Poursuite dans la nuit, Z je te suis...

Une déclaration de guerre ? Une bataille épique à raconter ? Venez ici !

  • (http://www.youtube.com/watch?v=yxrTGMijT6k)

    Une nuit comme les autres, froide, silencieuse.
    Le Démon Courtois ne les connaissais que trop bien. Il repensait souvent à celle qu'il passait à regarder les étoiles, perdu dans ses rêves de grandeur. Mais cette époque était bien loin, il l'était maintenant, grand, et puissant, ses rêves depuis longtemps réalisés. Il avait dû massacrer des millions d'innocents pour en arriver là, rien que cette douce pensée le faisait sourire.
    Mais cette nuit là, quelque chose clochait. Il n'aurait su dire quoi, mais il sentait que l'air avait un parfum âcre, proche de la peur.

    Se promenant sur le pont de la Fierté de Prime, le dernier vestige des anciennes flotte Primienne, et le plus imposant qu'il avait fait son navire amiral , il ne pouvait s’empêcher d’observer les soldats en faction ici et là, un léger doute à l'esprit. Tandis qu'il passait près d'eux, tous le saluait, arme à l'épaule, du signe protocolaire en vigueur depuis des générations, un arc de cercle partant du bas pour atteindre les sommets, représentant son pouvoir, apparemment. Meyhd s'était toujours demandé pourquoi un simple "bonjour, empereur" ne suffisait pas. Trop classique, lui avait-on dit.
    Non, ses soldats ne dégageait pas la peur, plus il les fixait dans les yeux, plus il sentait la détermination proche du fanatisme, et surtout, le profond ennui qui en résultait. Non, il n'avait pas le droit de rire avec eux, ce n'était pas de son rang.


    - Tu parles..., grommela le démon

    Et il entreprit d'engager la conversation avec le soldat devant lui, qui gardait la salle de commandement.
    C'était plutôt bien parti lorsque la porte s'ouvrit et qu'un officier sortit en hâte, agrippant Meyhd par le bras et l'entrainant à l'intérieur, sous les yeux du soldat visiblement habitué, qui ne broncha pas.

    - Gneuh je reviens, 2 petites minutes..

    Une fois à l'intérieur, le Démon fut blasé de voir que tout les officiers de pont le regardaient avec inquiétude

    - Quoi encore, une missive offensante de la princesse Qadgiane ? Trop de fleurs ou pas assez ?
    - Non Monsieur, c'est bien plus grave, nous venons de recevoir une missive d'un jeune frère de la Confrérie, il transmet une attaque imminente zetran...
    - Ça n'est pas plus important que les lettres de dame Qadgiane. Bon, passez sur écran

    Un sous officier transmit les données décryptées sur l'écran de la salle. Après 10 secondes pendant lesquelles le Démon scruta la transmission, tous retinrent leur souffle. Il finit par lâcher :

    - Zen ? Vous me balancez dans la salle de contrôle pour Zen ?
    Je vous ai déjà dit et répété mille fois que sauf cas exceptionnel, les adversaires de seconde zone ne m'intéressait pas.

    - Nous pensions qu'au vu du caractère fraternel de la transmission, nous devions vous prévenir. Pour votre frère, que lui adressons nous ?...
    - Une boite de chocolat et mes amitiés. Bon, les données indiquent que notre panier repas tente de rentrer de chez lui, quelle est notre position la plus proche ?
    Région 11, position J. Monsieur.
    Et bien alors ? Rassemblez les effectifs, interceptez les, rentrez, et laissez moi vaquer.

    "Rassemblement aux coordonnées 11 J., avis à toutes les cuirassés de classe 3 et supérieurs"
    Les paroles de l'empereur retombait à peine, que déjà, toute les armadas Primiennes se mettaient en branle. Des régions foyers et positions lointaines, les forces affluaient vers 11 J.
    7 minutes s'écoulèrent quand l'officier principal hurla :

    - Force Impériale Prête, nous attendons vos ordres !
    Dans un large sourire que tous connaissait, laissant paraitre les longs crocs et la joie euphorique, le Démon inclina légèrement la tête sur gauche et murmura... :
    - A l'attaque...

    - Monsieur, l’escadre de Terreurs Primerius IV ne peut pas prendre part à combat, elle retarderait de trop notre progression...
    - Et alors, envoyez le reste de la flotte, écrasons les.

    Après une course poursuite entrecoupée de suppression, d'aide ennemi et de problèmes techniques qui laissèrent le démon dans une ennui profond, le rapport que tous appréhendait depuis des heures apparu, il dévoila ce qui fit fredonner gaiement l'empereur

    http://www.celestus.fr/CelestusV2/RC/Un ... j3yctg.htm

    - Ici l'Amiral Kintsé, avons vaincu les forces hostiles, pertes sommaires. Fait prisonniers : 13456 hommes d'équipages, 18 contre-amiraux. Ci-joint rapport de l'affrontement. Monsieur, nous ramenons les prisonniers sur 11 J je présume ?
    - Non, exécutez les, laissez leurs corps sur le lieu de la bataille. Je n'ai que faire de la clémence avec les chiens, ils nous auront bien fait courir, à changer toute les 2 minutes de coordonnées. Ils y réfléchiront la prochaine fois que la lâcheté leur montera dans ce qui leur sert de cerveau. Ah, et bien joué Amiral, j'apprécie de toujours pouvoir compter sur vous !
    - Bien monsieur, merci du compliment.

    Après le salut protocolaires et les effusions de joies qui suivirent dans la salle de commandement, le moniteur affiché une requète :
    - Monsieur, dame Qadgiane souhaite vous parler, canal 2...
    - Ah, heu, transmettez sur mon pad je vous pris
    Meyhd s'extirpa tant bien que mal de festuailles et entreprit de calmer la belle dirigeante affiché sur son appareil.
    Oui Annia, écoute, un diner sur 3 C pour te calmer, ça te dit ?
    Il passa devant le soldat en faction et le salua distraitement, sans remarquer le sourire en coin de celui-ci.
    Image

    "Moi déféquer sur Cehs."
    Avatar de l’utilisateur
    Kaced Meyhd
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 64
    Inscription: Sam Aoû 18, 2012 11:17 pm
    Gouverneur: Démon Meyhd


Retourner vers Le Hall de Guerre




Informations
  • Qui est en ligne
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité