "

    Résolu, il partit en trombe pour retrouver l'Amiral et lui exprimer sa profonde sympathie. En cours de route, il reçut un appel prioritaire en provenance de Thalam, ce qui l'interpella, car c'était chose rare.

    " Quel est le problème ? "

    " J'espère que votre excursion dans le Corridor se passe bien, j'ap… "

    " Trêve de bavardages, quel est le problème ? Pourquoi cet appel urgent ? "

    " Depuis votre départ, il s'est passé une catastrophe de première importance. Nos équipes ont détecté une structure inconnue en Verdon, proche de votre localisation actuelle et…. "

    " Bande d'incompétents, c'est précisément pour ça que je suis ici ! Quoi d'autre ? "

    " Les récents relevés de terraformation indiquent une baisse significative des productions de nombreux monde en système Aeliol. "

    " Waouh, et vous pensez m'apprendre quelque chose ?! Vous me dérangez pour ça au cours d'une mission top secrète dans un autre cadran ? "

    " Le Char des Dieux a passé son contrôle technique haut la main et est en route pour accomplir une mission de première importance. "

    " Ce tas de ferraille ? Je pensais avoir indiqué qu'il devait être recyclé. "

    " En effet, mais le Pacte estime que son utilité est avérée, contrairement au reste de la flotte du Flocon Enflammé. "

    " Vous m'exaspérez, je pensais à un événement important, comme l'arrivée de mon convoi spécial d'herbe à pipe fraîchement prélevée d'Uran…"

    " Un avant-poste en Varden a été détruit, par l'Empire Extalien. "

    " Et qu'est-ce que cela peut me faire ? "

    " Bah… Peut-être est-ce important ? "

    " Allez faire part de votre paranoïa de bas étage à quelqu'un d'autre, je raccroche. "

    " Neige ? "

    " Quoi encore ? "

    " Il me semble que vous aviez explicitement demandé des nouvelles en urgence de l'avancement du chantier du Faucon. "

    " Exact ? Et alors quoi ? "

    " D'après nos information, il est terminé. "

    " QUOI ?!?!?!?!?!?!?!?!?! "

    Neige tomba littéralement sur les fesses.

    " En êtes-vous bien sûr ? N'est-ce pas là une blague des Laodaméens ? "

    " La visite officielle a eu lieu la semaine dernière, présidée par Jaskier. "

    " Bordel de … "

    Soudain, une lumière s'alluma dans sa cervelle, tel un soleil, elle inonda l'espace.

    " Mais quelle … "

    Il raccrocha, se releva et chercha où se terrait l'Impératrice. Après tout, il venait de se faire avoir comme un bleu… Après des heures à déambuler dans les couloirs sans fin de cette maudite forteresse, il était assoiffé et tomba nez à nez avec une magnifique pancarte, où siégeaient en lettre d'or trois gravures d'un infini réconfort. Il entra, pensant pouvoir se désaltérer et oublier ses soucis.

    " Mon service de sécurité anti incendie m'a averti d'un léger incident il y a quelques heures, j'ose espérer que tu n'essayes pas d'enfumer ma forteresse encore une fois, Neige. "

    Shoridan l'Ohanien, hôte des lieux, exterminateur de fumée soit disant nocive. Neige ne pouvait pas plus mal tomber, s'engager dans une joute contre l'Amiral en chef, alors qu'il était déshydraté, était une très mauvaise idée.

    " D'ailleurs, tant que tu es là, je n'ai pas souvenir avoir vu un seul vaisseau thalaméen prendre parti à la défense de la forteresse. "

    " Ah ça… Il fallait y penser avant de ne pas m'inviter officiellement ! Et détruit moi cette maudite armée de droïde ! Je ne peux plus m'adonner à mes plaisirs sans les avoir sur le dos, et ça me rend nerveux. Et en ce moment, j'ai besoin de tout sauf d'être ner… "

    Là, il entendit un rire qu'il reconnut entre mille. Hasard du destin ? Complot méticuleusement préparé ? Neige ne savait pas trop, mais il opta pour la deuxième option, après tout, l'Impératrice avait un casier bien fourni.

    " Neige, cette histoire est sérieuse, un dirigeant ne peut pas être squatteur sur une telle structure, alors dépêche de la flotte. Et une équipe diplomatique ! "

    " Tu sais quoi Shoridan ? Va te faire voir dans le placard à balais d'Erdnael, ça vous fera du bien à tous les deux. Maintenant, si tu veux bien m'excuser, j'ai une affaire importante à régler. "

    Il faussa compagnie à l'Amiral Ohanien et s'enfonça dans le bar pour rejoindre l'épicentre de ce rire si particulier.

    " Espèce de vile harpie ! Zutteuse de vermine Thelios ! Engeance de FloodChannel ! Greluche originelle ! Comment as-tu osée ?! "

    L'Impératrice Amalia, les joues légèrement rouges, se tourna pour poser son regard "légèrement" alcoolisé.

    " Je n'y suis pour rien si un rotalien a essayé de se frotter à moi. Même si… "

    " Tu sais très bien que je ne parle pas de ça ! "

    " Le barman ? "

    " Quoi le barman ? "

    " Bah c'est de lui dont tu veux parler ? "

    " Mais qu'est-ce que tu racontes ? "

    " Aucune idée, et toi ? "

    " Aaaaaahhhhhh !!! Arrête ça, tu m'as piégé ! "

    " Je pensais que tu étais venu au bar par tes propres motivations. "

    " Ne fait pas l'innocente, tu sais très bien que je ne parle pas de ça ! "

    " Alors parle de ce dont tu veux parler ! Et prend un verre, ça te détendra. "

    Neige savait qu'à ce petit jeu, il ne valait mieux pas défier Amalia. Ayant remarqué que ce n'était surement pas son premier verre, il tenta une autre approche.

    " Très bien, noble impératrice de Laodaméa, buvons à votre santé ! A vous qui êtes la plus belle des femmes de l'Univers connu. A vous, dont les qualités transcendantes ne font aucun doute. " dit-il en levant son verre.

    " Neige, tu sais très bien que la flatterie ne m'atteint pas. " lui rétorqua-t-elle alors que ses joues s'empourpraient légèrement.

    " Nulle flatterie dans mes propres très chers, je ne suis point flagorneur, seulement honnête et admiratif devant tant de beauté. "

    " Humpf, je… J'avoue volontiers que j'apprécie… "

    Héhé, il touchait au but. Même une femme aussi amalienne qu'Amalia ne pouvait résister à une telle charge, surtout sous l'emprise de l'alcool. Profitant de cette occasion, Neige lui servit un nouveau verre et trinqua à la pureté de ses yeux.

    " Mes sens me trompent ou tu essayes de rendre ivre l'Impératrice Neige ? "

    " Je ne vois pas de quoi tu parles Erdnael… "

    " Oh si, je pense que tu vois très bien de quoi je parle. " dit-elle en haussant le ton.

    " Ecoute, le jour où tu seras une femme accomplie et que tu arrêteras de pleurer sur la disparition de Kashin, nous pourrons peut-être discuter entre adultes, d'ici là, ma foi… "

    N'étant pas aussi sanguine que l'Impératrice, la fille de Brynjaleifre se contenta de lancer un verre d'eau à la figure du thalaméen, ce qui ne manqua pas d'alerter le vénérable hôte de ces lieux.

    " Sieur Neige Enflammée, je pensais avoir été clair, pas de grabuge sur mon bâtiment. "

    " Hey les tourtereaux, trouvez-vous une chambre et laissez-moi régler mes affaires. "

    Nul ne sait s'il s'agissait du mot "tourtereaux" ou "chambre", n'empêche qu'Amalia reprit ses esprits et ne fit aucune sommation avant que sa main ne caresse, avec la douceur d'un rhinocéros, la joue droite du thalaméen.

    S'en suivi une joute verbale particulièrement caustique entre les quatre protagonistes d'une scène qui restera surement dans les annales du bar de la Forteresse. L'un faisant son possible pour faire le beau devant une donzelle dont le charme ne le laissait certainement pas indifférent, la donzelle en question qui tentait de faire valoir ses droits comme dirigeante et non comme fille de, tout en défendant la gente féminine, représentée par une perfide impératrice qui s'adonnait à son jeu favoris : être chiante, et tout ce beau monde n'avait d'autre bouc émissaire que le pauvre Neige Enflammée. Ses oreilles sifflaient bien assez à son goût, décida de prendre le taureau par les cornes.


    " Allez tous au diable ! " rugit-il.

    Après quoi, Neige Enflammée s'empara de la petite rondelle de citron qui accompagnait soigneusement son breuvage, la perça en plein centre, s'avança vers l'Impératrice Amalia, planta son regard dans le sien, mit un genou à terre tout en lui prenant délicatement la main. Une fois l'opération terminée, il plaça la rondelle de citron devant son annulaire et prononça la phrase magique.

    " Amalia, impératrice de Laodaméa, veux-tu aller te faire foutre ? "

    L'ascenseur émotionnel dont elle était victime fut si violent qu'aucune parole ne put sortir de sa bouche. Neige Enflammée, toujours un genou à terre, tenta une autre approche.

    " Amalia, impératrice de Laodaméa, veux-tu un Snickers ? "

    La belle se remit et le film d'horreur qui suivit cette déclaration solennelle du dirigeant de Thalam ne saurait être retranscrit en des mots d'aucun langage connu. Chose impressionnante, ou aberrante, le lecteur est seul juge, le visage de Neige n'arbora autre chose qu'un magnifique sourire.

    Après avoir perdu quelques dents dans la rude bataille, ainsi que plusieurs os, et d'autres trucs plus ou moins utiles, ce dernier posa à nouveau un genou à terre. Tremblant, il parvint tout de même à retirer une petite boîte du fond d'une de ses poches. Tout en l'ouvrant, il regarda l'Impératrice dans les yeux et prononça solennellement ces quelques mots.


    " Ma très douce Amalia, veux-tu m'épouser ? "

    Malheureusement pour tous, l'idylle du thalaméen en Verdon s'acheva à cet instant précis. Non pas que l'Impératrice lui fit mordre la poussière ou l'embrassa langoureusement, mais les forces spéciales du Flocon Enflammé Thalaméen, ayant eu vent de la menace dormante de l'ACA, débarquèrent au même instant, récupérant leur dirigeant de force, qui n'eut le temps d'entendre la réponse de sa chère et tendre.
    Avatar de l’utilisateur
    furmi
    Officier
    Officier
     
    Messages: 265
    Inscription: Dim Jan 13, 2008 3:51 pm
    Localisation: Thalam
    Genesis: Neige Enflammée


  • De nombreuses années se sont écoulées depuis la rencontre sur la station ACA entre Ophélia et les grandes nations peuplant Aelden. Les plans offerts par Ophélia à l’issu de cette discussion permettant la construction de vaisseaux spécialisés contre les forces Cetyns ont offert un nouvel espoir à toutes les nations désireuses d’annihiler l’envahisseur en Aelden comme en Dareyn.

    Les chantiers des grandes puissances industrielles et militaires n’ont pas mis longtemps avant de lancer la construction de cuirassés Ophélia et les accélérateurs temporels tournent à plein régime pour construire d’immenses flottes en un temps record. Pour autant, un problème majeur persiste dans la lutte commune contre Cetyn : la station ACA ne permet toujours pas aux différentes factions de coordonner leurs frappes militaires contre cette entité et les grandes alliances se retrouvent donc contraintes d’agir seules de leurs côtés.

