L'orage était proche

Une déclaration de guerre ? Une bataille épique à raconter ? Venez ici !
Lun Nov 19, 2018 8:07 pm

  • Voilà, plusieurs siècles que, sous la direction de Keith, l'Empire du Narl vivait pacifiquement. Les réunions avec les autres alliances du cercle devenaient nombreuses. Des projets communs se mettaient en place doucement, des accords commerciaux étaient signés. La communication et l'entente n'avait jamais été si bonne au sein de la faction. Il n'était pas rare que les différents seigneurs s'expriment sur leurs petits tracas quotidiens.

    Puis la guerre totale aux Melrehns fut déclarée. Les nouveautés technologiques permettaient d'améliorer grandement la qualité des pillages ce qui les rendait à nouveau intéressants. De nombreux pillages eurent lieu de part et d'autres du conflit. Le pillage intensif devenait l'activité quotidienne.

    Après plusieurs années de conflit, on remarquait l'agacement monter chez plusieurs seigneurs Avalon. On les voyait à chaque fin de réunions discuter entre eux et avec certains PIC dont ils étaient proches. D'ailleurs il n'était pas rare que l'on entende la régente Ren Hootohime élever la voix tant elle était empathique. On sentait l'atmosphère de la salle se tendre, l'impression que la température augmentait se faisait même ressentir.

    Un jour où la régente semblait particulièrement remontée, le seigneur Keith Narl décida de s'intégrer dans le groupe qui discutait. Le seigneur découvrit alors de quoi il s'agissait. Sabotages de production, destructions gratuites quotidiennes, acharnement, ces mots ne cessaient de sortir de la bouche de chacun. Un seul adversaire était cité : les Fanatiques Shankari. Le Narl attendit un petit moment plus calme pour demander si des communications avaient été établies avec eux. La réponse fut que l'agresseur ne voulait rien entendre.
    Utilisez donc des modules miniers qui sont moins intéressants à détruire. Et unanimement les Avalons déclarèrent que c'était déjà ce qu'ils faisaient. Les motivations des Shankari demeuraient donc obscures. La récurrence de ces destructions ne faisait qu'accroitre le dégoût, la haine, l'exaspération qui se transmettait dans le cercle. La rage montait chez certaines personnalités. Le désire de vengeance commençait à croître. C'est dans une ambiance tendue que le groupe se dispersa pour retourner à ses obligations.

    Alors que Keith Narl se dirigeait sereinement vers le débarcadère Ren Hootohime l'interpela. Il se retourna tranquillement pendant que la régente le rejoignait d'un pas rapide. Une discussion privée démarra donc dans le long couloir :

    - J'ai besoin de tes services !
    - Ah oui ? De quoi s'agit-il ?
    - Ton armada serait d'une grande aide pour passer une position ennemie. J'ai pour objectif de calmer les Fanatiques Shankari. J'en ai plus qu'assez de leur agressivité gratuite. J'ai espionné leur station d'alliance, à nous deux nous pouvons la détruire.
    - C'est très bien tout ça. Mais n'y a-t-il pas des personnes plus concernées pouvant t'aider à remplir cette mission. De mon côté je n'ai aucun litige avec eux, plutôt le contraire vu mon passif Melrehn. De plus je trouve cette réaction plutôt disproportionnée.
    - Les Avalons ne possèdent pas la puissance nécessaire. Et je ne vois vraiment que cette solution pour atténuer ces agressions. Il prétend n'avoir aucune attache matériel. Cette station constitue le seul levier viable pour remplir l'objectif.
    - Cette idée ne me plait absolument pas. Cependant je vais tout de même méditer sur la question. Je vous contacterais prochainement.
    - Merci de prendre en considération ma demande. A bientôt.

    A la suite de cette discussion, les assauts Shankars continuent à se produire. Cette perpétuelle destruction poussa donc le Narl à répondre positivement à la demande de la régente.

    Une rencontre eu lieu entre ces deux protagoniste Leanth. La position se situant en territoire Melrehn défendu et surveillé, il fallait prévoir une logistique rapide. La régente quelque peu impulsive proposait des trajectoires rapides et efficaces. Keith trouvait ces solutions trop risquées. Il dut insister pour investir un peu plus dans la logistique pour gagner en discrétion et augmenter ainsi leur chance de succès. La régente sous-estimait l'adversaire et estimait que les précautions n'en valaient pas la peine. Le Narl, après un long débat, réussit à convaincre son interlocuteur sur la méthode sur la méthode à employer.

    Dès que la planification fut finalisée, les logisticiens du Narl préparèrent le terrain. Rampes et portes spatiales furent construites discrètement en territoire ennemi. Pendant ce temps là, les militaires des deux membres du cercle rassemblaient leurs armadas respectives. Les dirigeants envoyèrent leurs flottes en position selon le schéma et le timing prévu. L'assaut fut ordonné.

    Le premier impact eu lieu. Z-Oméga, la station d'alliance était tombée. La défense ainsi que la station d'alliance avaient infligé passablement de dégâts sur les cuirassés Leanths. C'est à ce moment là que Keith Narl réalisa une chose : la régente considérait la station d'alliance de Trazyn Infini comme étant un bien commun aux Fanatiques faisant eux aussi parti du même groupement d'intérêts. Le Narl eu de ce fait quelques remords.
    Cependant le mal était fait. Et la mission n'était pas terminée. Un deuxième assaut fut lancé. Pour conclure la régente lança l'ultime assaut afin de rentabiliser l'opération.

    Le Narl qui était en liaison holographique avec la régente put voir la rage qui émanait de ses yeux se dissiper. Il crut même apercevoir un sourire sur son visage. Son interlocuteur paraissait maintenant comme une nouvelle personne. Après des salutations amicales, la liaison fut rompue. Les attaquants purent donc rentrer tranquillement, chacun de son côté en ramenant une belle quantité de modules de construction.
    Dernière édition par Hiro Sensei le Mer Nov 21, 2018 6:41 pm, édité 1 fois.
    Avatar de l’utilisateur
    Hiro Sensei
    Officier
    Officier
     
    Messages: 184
    Inscription: Lun Aoû 23, 2010 1:42 pm
    Gouverneur: Keith Narl

Mar Nov 20, 2018 9:47 pm

  • Cela fait maintenant presque plus de deux siècles que les Fanatiques Shankari avaient commencé à modifier leur mentalité pour atteindre celle du Cercle Shankar, celle d’Arnor. La pureté absolue du Peuple Melrehn, leur premier pas vers l’apothéose. Une utopie ? Peut-être. Mais nous ne le saurons que si nous essayons.
    Les combats allaient bon train. Les siècles derniers ont vu la frontière Melrehno-Léanth subir des tensions, pour le bien des deux camps, car une zone neutre fut instaurée, au grand dam de certains Léanths.
    C’est alors que le Cercle Léanth déclara une guerre totale envers le Peuple Melrehn. Ni une, ni deux, l’Oranor Patron Dei Tenebrarum réunit le conseil de guerre.
    Le résultat de la réunion fut sans appel : Porter des coups à l’industrie Léanth, en particulier à l’alliance Avalon, du fait de leur niveau de développement équivalent à celui des Fanatiques Shankari. Le but de cette manœuvre étant d’obtenir un ascendant industriel sur ces derniers.
    Plusieurs milliers de modules civils de minage furent détruit, des secteurs ravagés, des erreurs commises.
    Une faible résistance s’instaura de la part du dirigeant Kalas, qui tenta d’envoyer de la défense, jusque-là inexistante sur les trois quarts des positions attaquées. Cependant, cette défense fut interceptée et détruite. Notons que nombre de ces secteurs sont toujours non occupés, posant la question suivante : Ont-ils vraiment besoin de ces secteurs industriels et ont-ils vraiment l’intention de se développer ?


    Puis vint le 12 Onovahn 17.383.

    L’administration chargée de l’économie des Fanatiques Shankari reportèrent le manquement du virement hebdomadaire du dirigeant Trazyn Infini, argent provenant de la station d’alliance du GIC.
    Après mise à jour de la situation et discutailles sur les canaux de communication publiques, il s’avérait que la station fut détruite par un groupe de Léanths. Les discussions fusantes, les Fanatiques Shankari décidèrent de se retirer des canaux de communication et l’Oranor organisa une réunion de mise au point de la situation.


    Messieurs, Mesdames, la station du GIC a été détruite et aucune justification claire n’a été avancée, que savons-nous jusqu’ici ?


    Une responsable communication s’avança et dit : Le dirigeant Shogunat Date affirme que cette attaque fut perpétrée suites à nos assauts sur les positions des Avalons.
    Un général affirma vivement : Vous devez vous tromper, le Saint Empire Lémurien a annoncé que l’alliance Avalon n’avait rien à voir dans tout cela !
    De plus, commença un autre responsable en communication, cet homme, Shogunat Date, a affirmé plus tard que l’alliance Avalon n’avait rien à voir avec tout ceci.
    La responsable en communication, convaincu que l’alliance Avalon était liée à tout ceci, avança un autre argument : Mais vous oubliez que Ren Hootohime a annoncé clairement au même moment que si nous attaquions « encore » les Avalons, il ne saura « contenir » ses effectifs !
    Et ainsi commença un brouhaha de débats inaudibles. L’Oranor, silencieux jusqu’ici, ordonna le silence et résuma :
    Si je comprends bien, un Avalon prétend qu’Avalon n’a rien à voir avec tout ceci. Un autre Avalon prétend que si, mais se contredit quelques heures plus tard en affirmant le contraire. Enfin, l’un des auteurs de l’attaque affirme via sa formulation de phrase que les Avalons sont la cause de cette attaque ?
    L’Oranor réfléchi un petit moment, puis reprit :
    Je pense surtout que leur attaque, étant infondée, est compliquée à justifier, étant donné les pertes infligées à Trazyn Infini. Mis à part la cause de la guerre totale, qu’aucun de ces illuminés n’a eu l’idée d’aborder, je n’en vois pas la raison. Faisons au plus simple, coupons nos communications en attendant d’en savoir plus sur cette affaire.

    10 ans plus tard, année 17.855, une autre réunion liée à l’affaire de la destruction fut tenue.
    La belle et pâlotte responsable des communications se leva et prit la parole.

    Oranor, nous avons réussi à obtenir de plus amples informations, des informations personnelles rédigées par Keith Narl lui-même, au sujet de la station du GIC.
    Il semblerait que nos actions envers les Avalons ne lui a pas plu. Il prétend que les Léanths étaient tranquillement en train de profiter de la guerre totale pour piller les biens des membres de notre peuple. D’après une retranscription d’une conversation entre lui et Ren Hootohime, nous avons fait preuve d’une agressivité gratuite.


    La responsable s’arrêta, ayant fini son rapport. Tous regardaient l’Oranor, qui réfléchissait.
    Après un silence soutenu, il s’exprima :


    Récapitulons donc. Les membres des alliances Avalon et PIC se contredisent l’année de l’attaque, même si on peut penser qu’ils tendent, après conciliation sans doute, à tous prétendre que les attaques Avalon ne sont pas la cause de leur méfait.
    Ensuite, nous apprenons que les Léanths profitent à cœur joie de la guerre totale pour pillerles biens très chers, permettant d’améliorer notre production, des œuvres d’arts, des ressources, mais répriment nos attaques sur leur industrie, industrie qu’ils peuvent réinstaurers’ils y mettent le cœur.
    Enfin, lorsque nous fouinons un peu, nous pouvons nous rendre compte qu’Avalon est en fait la raison de cette attaque. Je dis bien Avalon. Ils sont bêtes à tel point qu’ils se contredisent pendant plus d’une décennie et mettent de côté une raison toute simple qu’ils auraient pu brandir pour justifier leur attaque, la guerre totale.

