Archives Dacillènes

Présentation de personnages, d'alliances, dialogues et intrigues se passent ici.
Sam Sep 26, 2015 9:58 pm

  • Attention, les informations ci-dessous n'ont pas pour but de présenter l'histoire de la planète, pas plus que son régime ou l'état dont elle est la capitale. Tout ce qui suit ne peut être appliqué pour les autres planètes de la république dacillène, même si certains points s'y retrouvent.
    En espérant que cette brève présentation vous sera utile pour ne pas effrayer-impressionner-irriter ses habitants et pour vous y retrouver si jamais vous y faisiez un tour par hasard.

    Géographie:
    La planète possède un unique super continent qui est centré sur le pôle nord de la planète. Une île ayant vaguement la forme d'un losange s'en est détachée il y a 35 millions d'années, et constitue de ce fait la seule terre émergé en dessous de l'équateur.
    La planète est constituée de dix plaques tectoniques, qui ont ouverte sur la moitié est du continent un canal quasiment rectiligne, perforé en son milieu par un grand cratère circulaire, avant de se jeter dans quelque mer intérieure enfouie sous les glaces au niveau du pôle. Une première chaine de montagne, titta-orod, née 3500 kilomètres plus à l'ouest, proche de l'océan, puis remonte vers le nord et le traverse au quart de sa longueur, avant de redescendre mourir dans le sud. Une deuxième chaine beaucoup plus vaste, anda-orod, fait la même chose du côté opposé du continent, mais culminant cette fois ci un peu au Sud du pôle, pour mourir sur les berges de l'océan unique Eranolvo

    Paysage et climat:
    Dacilla possède trois environnements différents. Deux calottes glacières de 30 millions de km^2 sont présentes au pôle. Il n'y a là-bas que de la glace à perte de vue. Au sud de la calotte nord, s'étend une forêt de plus de 50 millions de k^2 de superficie. En son sein pousse énormément de mousse, de champignon et autre plantes luminescentes au feuilles charnues qui font le régal des limaces et autres mollusques de plus de 70cm de longueur. Jusqu'à aujourd’hui, un seul crustacé prédateur a été repéré dans cette partie, et tout laisse à penser qu'il est le seul prédateur de la région. L'air qui pourrait y être lourd et humide est heureusement assaini par la végétation, ce qui permet d'en faire un lieu de promenade très agréable, bien qu'un peu sombre.
    Cette forêt s'arrête au sud sur des plateaux couleurs rouilles-ocre, envahis par une végétation toute différente, composée de sorte de coraux rouge et noir. Le couché de soleil de la naine rouge qui sert d'étoile à la planète est ici saisissant, donnant à tout le paysage une couleur de sang. Il n'y a bien entendus pas de plages ou l'on peut se baigner, à cause des immenses forces de marées crées par la lune de la planète, qui fait rentrer l'océan profondément dans les terres deux fois par jour. Cela explique la méfiance des dacillens à l'égard des océans, et l'étonnement qu'ils éprouvent sur d'autres planètes à voir des foules immenses prendre plaisir à se baigner sous un soleil de plomb. Plusieurs indices laissent penser que cet endroit était avant sous l'eau, lorsque les calottes glaciaires n'existaient pas et que la planète était plus chaude.
    Le ciel de la planète est usuellement bleu, bien que chargé de nuages. A l'aube et au crépuscule, il vire au rose, puis au rouge avant de passer au noir complet. Et alors brille dans le ciel Pytile, la lune qui est une colonie dacillène, environ deux fois plus petite que Dacilla elle-même. Visible pendant le jour, sa lumière éclipse les étoiles la nuit, et tous peuvent voir ses continents, ses océans et les lueurs jetés par ses villes.

    Villes:
    Elles sont au nombre de 163 exactement, à se situer un peu partout, mais surtout dans la forêt et la calotte nord. A cause des marées, aucune ville ne se trouve à moins de 250 km des côtes, et pour les même raisons, l'île de Tôl-Erca n'en compte que 11. De manière générale, l'on peut considérer que la partie nord est la plus peuplée, ce qui pourrait paraître étonnant aux yeux de nombreuses civilisations.
    L'architecture dacillene est très variée, et on ne peut pas réellement dire en voyant la multitude de styles différents, que la planète en possède vraiment un.
    Ainsi, l'on trouvera une architecture typiquement melrehn à Moranom, 10km à l'est des contreforts orientaux de Anda-Orod, et à Braéryn. Pour trouver juste à côté, avec Netheldrîn , la capitale, l'ancienne capitale, Moskotov, ou encore la ville la plus au sud qui ne soit pas sur Tôl-Erca, Svartopol, une architecture russe dans son expression la plus raffinée. Ou encore avec d’autres villes, dont Tobolsk est sans doute l'une des plus importantes, un style qui pourrait ressembler à Amaranth, mais en plus fin, plus délicat.
    Evidemment, un livre ne suffirait sans doute pas à épuiser le sujet, mais vous pouvez avoir là un petit aperçu des quelques villes qui ponctuent les immensités sauvages de la planète.

    Démographie:
    La planète est peuplée d'un peu plus de 5 milliards d'habitants, et est à ce titre la planète la plus peuplée de la république, qui à un total de 54,6 milliards d'habitants, pour une moyenne de 2,6G par monde. Trente pour cent ont des origines melrehns, le reste venant principalement d’Ioarer.
    Le nombre de naissance et de décès y sont sans doutes l'un des plus bas d'aelden, étant de 5 682 341/an pour l'un et de 40 228/an pour l'autre.
    Dernière donnée, sachez qu'une dacillene fait en moyenne un enfant tous les quatre siècles et demi.

    Physique et physiologie:
    Les dacillens sont tous sveltes, sans exception. En règle générale, ils ne dépassent pas le mètre quatre-vingt, et pèsent en moyenne 44 kilogramme, ce qui les rends vulnérables en cas de combat face à des représentants des autres peuples. Ils compensent cependant par leur rapidité, et savent où frapper.
    A cause de leur origine melrehn pour nombre d'entre eux, ils ont une peau blafarde, voire grise et il arrive d'en rencontrer avec des yeux rouges. Ils ne possèdent pas de couleur de cheveux particulière, et celle-ci peut aller du blanc au noir en passant par toutes les nuances de blonds, roux et châtains.
    Leur voix n'est géneralement pas puissante, et souvent remarquablement douce.
    Ils possèdent théoriquement tous une vie illimitée, car la médecine est l'une des sciences les plus développées de la planète. Mais ils ne sont tout de même pas à l’abri des accidents et des morts au combat, ce qui fait que trente pour cents des personnes ayant vues la fondation de la planète sont déjà morte.
    Leurs sens sont assez affutés, surtout en ce qui concerne l'odorat et l'ouïe. Personne ne sait au juste d'où ça vient, et certains disent qu'ils ce les améliorent artificiellement, mais personne n'en a pour l'instant obtenus confirmation, et nous vous présentons donc cette hypothèse comme ce qu'elle est.
    Une dernière de leur particularité tiens dans l'atrophie de leur système digestif. En effet, à cause de pratique culinaire qui vous seront détaillées ultérieurement, leur système digestif n'est pas encouragé à se développer à son plein potentiel, et cela entraine assez souvent des régurgitations lorsqu'ils mangent une nourriture qui n'est pas la leur en trop grande quantité. Heureusement, il existe toujours un moyen de stimuler sa croissance, mais presque personne n'en voit l'utilité.

    Psychologie générale:
    Cette fois ci, les caractéristiques qui vont être détaillées ne peuvent pas être appliqué à la totalité de la population, mais concernent tout de même l'écrasante majorité.
    Du fait de leur vie théoriquement illimité, et la plupart ayant déjà une vie fort longue, les dacillens sont raisonnables et intelligents. Ils prennent toujours le temps de penser à ce qu'ils vont faire, au point parfois de réfléchir un peu trop.
    Un autre de leur trait de caractère le plus frappant est leur timidité, et ils n'osent que rarement adresser la parole à un étranger, surtout si il ne vient pas de leur monde. Ils vivent donc la plupart du temps seul, deux au maximum et ne sont pas habitué au geste brusque que pourrait faire un étranger, à sa voie forte ou tout bonnement une foule. Cela aurait tendance à les rendre assez impressionnable dans des circonstances jugées normale par le citoyen lambda. En général, ils suivent une éducation de 40 ans, et durant leurs trente premières années, ils ne sortent pas de leur quartier. Puis ils découvrent la totalité de leur ville pendant les dix suivantes, avant de enfin jeter un coup d'oeil en dehors, cela si ils le souhaitent bien sûr.

    Cuisine:
    Ils mangent une sorte de mélange de micro-organismes contenant tous les nutriments nécessaires, qu'ils élèvent dans de grandes cuves sophistiquées à l'intérieur même de leur ville. Une fois transformé en pate inodore et sans saveur, ils lui ajoutent toutes sortes de saveur et de couleur, et la conditionnent en petites sphères, reconnus pour leurs qualités gustatives.
    Concernant la boisson, ils boivent presque exclusivement de l'eau. Cependant, une variété de plante qui pousse dans la forêt a été remarqué pour ses capacités à donner une excellente liqueur appelée le Syrkos, et est cultivée en petite quantité dans leurs villes. Ils en boivent un petit verre lors des grandes occasions.
    A noter qu'une très faible quantité est parfois exportée, mais cela reste excessivement rare.
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

    Tout ça pour une flotte perdue 15879-15881

    Archives dacillènes

    Image
    Avatar de l’utilisateur
    S. Hardin
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 75
    Inscription: Sam Avr 26, 2014 9:01 pm


Retourner vers Station Diplomatique Centrale




Informations
  • Qui est en ligne
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité
cron