    - Aelron, dans le système Y'theh de la Région Naekhanr –


    Les premiers rapports de combats arrivaient sur la station ACA et mettaient en avant l’efficacité tant attendue des cuirassés de conception Lanthanienne. L’Ordre Légitimiste Ducal fût la première alliance à intensifier les combats en Dareyn en testant à grande échelle ces nouveaux vaisseaux :

    En l’an 17.182 TSU, les millions de bombardiers plasma et les milliers de cuirassés engagés par l’OLD dans la lutte contre Cetyn réussirent non sans mal à détruire la colonie Lanrae-na et à réduire en pièces l’ensemble des flottes et des structures présentes sur la position. Les pertes furent grandes pour cette première opération d’envergure dans ce cadran entièrement contrôlé par l’entité ennemie, mais le message envoyé était clair : sa présence sur nos territoires et en Dareyn touchait à sa fin.

    Bien des années plus tard, en l’an 17.195 TSU, les dernières grandes portes situées dans la Région Ahtanmau en Dareyn et offrant à Cetyn un accès direct au cadran de Varden tombèrent elles aussi face à la force de frappe de l’OLD. Le système Rytosnems fût le premier théâtre de ces opérations avant que les flottes ducales ne se dirigent vers le système Mior pour en finir avec ces grandes portes.

    - Varden, dans le système Onmanto de la Région Lenkhue –


    Le seigneur René assistait à l’avancée de son alliance et de ses flottes en Dareyn. Les opérations étaient toutes couronnées de succès et les objectifs de l’Ordre pleinement atteints. La destruction d’une colonie et des grandes portes en Dareyn représentait une avancée remarquable dans la lutte contre les Cetyns.

    Mais l’Ordre Légitimiste Ducal était seul à combattre et à investir dans la guerre qui l’opposait à Cetyn en Dareyn. L’absence totale de la Confrérie dans ce conflit commençait à agacer le Seigneur René. Celui-ci contacta rapidement l’Amiral Sarreck, représentant de l’Empire sur la station ACA :

    « Amiral, les opérations engagées par l’Ordre en Dareyn se déroulent comme prévues mais il semblerait que l’on soit seuls dans cette guerre. J’aimerais que vous transmettiez un message à l’Amiral Shoridan et aux autres dirigeants présents sur la station. »

    « Ce sera fait Monsieur, je vous écoute. » rétorqua l’Amiral

    Un communiqué officiel fût rapidement envoyé à l’Amiral qui s’empressa de le transmettre aux autres dirigeants présents à bord de la station :

    Salutations à tous,

    Comme vous, nous nous sommes engagés à lutter contre les Cetyns sous la bannière de l’ACA. Nous remplissons pleinement nos engagements mais attendons encore une aide de la part des autres alliances en mesure de combattre.

    Les récentes batailles menées en Dareyn semblent avoir affaibli l’ennemi, mais une présence militaire dans ce cadran de la part de la Confrérie et du Pacte est nécessaire pour atteindre les objectifs fixés par Ophélia. Même si nous avons gagné de nombreuses batailles très importantes pour le moral des troupes, les derniers rapports de combats montrent que les Cetyns n’abandonneront pas le contrôle de ce cadran aussi facilement.

    Ma question est simple, puisque vous disposez de milliers de cuirassés et que vous avez la possibilité de combattre Cetyn, qu’attendez-vous pour agir ? Peut-être devriez-vous songer à donner vos flottes à d'autres nations en mesure de combattre efficacement notre ennemi commun, non ?

    En attendant une réponse favorable de votre part, mon Empire reste totalement mobilisé dans la lutte qui l'oppose à Cetyn en Dareyn.

    Cordialement,
    Seigneur René


    Aussitôt le message transmis sur la station, le Seigneur René contacta ses alliés de l'Ordre afin de planifier la suite des opérations :

    « Préparez les bombardiers plasma, les cuirassés et les bombes P, nous n'en avons pas terminé avec Cetyn et nous devons frapper fort pour marquer le coup »
    Un Altérans
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 59
    Inscription: Mar Aoû 07, 2012 10:41 am


  • “L’animal doit être dans un état de quiétude, de préférence endormi. À défaut, caressez-le dans le sens du poil et frappez-le par surprise. C’est ainsi que nous résumons cette chose qu’est la diplomatie, un vaste spectacle ou le plus faible servira de repas pour les autres.”
    Arshan Solivan, Oranor Ohanien, lors d’une réunion sur les “relations extérieures”.


    La porte de la salle V-635 s’entrouvrit, tant et si bien que n’importe qui passant par là pourrait entendre ce qu’il se disait. Comme à son habitude Shoridan avait coupé toute source de chauffage dans cette pièce, lui donnant l'impression de se trouver sur sa planète natale.
    Shoridan et Ogar consultaient chacun un livre, activité alors très rare parmi les Ohaniens. À chaque souffle, une légère buée sortait de leurs bouches, rien ne trahissait ce froid de palmipède qui aurait rebuter le commun des mortels.


    Ogar lisait un très vieille ouvrage trouvé dans les ruines d’une colonie léanth, il s’agissait du célèbre “LA GUERRE”, aux éditions Lienrag. Il laissait échapper parfois quelques soupirs. En effet, bons nombres de dogmes militaires lui étaient encore inconnu, et il n'avait pas étudié les subtilités des peuples étrangers. Shoridan quant à lui, se délectait d’une simple revue culinaire intitulée “50 nuances de nouilles”. Il sortait tout juste d’une réunion tenue par l’Oranor lui-même, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il avait la dalle.

    “Voilà quelque chose de très exotique que vous tenez entre les mains, jeune Ogar. Il paraît que vous avez terminé votre service au pont 9-D. Parlez moi de cette expérience, vous a-t-elle endurci ? On me dit que vous avez désobéi à un ordre, est ce vrai ?”

    Ogar leva la tête et vit le sourire de l’amiral, un de ces sourires moqueurs qui vous fait dire que les choses importantes doivent parfois être prise à la légère.

    “Amiral, oui mon amiral, j’ai bien désobéi. L’enseigne de pont Kopitz m’a ordonné de nettoyer le conduit d’évacuation des latrines. Il l’a fait sachant que le matériel des épurateurs du pont étaient indisponible, j’ai donc refusé. En conséquence, j’ai dû effectuer l’ensemble des réparations des catapultes à chasseurs alors que ceux-ci étaient en pleine manoeuvre.”

    “C'est très dangereux, mais vous avez eut raison. Parfois, il vaut mieux conservé son image et prendre des risques, parfois non. Vous ferez un bon militaire, jeune Ogar. J’ai vu que vous aviez pris le temps de la réflexion, comme je vous l’avais demandé. C’est très satisfaisant, mais dites m’en plus, quelles sont vos intuitions quant à ce qui se trame dans notre sombre univers ?”

    “C’est relativement proche de ce qu’il se passe sur Kel Morian à chaque cycle. Voyez-vous, sur mon monde natal, nous faisons d’importantes réserves lors de la première moitié du cycle qui est très tempéré. Puis vient le cycle froid, un froid mordant et très nuisible. Les plus démunis, qui ne se sont pas préparés partent en exil s’ils le peuvent ou à défaut disparaissent. Ainsi, il n’est pas rare de retrouver des cadavres congelés lors des fins de cycle sur Kel Morian. J’ai moi-même perdu plusieurs proches de cette façon, et je pense que c’est la dure loi de cet univers.”

    Il n’y avait pas une larme après ces mots, pas une grimace, ogar restait placide et l’amiral caressait sa barbe tout en hochant sa tête l’air satisfait de ces paroles.

    “Bien, il est temps. Vous les entendez piailler d’impatience ? Ces journalistes...Une bande de hyènes vérolées en attente de leur bout de viande. Allons leur donner un bon morceau.”