    L’Oranor regarda l’assemblée, qui ne savait que dire face à tant de contradictions. Voyant que ces aides de camp ne savaient pas quoi dire, l’Oranor continua.
    Je ne connais pas personnellement Keith Narl, mais étant membre de l’Holacratie de Léanthia, je suis surpris de son comportement. Quant à Ren Hootohime, plus rien ne m’étonnera venant de lui. Rappelons, je vous prie, qu’ils étaient le premier à dénoncer les destructions inculquées aux Amaranths lors de la guerre totale Melrehno-Amaranth, mais qu’il perpétra quelques années plus tard, une attaque très destructrice sur une colonie Amaranth.
    Nous en conclurons donc que ces deux dirigeants sont idiots. Je pense que cela résume plutôt bien la situation, étant donné qu’ils ont tenté de prendre pour des imbéciles les gens, mais que même pour ça, il ne se sont pas conciliés. Quand aux Avalons, nous continueront de détruire les positions, qui, si les informations transmises par l’Amiral sont correctes, n’ont toujours pas été reprises, en tout cas celles dans le système Khlyr de la région Khaelahni d’Aelron. Enfin, gardons nos communications coupées, il serait dommage que l’idiocratie se propage à notre population. Etudions plus en détail le culte Shankar, détruisons ce que nous estimons devoir détruire et ne prenons pas compte de l’avis de ces illuminés.
    Vous savez quoi faire.
    Image
    Avatar de l’utilisateur
    VirusXFr
    Officier
    Officier
     
    Messages: 307
    Inscription: Sam Oct 29, 2011 3:25 pm
    Localisation: Aelron
    Gouverneur: Fanatiques Shankari

Dim Nov 25, 2018 12:21 am

  • Les Fanatiques Shankari se sont retirés des canaux de communication. Le Narl eu vent de cette nouvelle. C'était la première fois qu'une de ses offensives provoquait ce genre de réaction. Cette information le fit beaucoup méditer. Son esprit était tourmenté. Il ne trouvait pas de raison valable pour justifier cette destruction. La guerre était effectivement totale mais ce n'était pas une justification suffisante. Keith compris donc qu'il s'agissait d'une raison émotionnelle. Lui qui tentait toujours d'agir avec raison. Cette fois ci, c'est ses émotions qui dictèrent sa conduite. Comment en était-il arrivé là ?

    Il côtoyait de plus en plus fréquemment les autres seigneurs Leanths. Chez certains d'entre eux, on pouvait deviner leurs émotions sans même les entendre ni les voir. L'énergie qui émanait de leur corps suffisait à deviner ce qu'ils ressentaient. Avec les évènement précédant, nombre d'entre eux ressassaient des idées, créant une ambiance tendu. Des sensations noires parcourait la salle. Le ressentiment était si fort qu'il se transmettait aux personnes qui n'étaient même pas concernées. Cela devenait presque collectif.

    C'est en se remémorant ces réunions que Keith Narl comprit comment il en était arrivé là. Au vu des conséquences, il décida d'effectuer une déclaration qui serait disponible sur les canaux diplomatiques.


    Bonjour,
    Je me rend compte aujourd'hui que j'ai commis des erreurs ces derniers temps. Je me suis trop fié à ce que je croyais savoir, je me suis lancé tête baissé dans certaines entreprises sans prendre considérations assez de données. Certaines fois je me suis trop laissé guidé par mes émotions.

    Je regrette que certaines personnes ou peuples ont du en pâtir.

    Je m'engage donc à améliorer ma communication, à agir avec moins de zèle et à prendre plus de recul avant d'entreprendre quoi que ce soit.
    Tous ne sera pas parfait. Je mettrais tout de même tout en oeuvre pour me perfectionner dans ces domaines.

    Chacun est libre d'interpréter mes dires comme il le souhaite. Je reste ouvert au dialogue.Vous pourrez me contacter par les voix de communications diplomatiques usuelles.

    Cordialement, Keith Narl.


    Cet enregistrement était court, il n'avait pas non plus le mérite d'être clair. Mais c'est ainsi qu'il avait été prononcé.
    Après la réalisation de sa prise de parole, le Narl se dirigea vers le complexe de spa, sans doute pour se détendre et méditer sur les mots qu'il avait prononcé.
    Avatar de l’utilisateur
    Hiro Sensei
    Officier
    Officier
     
    Messages: 184
    Inscription: Lun Aoû 23, 2010 1:42 pm
    Gouverneur: Keith Narl



Retourner vers Le Hall de Guerre




Informations
  • Qui est en ligne
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité
cron