    Ils se levèrent et sortirent de la salle sous une escorte lourdement armée. Ils passèrent devant la salle accordée aux Rotaliens, d'où se dégageait une forte odeur de chair et d’alcool. Enfin, ils arrivèrent dans l'amphithéâtre ou une armée de journalistes et de droïdes les attendaient. Une cohue indescriptible s'ensuivit, puis un silence de mort lorsque l’amiral s'apprêta à rendre son discours devant le petit pupitre ou tant et tant de dirigeants l’ont fait avant lui. Il sortit la feuille où se trouvaient les notes importantes que lui avait préparé Ogar, puis commença :

    “Il y a bien 30 ans TSU, une série d'événements ô combien intrigants se produisirent. La confrérie observa, sans rien dire ce qu’il se disait et ce qu’il se passait, avec le calme qui nous est propre. Il fut observé une vague de débauche, d’arrogance, d'insouciance et autres banalités que l’humanité peut offrir.

    Les Léanths d’aujourd’hui, se retrouvèrent sans armements anti-cetyn suite à la magistral OPA d’un seigneur ducal, ce jour-là fut qualifié de “bazardage au clair de lune” par nos journaux. Qu’à cela ne tienne, l’empire Ohanien surement par excès de confiance, offrit ses services pour armer à ces pertes, lesdits léanth. Quelle ne fut pas notre déception lorsque nous retrouvions lesdits vaisseaux en vente sur le marché libre quelques années TSU après, sans que nous sachions s’ils avaient servi à quelque chose.

    S’ensuivit la question, sommes toute légitime du seigneur René. La confrérie prit son temps pour son engagement contre cetyn. Il y avait une volonté d'efficacité mais aussi d’adaptation quant aux nouvelles directives d’armements des chasseurs, dont je vous épargnerais les détails. Vous comprendrez que nous n'ouvrirons plus nos marchés d’armement de sitôt. Quant au simple fait de donner, autant espérer que le seigneur Rotalien retrouve sa virginité.

    Passons maintenant à notre lutte commune, notre opération dans la région Aran de Dareyn est un réel succès. La destruction de trois grandes portes cetyn avait pour but d’installer une tête de pont. La suite prévue, fut l’installation d’une grande porte en dareyn, ce qui fut fait par nos alliés Ciniclons. Malheureusement, les événements récents en Aelron nous ont poussé à ne pas achever la logistique prévue pour l’envoi de la forteresse ACA en dareyn, qui était notre but.

    L’Amiral que je suis n’est pas autorisé à prononcer ce discours devant vous. Mon rôle n’était que le commandement de la forteresse comme vous le saviez. Mais puisque je fus interpellé maintes et maintes fois au sujet de nombreuses questions, je n‘eus d’autre choix. Devant cette faute, la Confrérie, me retire donc le commandement de la station à compter de ce discours. L’Oranor Ohanien Arshan Solivan, dans sa sombre sagesse à désigner comme successeur le Cercle du Soleil Noir Ciniclon et souhaite, je cite “beaucoup de bonheur dans les futures négociations à venir”.

    La confrérie m’autorise cependant à assister Yuli Arch du soleil noir Ciniclon dans sa tâche et à conserver mes quartiers ici même. Sombresoir”


    Un brouhaha de questions déferla dans l’auditoire. Ne s’en souciant pas Shoridan fit un quart de tour, devant lui Yuri Arch se tenait droit. Il prit le collier qu’il portait à son cou, et le donna au Ciniclon. Les codes de contrôle de la forteresse venaient de changer de main et les Ohaniens étaient libre comme jamais.
    DayNine
    Cadet
    Cadet
     
    Messages: 12
    Inscription: Jeu Avr 25, 2013 7:56 pm
    Genesis: DayNine
    Horizon: DayNine



Retourner vers Station Diplomatique Centrale




Informations
  • Qui est en ligne
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité