Attentats républicains !

Une déclaration de guerre ? Une bataille épique à raconter ? Venez ici !
Mer Mar 26, 2014 1:00 am

  • Le 31 Volahn(9) de l'an 16.154 TSU, l'Ascète Dvegar, seigneur des Ourobosiens, grand maitre de la Confrérie Lanthanienne de l'Atlante est appelé à la tribune devant les représentants de la République Corporatiste sur Andrea. L'intervention est retransmise sur les canaux de communication habituels.

    Républicains, Habitants d'Amatens!
    Les agissements de certains membres de la République Corporatiste d'Adreane sont intolérables. En dépit de nombreuses protestations au sein des différentes factions, provoquant même la colère chez certains de leurs alliés. Dans leur imprudence, ils ont ignoré les mises en gardes et continué leur œuvre destructrice. S'attaquant une fois encore à l'une des Grandes Portes Thelios, ce qui porte à trois le nombre de porte actives détruites. Trois d'entre elles qui sont toujours en fonction, en Varden région 1 et 3 et Aelron région 31.

    Il est évident que l'appât du gain est très certainement l'une des motivations principales de leur action. Mais leur but final, le vrai génie de ce plan est la déstabilisation d'Amatens, en coupant le lien fragile qui relie nos amas plongeant la florissante économie inter-amas dans le chaos. Cette technologie Thélios est jalousement gardée, la fédération n'ayant pas réagit à la destruction de ces dernières, il nous faut supposer qu'elle n'a pas l'intention d'investir afin de réparer les dégâts causés. Nous considérons donc ces grandes portes, tout comme le plus grand nombre, comme des biens d'intérêts publics et trans-factionnels.
    En représailles, nous avons immobilisé puis détruit toute les flottes de la République encore présentes sur le territoire Aelronite. Les flottes des seigneurs Toto, Koisyre, Brutus Maximus, HULK, Terenore ont été intégralement détruites.

    Il s'avère que dans le feu de l'action, la Confrérie a accidentellement détruit une flotte de la République fuyant le même système et qui n'avait apparemment aucun lien avec les actes de terrorismes républicains précités. Nous présentons à l'amiral Zao jun nos plus plates excuses pour cet acte de piraterie, soyez assuré que vos hommes ont combattu avec honneur jusqu'à la fin.
    Veovis : nounours0811, tu peux te gratter
    Kaizok : avec nounours vous avez le droit à une berceuse ... celle des canons!
    Avatar de l’utilisateur
    nounours0811
    Officier
    Officier
     
    Messages: 243
    Inscription: Ven Déc 25, 2009 11:28 pm
    Localisation: Tours

Mer Mar 26, 2014 10:22 pm

  • Le capitaine Rickon dirigeait les opérations de pillage en Région 1 d'Aelron, le butin commençait à être assez conséquent pour penser à se rentrer en territoire Amaranth.
    Le capitaine Rickon , qui depuis l'opération Tora-Torapa était en disgrâce, cherchait un moyen d'arrondir ses fins de mois.
    L'idée lui vint de jeter un petit coup d’œil sur la grande porte qui se trouvait dans la région et pourquoi pas avec un peu de chance de pouvoir mettre la main sur un convoi passant la porte.

    Seulement la porte n'était plus.
    Ce qu'il trouva à la place était la présence d'une armada impressionnante des membres de la République Corporatiste Adreane.
    Il se devait d'envoyer cette information en plus haut lieux.


    En Région 2 l'information venait d'arriver, Tywin explosa:


    "- Mais de quoi ils se mêlent cette bande de bons à rien!!! Qu'est-ce qu'ils viennent foutre en Aelron?!!!!!
    Venir nous détruire un de nos moyens d'accès à Varden!!! Nan mais pour qui ils se prennent!!!
    Ici en Aelron!!!

    On va leur montrer ce que ça va leur coûter de venir entreprendre des actions de destruction en Aelron!"


    "-Cela ne serait pas très judicieux d'aller à l'encontre des directives de l'Empereur, Il les considère malheureusement comme des alliés..."

    "-Certes... Nous ne pouvons pas entreprendre d'actions directes contre cette bande de racailles vardenoise mais d'autres actions sont à notre portée!
    Commencez par dérouter la flotte de Zao Jun qui se trouve en orbite de la porte, envoyez là faire un tour à l'autre bout d'Aelron."

    "-A vos ordres!"

    "-Puis vous me suppresserez le système 1:71 !




    Quelques minutes plus tard:

    "-C'est fait, le système 1:71 est suppressé, toutes les flottes RCA y sont encore présentes!"

    "-Et maintenant vous allez me transmettre ce message!"

    "-A tout l'Empire Amaranth je suppose?"

    -A tout Aelron! Nous sommes peut être dans l'incapacité d'agir à cause de foutaises diplomatiques mais les Melrehns et les Léanths ont les mains libres de montrer à ces Corporatistes qu'aucune faction de Varden n'a la liberté d'entreprendre de telles actions militaires sur nos terres!!!




    *Un message d'alerte signalant la présence des flottes Adreanes en Aelron et la destruction de la grande porte retentit à travers tous les canaux connus d'Aelron. Ce message arriva à bon port spécialement jusqu'aux constellations Ahririo et Khaen.*
    "Hear Me Roar!"
    Vegeta
    Capitaine
    Capitaine
     
    Messages: 520
    Inscription: Lun Jan 14, 2008 12:00 am
    Localisation: sweet dreams...

Jeu Mar 27, 2014 9:41 pm

  • Athènes, Palais Présidentiel de l'Organisation de Cerberus Doriana.

    Une fine silhouette de femme se dessiner dans l'un des nombreux couloir du palais, une autre femme couru vers celle ci. Essouffler, elle s'arrêta un moment avant de parler:

    -Madame la Présidente! un communiquer important venant de Allamar.

    -Donner moi ça Janilia, alors ? Retransmission de la flotte lourde Dorienne actuellement sur une base allié en 1:71....
    Mais attendais! je croyais que la flotte avait stopper les manœuvres en Aelron suite au communiquer de la CLA?

    -Lisez la suite Madame c'est extrêmement urgent.

    -Bien bien, marchons en même temps vers mon bureau... bref ... Flotte Lourde Dorienne en avance rapide vers la Grande porte Krolen. Mais c'est pas vrai! stopper la flotte! Ashley commença à courir dans les couloirs suivi par Janilia.

    -C'est trop tard Madame! se communiquer date d'hier... Nous avons perdu contact avec la flotte et le PC d'Allamar, le message vient tout juste d'être capter.

    -Par la déesse... dans mon bureau vite!

    Elles entra dans le bureau présidentiel dans un fracas, Ashley alluma les hologrammes mural... Un message code rouge venais d'être transmit sur le bureau. Elle s'assit doucement en imaginant mille dénouement à cette situation.
    Elle ouvra le message.

    "Retransmission de la Flotte lourde Dorienne via PC d'Allamar. Si l'Amiral Parios Allina de la flotte lourde, La Grande porte est détruit, hélas je viens juste de voir la transmission CLA... Je suis terriblement désoler il semblerai que les communication avec Allamar et Varden se soit interrompu pendant 8h! Nous avons était figer, PC Allamar soupçonne un sabotage ou de la désinformation, j'avais ordonner de stopper l'opération mais je crains que HULK est obliger mes hommes a participer tout de même à cette mascarade. Oui Madame comme vous pouvez le constater c'était une prise de force pour attaquer la Grande porte, je me suis retrouver en cellule le temps de la manœuvre je n'est rien pu faire.

    Mais je vous rassure la situation est sous contrôle depuis que les communications sont fonctionnels, Allamar à mater les mutins de façon « pacifique ». La flotte étant libre je me suis permis d'évacuer la zone pour rejoindre le plus vite possible Varden en passant par Allamar.

    Nous sommes actuellement en route pour Halicarnasse. Dans l'espoir de régler une fois pour toute cette situation catastrophique. »


    -Alors Madame?

    -C'est une situation de crise. Envoyer un communiquer expliquant la situation actuel de l'Organisation à la CLA. Je veux un rapport sur les flottes en présence, Dorienne et de l'élite Républicaine.
    Nous allons être secouer dans les prochains jours.
    Avatar de l’utilisateur
    Cerberus Doriana
    Cadet
    Cadet
     
    Messages: 3
    Inscription: Jeu Mar 27, 2014 8:03 pm
    Gouverneur: Cerberus Doriana

Jeu Mar 27, 2014 11:34 pm

  • *Depuis plusieurs années TSU, une sorte de léthargie pacifique s'était emparée du quasi-barbare Empire de l'Aube Rouge...

    En effet, après que la plupart des objectifs militaires fixés par l'Impératrice aient étés atteint, vint une période de brutale accalmie et presque, d'après certains, une espèce de disparition soudaine de la flotte de l'Aube Rouge, qui n'était plus que très rarement visible sur les radars de ses habituels adversaires, qu'ils soient d'Aelron ou de Varden.

    Bien sûr, les plus fous commençaient déjà à lancer des rumeurs telles que "Dame Tinuviel est devenue bien plus diplomate en devenant mère", ou encore "elle a prit des congés maternité et c'est une personne bien plus calme qui dirige en son absence."

    Mais en réalité... comme les plus réalistes s'en doutent, il n'en était rien. Absolument rien, même. Certes, l'éducation de Melian occupait désormais une partie du temps de la Dame Rouge, mais la diminution de la cadence des combats était principalement du à une nécessaire réforme de l'économie.

    La flotte devenait compliquée à entretenir et la production, un peu faiblarde pour un empire qui se veut puissant et respectable.

    Ainsi, aussi ennuyeux que cela pouvait être pour elle, la sanguinaire Dame Rouge se forçait à être plus sage, pour faire progresser les fondations de son Empire...

    Cette accalmie dura un certain temps qui lui parut une éternité, ainsi, sa frustration et son manque de guerre se faisait de plus en plus ressentir dans son comportement, et il était certain que, quand cette frustration se libérerai brutalement, la victime en serait fort à plaindre.



    Et c'est ainsi qu'au beau milieu d'une réunion au sujet du potentiel économique des colonies de la région 6, un messager presque paniqué entra dans la salle, déposant un petit cube avec au centre, un bouton noir. Système classique dans l'Empire de stockage des messages holographiques.

    Surprise, la Dame appuya donc sur le fameux bouton, pour écouter les différents messages qui évoquaient avec stupéfaction la destruction de la grande porte de la région 1 d'Aelron par une partie des grosses pointures de la République Corporatiste Adreane, sous le commandement du seigneur HULK.

    La rumeur se répandait déjà que la Confrérie Lanthanienne de l'Atlante avait écrasée la quasi-totalité des flottes incriminées, mais au vu des expressions que prenait son visage, les notables présents à la réunion eurent vite fait de comprendre que la sanction semblait ne pas suffire aux yeux de la virulente Tinuviel.

    Coincée entre la joie d'avoir une bonne excuse pour quitter cette réunion terriblement ennuyeuse et la colère que provoquait chez elle le comportement des Républicains, elle quitta la salle de réunion, pour se rendre dans une autre salle du palais, plus calme, et à son tour communiquer un message sur les canaux diplomatiques d'Aelden.

    Aelron était la priorité quand à la réception, mais provocatrice comme à son habitude, elle n'avait pas prévu de faire quoi que ce soit pour empêcher son message d’atterrir dans des oreilles curieuses de peuples de Varden.*


    -Bonsoir à tous, Oranor du peuple mort, ou seigneurs en tout genre du Cercle Leanth et de l'Empire Amaranth.

    Ainsi donc, j'apprends à l'instant que, non contents de se pavaner sur les canaux intergalactiques en se vantant d'une soit disant renaissance et d'une soit disant domination des Domaines Ducaux et de la Fédération Thelios, alors que tout le travail a été accomplit par la Confrérie, les peuples inférieurs de la République Corporatiste osent désormais passer un nouveau stade de provocation inadmissible, et souhaitent narguer les factions du cadran béni d'Aelron, en s'attaquant à leurs positions emblématiques et en réduisant leur possibilité d'accès au cadran de Varden!


    *Elle marqua un court temps de pause, semblant réfléchir quelques secondes à la tournure de ses futures phrases...*

    -Vous et moi sommes tous parfaitement conscients du fait que détruire une flotte ne permet qu'un résultat ponctuel et temporaire, et que si rien d'autre n'est fait, cette faction à la doctrine mensongère prônant une liberté des peuples mais ne causant que leur malheur, reviendra dans quelques années TSU, plus forte et plus déterminée à s'en prendre à nous.

    Je transmets mes sincères remerciements et félicitations à la Confrérie pour l'élimination des flottes attaquantes, cependant...

    Mes frères et sœurs d'Aelron, il m’apparaît clair que la menace Adreane se doit d'être combattue plus sérieusement.

    Ainsi, le seul moyen d'empêcher que ces prétendus Républicains adeptes des pratiques guerrières les plus barbares qui soient ne nous causent avec le temps de réels problèmes, me semble être la destruction pure et simple de leurs moyens de production, afin d'éviter leur retour sur nos territoires.

    Je sais que nous ne nous entendons pas, que nous nous considérons comme ennemis.

    Mais je vous pose la question, à vous peuples Leanths et Amaranths: Que voulez vous? Affronter dignement vos éternels rivaux Melrehns, dans des guerres qui indirectement entraînent le progrès des deux camps, ou bien laissez des rats de Varden s'infiltrer CHEZ NOUS et s'en prendre lâchement à nos positions les plus symboliques?

    Le choix est entre vos mains, car si les discussions vont dans le sens de ma pensée et qu'il s'avère que cette République représente réellement une menace, alors je m'engage à convaincre les Illusionnistes et peut-être même tout le peuple mort de se joindre à la lutte, et donc à s'allier temporairement à vos forces pour repousser notre véritable ennemi.

    Les terroristes DOIVENT être éliminés.



    *Et c'est sur ces mots que la communication se ferma, la Dame Rouge en apparence calme trépignant en réalité d'impatience à l'idée d'une réponse positive des multiples peuples d'Aelron...*
    Avatar de l’utilisateur
    Tinuviel
    Officier
    Officier
     
    Messages: 159
    Inscription: Mar Oct 16, 2012 8:42 pm
    Gouverneur: Aube Sanglante

Sam Mar 29, 2014 12:28 am

  • Une journée habituelle au QG du SRA, alors que sa directrice Adria Lencova arpente les couloirs tout en lisant les derniers rapports d'alertes de l'attaque de Magmaria, l'agent Kinio vint à elle pour lui faire son rapport sur l'état diplomatique D'Aelden.

    - Ma très chère Adria, nos agents on confirmer nos craintes, certaines flottes de l'Elite ont été écrasées par la CLA.

    - Suite à la destruction de la grande porte ?

    - C'est cela.

    - N'avais je pas dit de ne pas attaquer ?

    - Il semble que le seigneur Hulk est reçut le message beaucoup trop "tard".

    - Étonnant j'étais en discussion holographique juste avant, ma fois qu'importe, l'Elite s'en remettra, quelles nouvelles d'Aelden ?

    - Les Domaines Ducaux nous on déclarer la guerre, à nouveau.

    - C'était prévisible, ces chères pseudos pirates de bas étages n'aller pas ravaler leur fierté sans une nouvelle tentative.

    - Nous avons gagner sur la Fédération Thélios.

    - Oui j'ai crus comprendre, victoire éphémère selon mon humble avis, et Aelron ?

    - Les Melrehns clament partout que nous sommes une menace.

    - Et bien, moi qui les croyais dépourvus de tout humour, en voilà une tordante.

    - N'est ce pas.

    - Qu'en est il de nos alliés ?

    - Malgré le pacte d'alliance rompus avec les Léanths nos activités commerciales continues, de même chez les Amaranths.

    - Fort bien ! Envoyer une missive aux seigneurs Thélios et Léanths que l'Elite ne se porte pas responsable de la destruction de la grande porte, Si le seigneur Hulk avait suivit nos directives rien de tout cela ne se serait passer, dailleurs envoyer lui également une missive, que je ne le félicite pas pour cette boulette, si on peut encore qualifier ça de boulette.

    - D'accord et en ce qui concerne les Melrehns ?

    - M'enfin, les Adréans une menace, moi même j'en rigole, alors pensez vous, qui ira croire cette blague ridicule. Je vous laisse donc à votre paperasse je dois assister à une énième réunion des plus ennuyante concernant nos défenses.

    Chacun repartit de son côté vaquant à leurs occupations.
    Dernière édition par Adria le Lun Jan 25, 2016 10:20 pm, édité 1 fois.
    Image
    Avatar de l’utilisateur
    Adria
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 110
    Inscription: Lun Mar 03, 2014 12:34 am
    Localisation: Praxis

Sam Mar 29, 2014 1:04 am

  • Selim, le Consul attaché à l'espionnage faillit s’étouffer en entendant quelques paroles ici et en lisant des notes des renseignements rapportant certaines discutions entre certains officiers Corporatistes. Des mensonges, comme toujours... Enfin bref, les méthodes habituels quoi. Selim aimait observer les gens, et cela faisait belle lurette qu'il avait compris que le pouvoir moisissait les gens. Dès qu'il y en à un peu, les chevilles des importants gonflent, gonflent... et parfois elles éclatent.

    « Un groupe rassemblant des gens d'une aussi mauvaise foi est une menace... » dit-il alors, laissant sa voix sans émotion résonner dans la salle.

    « Un groupe rassemblant des gens prétendants respecter les plus hautes valeurs morales, alors que seules leurs corporations ont un intérêt à leurs yeux, sont une menace. Des gens prêts à tout pour faire des bénéfices, y compris mentir des manières les plus honteuses, sont des menaces unilatérales en puissance. Les Corporatistes sont des menaces morales et militaires à la fois. » dit-il encore avant de marquer une pause.

    « La victoire n'est pas gage d’honorabilité. » acheva alors Selim.
    Avatar de l’utilisateur
    Domaines d'Ossus
    Officier
    Officier
     
    Messages: 160
    Inscription: Mer Avr 17, 2013 2:42 pm
    Localisation: Sous de vieux RPs innachevés.
    Gouverneur: Domaines d'Ossus

Sam Mar 29, 2014 9:33 am

  • Bureau de président directeur général de la Ved Corp, 758 ième étage du siège libéral de la corporation,
    planète Gardh naneth Vedrans mîn.


    L'homme se tient devant les vitres offrant une vue imprenable sur la cité, il regardait vers le bas.. une foule est massé dans l'artère principale menant au bâtiment, il regarda plus en détail grâce à ses implants oculaire et pensa tout haut

    "Ahhh c'est protestataire.. toujours là ou il ne faut pas, ne pourrait-il pas faire comme tous le monde, allez travailler, gagner des zircons et consommer.."

    Il se dirigea vers son bureau, une petite lumière clignoté sur l'holophone.. une communication entrante, il appuya sur le pavé tactile pour activé la communication..

    "Bonjour monsieur, nous.."
    "Miss Gloria, je vous prie de contacter les services d'ordre, qu'ils ramènent les camions anti-émeute, vous savez ceux avec les jets d'eau à très haute pression, c'est manifestants vont abîmés le nouveau revêtement de sol posé l'année précédente à force de battre le pavé.."
    "Oui monsieur, je vous contactais po.."
    "Quoi ?"
    "Hmmm nous avons reçu des communications provenant de la station diplomatique centrale, je vous transmets ça."
    "Faites et venez dans mon bureau d'ici 45 minutes, mes épaules me font souffrir, j'ai grandement besoin de vos mains agiles."
    "Oui monsieur"

    L'homme coupa la communication. Il prit connaissance des messages de la station diplomatique centrale. Puis commença à enregistrer un message, qu'il envoya une fois terminer.

    A la station diplomatique centrale, les voyants de réception d'un nouveau message se mirent à clignoter chez les différents représentant des autres peuplades d'aelden.

    Le voici :

    Cher tous,

    à la vue de toute c'est exhortation à la destruction et à la haine, je reste bouche bée.
    Vous condamnerez donc toute une faction pour les actes d'une poignée de corporations indignes d'en avoir le titre.

    Laissez moi vous dire que dans cette histoire, la majorité des participants de l'attaque de la grande porte ont été trompés, leur flotte ayant été envoyer au combat sans leur accord définitif.

    Je doute que cela vous fasse réfléchir à d'autres alternatives cependant nous l'espérons car tuez l'émergence de la régence corporatiste Adréane a peine sortie de l’œuf pourrez rompre la courbe de changement qui s'opèrent en Varden et cela pourrait nuire dans le long terme à vous peuples d'aelron.

    Nous restons à votre disposition pour tous échanges commerciaux.
    Très cordialement, le président directeur général de la Ved Corp.
    Avatar de l’utilisateur
    Dominion vedrans
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 54
    Inscription: Dim Jan 08, 2012 3:32 pm
    Gouverneur: Dominion Vedrans

Sam Mar 29, 2014 2:32 pm

  • [HRP]Pardon si c'est un peu décousu et mal orthographié, mais c'est un petit HS (HS hors service/hors sujet) quoi que, pas tant que ça en faite, non ? [/HRP]

    Depuis longtemps, les Domaines d'Ossus s'épuisaient. Bien que l'arrivée au pouvoir de la duchesse Lianne Ière, dit d'Artois, avait relancé partiellement les choses notamment avec différentes réformes ayant modifié la structure profonde des Domaines d'Ossus, l'inertie du destin se faisait encore sentir, telle une masse grandissante, pesant patiemment sur l'échine de quelque bête, en attendant que les ligaments se déchirent, que les os rompent, et qu'au final, ce soit la désunion et la disparition de l'ordre, c'est à dire, la plus honteuse des morts qui soit. Aux Domaines d'Ossus, personne ne savait plus quoi penser des Corporatistes, ces derniers mélangeant bonne foi et mensonge, et ce sujet avait le don d’énerver beaucoup de monde. La situation étaient devenue un véritable sac de nœuds.
    Quelques anecdotes avaient appris que la SRA était arrogante et adepte des propagandes mensongères, au sujet d'une prétendue victoire totale de la RCA sur les Domaines Ducaux par exemple. Mais le temps et son souffle démoniaque et corrosif avaient également appris aux Domaines d'Ossus que, en effet, tous les RCA n'étaient pas que de misérables gueux. C'était comme toujours plus compliqué que cela. Si chacun faisait, d'une manière ou d'une autre, preuve d'un comportement immoral, par exemple à l'égard des populations, certains avaient quelque bonne foi, en publique du moins.

    ********


    Alors qu'il se promenait dans les jardins du Sanctuaire, Eriras Torn, le Haut Chancelier des Domaines d'Ossus, déclara à son ami Samir Vosniak au détour d'une conversation passionné sur divers sujets de politique :
    « Nous savons depuis longtemps que les Factions et les Alliances dépersonnalisent les nations, et dire que nous ne sommes qu'un Duché banal serait faux. Pour savoir ce qu'est véritablement une nation, il faut se pencher sur ses discours en public, mais également sur sa structure interne profonde, non ?
    - Oui bien entendu, fit alors Samir.
    - C'est pas ce qu'on fait depuis des lustres ?
    - Le communiqué de la Ved Corp ne s'adressait pas seulement à nous tu sais ? Il y a Corporatistes et Corporatistes. De toutes manières, les factions auront fait beaucoup de mal aux nations.
    - Samir ! Prend garde à tes paroles !
    - Je sais, je date et mes points de vue aussi, dit-il avec un sourire auquel on était prêt à pardonner tous les crimes.
    - Enfin, repris Erias après un soupir, je n'aime pas cela. Le mensonge et la vérité se mêlent dans cette affaire.
    - Il te faudra les délier mon amis, savoir à qui faire confiance. Tu sais bien que certains Ducs sont très durs avec leur peuple, d'autres beaucoup moins, ils passeraient presque pour des humanistes d'ailleurs.
    - Tu parles, nous n'avons plus de peuple depuis longtemps. Les castes faisant une différence entre riche et pauvre ne servent à rien, à part peut-être à se priver d'une partie des compétences d'une nation.
    - Les Corporatistes eux même ont des strates sociales basées sur l'argent... et la reproduction des élites sans mauvais jeu de mots.
    - Très bien trouvé vieux renard ! La reproduction des Elites, elle est bien bonne.
    - Certains ont peut être bon fond, tu sais ?
    - On ne les voit pas beaucoup. Que des gens lobotomisés par une pensée fixe à la Zetrane, prêt à tout pour la justifier, notamment à mentir, et d'autres qui ont l'air de dire la vérité, mais avec qui on aurait du mal à traiter sans récupérer le sang et les larmes qu'ils ont sur les mains.
    - Les pensées fixe à la Zetrane, c'est une légende populaire, ne te laisse pas tromper. Mais ce que tu dis est vrai. Position délicate que la nôtre.
    - Je ne comprends pas pourquoi nous devons toujours intervenir pour essayer mollement de rétablir les faits.
    - Pour une raison simple, Erias. Si l'Histoire se détache trop des faits, as-tu seulement idée de ce qui arrivera ?
    - L'Histoire narre les faits non ?
    - Les vainqueurs écrivent l'Histoire.
    - Dois-je comprendre que tu souhaite que ce soit nous qui l'écrivions ?
    - Pas le moins du monde. Je souhaite juste que l'Histoire redevienne ce qu'elle devrait être, c'est à dire à peu près tout, sauf bien sûr, un outil de propagande qui servirait à maquiller les faits, la vérité, et presque tout le reste. »

    Erias resta songeur. Les Domaines d'Ossus n'avaient pas à se mêler de ces affaires là. À ses yeux, ils valaient bien mieux que cela. Mais la nouvelle Duchesse était catégorique. Il y avait des choses qu'il fallait préserver, au risque du ridicule. Qu'importe le ridicule donc, ne dit-on pas qu'il ne tue point ?

    ********


    Au sujet de la préservation de l'Histoire, des idéaux des Domaines d'Ossus, Lianne d'Artois les avait défendus avec beaucoup de conviction au Conseil. Elle les avaient désignés sur le terme de "rêves" comme si cela devait être, finalement, l'aboutissement de la politique des Domaines d'Ossus.
    « Et ces rêves n’auront peut être pas de suite. Ils se perdront dans le tourbillon de la vie et sombreront tel Nastresis dans les flots passionnés d'un passé lointain et puéril. »
    Avatar de l’utilisateur
    Domaines d'Ossus
    Officier
    Officier
     
    Messages: 160
    Inscription: Mer Avr 17, 2013 2:42 pm
    Localisation: Sous de vieux RPs innachevés.
    Gouverneur: Domaines d'Ossus

Sam Mar 29, 2014 3:55 pm

  • À bord de la Station Diplomatique Centrale l'Ambassadeur Kartek et son équipe, qui représentaient avec honneur la Nation Obscurcie, vaquaient à leurs occupations qui consistaient principalement à faire le moins de choses possible tout en ayant l'air débordé. L'Ambassadeur Kartek, avait d'ailleurs laissé tomber cette dernière idée depuis quelques années. De toute façon, personne ne se donnait plus la peine de venir dans les Ambassades de la SDC, ce qui était somme toute assez dommage. C'était ainsi qu'il se trouvait assis à son bureau, l'air nonchalant, arrivant tout juste à trouver la force de lutter contre le sommeil qui le gagnait. Ce fut au moment où il allait enfin sombrer dans la léthargie la plus totale que son assistant fit irruption dans la pièce, l'air agité :

    « Eskaf, nous avons reçu des nouvelles.
    - Des nouvelles ? répondit l'intéressé en tentant de reprendre ses esprits. Quel genre de nouvelle, exactement ? Bonne ? Mauvaise ?
    - Un peu de tout. Il marqua une courte pause et reprit, tout en déposant sur le bureau les dossiers qu'il tenait à la main : Disons que c'est délicat. »
    Son supérieur jeta un coup d'œil à la pile de papiers qui venait d'être placée sur son bureau. Son visage se rembrunit lorsqu'il entama la lecture du premier document.
    « Alors la CLA casse les dents de deux trois rigolos de la RCA et ça y est, ça risque de finir en génocide ?
    - On peut résumer ça comme ça, oui, répondit son assistant qui n'avait pas perdu son air anxieux.
    - D'un autre côté, on ne peut que saluer le geste de la CLA. Pas moyen d'y couper. Je me doute qu'ils agissent dans leur propre intérêt, mais il semble que cette fois ci, ce soit aussi pour le bien de l'intérêt commun. Espérons que ça dure. L'Ambassadeur semblait hésitant. Il reprit cependant rapidement : Bon. Dans un premier temps, occupez vous d'envoyer un petit message de remerciements à la CLA. Je vais faire jouer mes réseaux pour en apprendre plus sur cette histoire. »
    Son auxiliaire opina et commençait à faire demi-tour lorsque l'Ambassadeur Kartek l'interpella de nouveau :
    « J'oubliais... Remerciez la CLA mais ne dites pas que nous allons engager la moindre action militaire contre les Corporatistes. L'État-Major en décidera lorsque j'aurai fini mon rapport.
    - Aucun souci, Eskaf. On s'occupe de ça. »


    Environ deux heures plus tard, un message fut envoyé à la CLA depuis l'Ambassade Obscurcie.
    Ambassade Obscurcie a écrit:Salutations,
    La Nation Obscurcie vous remercie pour votre dévouement pour la protection des liens inter-cadrans. Il est bien évident que d'autres opérations seront nécessaires pour lutter contre ce genre de paria qui n'hésite pas à menacer les intérêts communs pour d'obscures raisons, mais nous souhaitons appeler toutes les nations qui prendraient part à cette lutte à une certaine retenue. N'oublions pas que tous les Corporatistes ne sont pas nécessairement mauvais et qu'il serait regrettable de plonger cette faction dans une guerre monstrueuse pour quelques éléments agitateurs.

    Service des Relations Extérieures de la Nation Obscurcie
    Quand les Melrehns explosent des portes Cetyns, ils n'ont peut-être pas de médaille, mais au moins, ils ont un RP !
    Avatar de l’utilisateur
    Maraudeur
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 96
    Inscription: Mar Mai 08, 2012 10:36 pm
    Localisation: Là où personne n'a cherché
    Gouverneur: Nation Obscurcie

Sam Mar 29, 2014 6:30 pm

  • Octas IV

    Dans les salles de réunions des Tours Noires nouvellement rénovée, se tenait présents la plupart des seigneurs de L'empire de Norbs, réunis autours d'une longue table, le Tyran assit à son extrémité.
    -... et donc, comme je vous le disait, malgré nos effort, nous avons encore eu une trahison au sein de l'ODV. Finit Hargo après un long monologue.
    -Très embêtant. Dit Marx
    -Il faudra trouver une solution concrète,continua Yuri,mais nous déciderons de cela à la prochaine séance.
    -Bien, alors abordons le prochain point de notre réunion, la destruction des grandes portes par les Corporatiste.
    -Voilà une nouvelle de merde, comme d'habitude. Les chefs des factions ne savent pas gérer leur gouverneurs, et ne pense qu'a leur profit. C'est nous, les nations en développement, qui en payent toujours le coût ! Lâcha Hellstorm.
    -Oui, enfin en faisant parti de l'Empire, vous n'êtes plus vraiment touché par les dommage collatéraux... mais ces actions nous on tous mit dans des situations délicates pour notre commerce, c'est vrai. Ajouta Marx. Voyons donc les réactions des autres seigneurs...
    Marx commanda la lecture des différents messages des autres nations.
    -Hum, voilà donc l'impératrice de l'aube rouge qui propose d'éradiquer les républicain ?
    -Stupide, répliqua Marx, ils n'ont pas plus de moyen de production qu'avant, ils sont juste un peu plus organisé. Hors de questions qu'on leur fasse la guerre pour une connerie pareille.
    -Oui. Mais je me demande si notre capacité d'infiltration chez eux ne va pas en prendre un coup, voire même achever toute nos entreprise dans leur territoire. Se demanda Hellfire.
    -C'est bien possible... Dit hellstrom.
    -Et les Domaines d'ossus... continua Marx. Pire que tout, mais ils se cachent derrière leurs beau discours pour sauvez les apparences, alors qu'il n'y à pas plus arrogants. Mais soit. Il nous faut envoyer un message sur les canaux diplomatiques.

    Marx se leva, et se dirigea vers une salle d'holo enregistrement.


    « Salutation Peuple d'Aelden. La destruction des grandes portes par les Républicain nous a profondément choqué. Et les humeurs belliqueuse des autres nations en réponse à cet acte aussi.
    Les Grandes portes nous permettais de commercer avec Varden. Sa destruction n'étais pas souhaitable. Mais nous ne pouvons nous permettre de détruire les Républicain, en effet ceux-ci compte parmi nos partenaires commerciaux. De plus, nous cherchons à nous étendre dans leurs territoires depuis plusieurs années et une guerres ralentirait nos efforts.
    Nous ne prendrons donc parti pour personne, nous attendons juste de voir qui pourra régler cette situation en limitant nos pertes commerciales... »
    "Une armée sans agent secret est un homme sans yeux ni oreille."
    "Si vos subordonnée doivent mourir, qu'ils meurent, mais mourrez avec eux"
    Sun Tzu

    "Ce n'est point du vol, mais un empreint pour une durée indéterminé sans l'accord du propriétaire, effectif à partir de maintenant" Domaines d'Ossus

    "La diplomatie c'est pour les tapettes"

    "C'est en étant radin que l'on reste riche" Chris
    Avatar de l’utilisateur
    Marks
    Cadet
    Cadet
     
    Messages: 35
    Inscription: Dim Juin 03, 2012 6:52 pm
    Localisation: Dans un coin
    Gouverneur: Connard galactique

Sam Mar 29, 2014 7:01 pm

  • Halicarnasse, Chantier Spatial D-8, baie d'amarrage A-36.

    La Présidente Ashley Williams fessait face aux énorme hublot de la baie, devant elle le Delos Corinthus "Troas" été entrain de s'amarré tranquillement. Une lenteur qui irritait au plus haut point la Présidente, l'heure est grave!

    Une vingtaine de minutes plus tard le sas s'ouvrit dévoilant l'Amiral Parios Allina, forte carrure mais totalement épuiser, l'homme ne perdit pas de temps avec les formalité il se dirigea directement vers la présidente.

    -Au rapport Amiral.

    -Les mutins sont emprisonner sur Allamar, dans l'escarmouche nous avons perdu 9 vaisseaux amiraux soit 23 400 hommes environ.

    -C'est assez conséquent, comment le seigneur Hulk a t'il justifier un tel acte... de trahison, il me semble que c'est le mot correct pour son action.

    -Oui madame sa l'est, c'est bien ça le problème il ne la pas fait et nous avons aucune nouvelle depuis quelques jours. Il regarda Ashley d'un air abattu... Il y a pire Madame, voici une missive de l'Impératrice Tinuviel. Il donna la tablette en verrerie qui avait dans les mains depuis qu'il était sortie du vaisseau.

    -Elle m'insulte de terroriste! mensonge, spéculation! je ne supporte pas de tel insulte de la part de cette Melrhen!

    -Madame ne vous énervez pas, continuer de lire, elle veut la guerre!

    -Comment voulez vous que je garde la tête froide avec cette Impératrice, elle invite les peuples d'aelron à entrer en guerre. Elle lancant un regard a l'Amiral.
    Je vous le dit Parios, celle là elle m'a pourri ma journée!

    Ils partirent de la baie d'amarrage pour rejoindre la navette qui les amènera au Sénat, une guerre est à évité désormais.
    Avatar de l’utilisateur
    Cerberus Doriana
    Cadet
    Cadet
     
    Messages: 3
    Inscription: Jeu Mar 27, 2014 8:03 pm
    Gouverneur: Cerberus Doriana

Lun Mar 31, 2014 11:09 am

  • Dvegar l'Ascète, achevait sa visite diplomatique sur Andrea par un nouveau discours devant l'assemblée. Le vent de la guerre était imminent en Aelron, il lui fallait rentrer sous peu. Les dernières grandes portes étaient perdues, seule la guilde des transporteurs serait en mesure de maintenir la liaison entre les amas. Après Verdon, c'était au tour d'Aelron et de Varden d'être coupés.

    Nos mots ont été durs envers la république, et la riposte implacable ! Il semblerait, d'après les dires de leurs représentants que cette destruction n'est pas de leur fait. Le seigneur Hulk aurait agit à leur insu et contre leur volonté. Soit !

    Pourtant, les flottes du SRA et de la Ved Corp étaient présentes sur place. Ne les aviez vous pas envoyé sur place dans un premier temps alors que votre intention visait clairement à la dite destruction qui nous occupe actuellement. En réalité, qui est à blâmer ? Ce "traitre" qui aurait sapé votre commandement auprès de vos propres troupes ? Vos comandants de flotte, corrompus ou déserteurs, bafouant vos ordres ? Ou vous qui les y avez envoyé et qui maintenant les désavouez, par crainte de la Confrérie ...

    Dame Tinuviel n'a pas tout à fait tord. La destruction de vos flottes apparait comme bien peu de chose à la rupture du lien fragile qui maintient les liaisons entre nos deux amas. Les ambassadeurs Obscurcie n'ont pas tout à fait tord, condamnerons nous l'intégralité des corporatistes pour les actes de quelques sauvages. Pourtant, nos velléités avec les empires Melrehns sont légions, avec certains plus que d'autres. Tous ont souffert de la guerre, et des terribles ravages qu'elle provoque. Pourtant, elle n'hésite pas à condamner votre faction entière à la même ruine qui fut sienne il n'y a pas longtemps.

    N'est-ce pas souvent par la faute d'un seul seigneur, que la machine de guerre se met en marche. Les actes d'un plus petit nombre font souvent sombrer la faction dans la guerre, qui apparait alors comme seul moyen de calmer les agitateurs. Souvenez vous des Melrehns et de celui porté en sauveur par un certain nombre d'entre eux. Celui qui provoqua la destruction quasi totale du système de commerce, qui déclencha deux des pires guerres qu'ait connu Aelron.

    Malgré sa rhétorique et sa ferveur, la République Corporatiste est encore faible. Même si de récentes victoires face à la Fédération Thélios et aux Duchés ont été durement obtenues. Quoi que vous en pensiez Selim, consul des Domaines d'Ossus, c'est bien une victoire pour la république. Elle se relève, quoi qu'en disent les traités de paix et les vils politiciens qui en sont à l'origine. Encore lui faudra-t-elle installer sa domination dans le temps pour être crédible.


    Quoi qu'il en soit, la République semble être sauvée pour l'heure. Le dernier lien public entre Aelron et Varden a été détruit. Une force invisible est en marche, un lobby puissant, peut-être même une coalisation cherche à déstabiliser le lien entre les amas. Selon nos espions, et selon toute vraisemblance, ce sont des forces rattachées à l'Empire Amaranth qui se cachent derrière la destruction de la dernière porte. Ainsi, notre allié d'hier nous tournerait le dos. J'ai peine à le croire. La paix Aelronite si chèrement acquise est sur le point de se briser. Perfidie, mensonge, trahison voila ce que nous voyons.

    Amaranths, fières représentants de l'Empire ! Livrez nous les coupables ! Livrez nous les responsables ! Châtiez les ! Ou demain, avec flamme et l'ombre vous dinerez. Il n'y aura pas de répit, il n'y aura pas de paix. Le vent de la guerre souffle sur l'empire, la colère gronde au sein du Cercle. LQR, Avalons et encore beaucoup d'autres, Melrehns, Amaranth tous sacrifiés sur l'autel d'une paix durable pourtant sur le point de se briser. Auriez vous oublié tous les efforts fournis, tous les sacrifices auraient-ils été fait en vain ? Nous préférerons bruler l'Empire plutôt que de laisser les coupables s'échapper. Livrez les nous ou nous vous détruirons. Nous réduirons en cendre, vos royaumes verdoyants, et il n'y aura nul endroit pour se cacher lorsque la vague verte déferlera !
    Veovis : nounours0811, tu peux te gratter
    Kaizok : avec nounours vous avez le droit à une berceuse ... celle des canons!
    Avatar de l’utilisateur
    nounours0811
    Officier
    Officier
     
    Messages: 243
    Inscription: Ven Déc 25, 2009 11:28 pm
    Localisation: Tours

Lun Mar 31, 2014 7:20 pm

  • Bien que profondément enchâssée au cœur de la Station Unité, la Salle du Conseil bénéficiait d'une vue sur l'extérieur à couper le souffle, grâce à un écran géant couvrant un pan entier de mur. Les personnes occupant ladite Salle pouvaient ainsi admirer la surface d'Érigia se dérouler devant eux, doucement baignée dans la lumière bleutée de Niokh.

    La salle en elle-même était particulièrement grande – pour les standards d'une station spatiale – de sorte à pouvoir accueillir une vingtaine de personnes dans les meilleures conditions possibles. Outre la baie vitrée virtuelle, les murs se paraient de différents blasons, correspondants à ceux des nations membres. Luxe rare dans un environnement non planétaire, différents végétaux en pots – dont un, orange, cadeau de l'Empire Terazéen, semblait toiser le visiteur, chose difficile s'il en est pour une plante – apportaient une touche de fraîcheur.

    En son centre était disposée une table ronde, frappée d'une étoile cerclée surmontant une couronne de lauriers ainsi que la mention « Amirauté Solarienne –
    In Reliquom Laboramus ». Et autour de cette table, un débat des plus houleux prenait place.

    - Non ! Non, non, non, non ! L'homme laissa s'écouler un bref instant, avant de reprendre son martelage de la table. Non !
    - Allons, Commodore, calmez-vous !, l'interrompit un autre homme portant une robe d'ambassadeur typique de la Nation Obscurcie.
    - Pourquoi une telle réaction, d'ailleurs ? La question, émanant de l'Ambassadeur Young, représentant de la Théocratie Kwanita, était légitime pour un néophyte. Mais le Commodore Lanken ne voyait pas d'un si bon œil l'oubli de certains détails.
    - Oh, vraiment ? On parle de la CLA, là ! Vous savez, ceux qui ont rasé Fary-Milnor ! Et fait des millions de morts, sans même parler des dégâts matériels ! Il explosa finalement : ET VOUS VOULEZ QUE JE LES REMERCIE ?!
    - Sans être aussi véhément que mon compatriote, intervint une femme portant un écusson batuléen ainsi qu'un badge précisant son nom – Eorla Alussen –, je suis d'accord avec lui. La Confédération ne peut se permettre d'être aussi amicale avec ce qui se rapproche le plus d'un ennemi héréditaire.
    - Je comprends votre point de vue, mais l'affaire est aujourd'hui totalement différente.
    - Les Grandes Portes, voyons, ce n'est pas rien !
    - Ne vous méprenez pas, nous condamnons aussi fermement que possible la destruction des liens inter-amas. Mais de là aller féliciter du cassage en bonne et due forme...
    - Certes, certes.
    - Et qu'en dit la RCA, d'ailleurs ?
    - Le Seigneur Hulk reste mystérieusement injoignable. Quant à l'auto-proclamée « Élite », tous nient en bloc.
    - Typique de ces pleutre de corpocratistes. "Oh, nan, nos vaisseaux étaient là mais c'est pas nous ! C'est de la faute au Seigneur Hulk ! Comment ? Impossible de le joindre ? Rah là là, queeeeeeel dommage !" L'imitation était peu réussie mais eu tout de même le mérite de détendre un tant soit peu l'atmosphère.
    - Je vous l'accorde...
    - Je tiens quand même à vous rappeler que nous sommes réunis pour nous mettre d'accord sur quel communiquer envoyer à la Galaxie.
    - À titre personnel, la Nation Obscurcie en a déjà envoyé un, à la CLA.
    - Bande de planqués, marmonna le Commodore Lanken, suffisamment fort toutefois pour être entendu par son homologue. Celui-ci fit mine de ne rien avoir entendu.
    - Mais nous devrions également en envoyer un à la République.
    - Assurément. Je propose de...

    L'Ambassadrice Alussen ne pu finir sa phrase, interrompue par une violente ouverture de porte. Tous se retournèrent vers l'entrée, où ils purent voir un messager, essoufflé, se tenant au battant.

    - Et bien, que se passe-t-il ?
    - C'est à dire... madame..., dit-il tentant de reprendre sa respiration, c'est les Amaranths.
    - Chienlit de flambys ! Qu'ont-ils encore fait ?
    - La.. La grande porte.
    - Pas celle en Aeteh, tout de même ? L'Ambassadeur Young était blême.
    - J'en ai bien peur.

    Diverses exclamations de stupeur mêlée de colère fusèrent à travers la pièce, la plupart d'entre elles étant de bien trop mauvais aloi pour être rapportées ici.

    - Enfin, merci de nous avoir prévenu.
    - À votre service.
    - Mais pourquoi n'ont-ils pas envoyé un simple message ? Ça vous aurait quand même évité de courir jusqu'ici...
    - Le Service Hypérion trouvait cela plus sûr.
    - ...peu surprenant de leur part. L'Ambassadeur reprit après quelques instants. Vous pouvez y aller.
    - Merci, monsieur. Le messager s'inclina, avant de repartir.
    - Bon, cela change, euh..
    - Tout ?
    - Au moins. Les Amaranths. Peuh.
    - Attention, on suppose que c'est l'un d'entre eux !
    - Le résultat est le même ! Tout transit coupé entre Aelron et Varden ! Vous vous rendez compte ?!
    - Certes, certes. Le silence se fit, quelques secondes, tandis que les différentes personnalités présentes réfléchissaient à une réponse adaptée. L'Ambassadrice Alussen le rompit la première.
    - J'ai bien une idée de ce que nous pourrions envoyer à Aelden...

    Amirauté Solarienne a écrit:À qui prendra l'envie de lire ;

    L'Amirauté Solarienne, bien que condamnant aussi fermement et totalement que fortement et inconditionnellement les actions menées par certains éléments de la République Corporatiste Adréanne contre les Grandes Portes, et à plus forte raison la destruction du dernier lien intercadran par une flotte supposément Amaranth, se refuse à appeler à tout bain de sang de part ou d'autre.

    Nous tenons également à informer certaines nations adréanes – qui se reconnaîtront – que nous ne sommes pas dupes de vos excuses alambiquées. Vos flottes étaient sur place. Vous avez ainsi eu, à un moment, l'intention de participer. Assumez.

    Dans l'expression de la cordialité la plus froide que vous puissiez imaginer,

    P.E. Artheval, Porte-Parole de l'Amirauté Solarienne.


    - Bon, maintenant que ça c'est fait...
    Le Commodore Lanken se tourna vers l'Ambassadeur Kwanitien.
    - Une station de saut, vous sauriez faire ?
    « Si y'a moins de pages sur le RP que de vaisseaux sur le RC c'est pleutre. »

    Image

    Confédération Stellaire Batuléenne
    Avatar de l’utilisateur
    Vyslanté
    Commandant
    Commandant
     
    Messages: 1105
    Inscription: Dim Mar 25, 2012 8:55 pm
    Localisation: Dans un fauteuil présidentiel de maître du monde en cuir véritable de plastique
    Gouverneur: Archiduché de Breguen-Nassau

Jeu Avr 03, 2014 5:03 pm

  • Le bureau qu'occupait Rand au centre administratif principal n'était pas très grand, loin de là. Il appréciait les lieux simple et fonctionnel. L'un des murs était couvert d'écrans de toute taille tandis que son opposé disparaissait derrière des bibliothèques surchargé. Les deux restants supportaient quelques menues décorations. Un bureau, une table et quelques chaises complétaient l'ameublement. Deux personnes étaient présentes, l'une en face de l'autre, séparée par le bureau.

    - Tu compte te présenter aux autres nations à la station ? Demanda le seigneur des Baeriens.
    - Tu rigole ? La confrérie avait toujours vécu dans l'ombre, rien que le fait de nous montrer à la lumière est déjà un exploit. Lui répondit sons vis à vis. Et puis je n'ai pas souvenir que tu l'ait fait. Dit il d'un ton innocent.
    - Bein avec l'expansion qu'à connu l'empire au début puis la guerre avec les Léanths, ont à pas vraiment eu le temps. Maintenant c'est un peu tard.
    - Il n'est jamais trop tard. Tu pourrais demander à ton ambassadeur sur place, je suis sur que ça lui ferait plaisir.
    - Un jour peut être. Ah et pendant qu'on est sur ce registre là, quand nous écrira tu le récit des tes aventures en Verdon ?
    - Bientôt bientôt, enfin quand j'aurais le temps quoi.
    - J'ai été surpris d'apprendre que tu faisais partie de la flotte de réfugiés.
    - J'avais quelques trucs à voir la bas, mais si les pirates ne nous ont pas laissés beaucoup de répit. La dernière bataille à été aussi sanglante que la massacre des Malreni.
    - Je vois... Après quelques secondes de silence il reprit la parole. Et comment va le capitaine Kalia ?
    - Elle est en route vers la tour.
    - Comment l'à tu connue ?
    - On s'est battu cote à cote contre les pirates, jusqu'à ce qu'elle soit blessée. Pendant le voyage de retour, quand elle était consciente, je lui ait raconté quelques histoires. Dont une en particulier. Dit il ravit.
    - La légende de la création de la confrérie ? Aurais tu l'intention d'en faire une Velnash ? Demanda t'il souriant.
    - Oui, si elle le souhaite. Et si elle possède assez de volonté et de détermination elle deviendra membre de la confrérie.

    Ils continuèrent à discuter ainsi pendant quelques temps, de tout et de rien, et surtout du passé, avant de revenir à un sujet un peu plus d'actualité.

    - Sinon qu'à tu l'intention de faire à propos des grandes portes ?
    - Pour l'instant pas grand chose. J'ai envoyé un message au dirigeant de la fédération, on verra bien ce qu'il répondra. Le messager devrait être en orbite de Thélios à l'heure qu'il est.
    - On dirait que le vieux rêve du FLA c'est réalisé.
    - Oui... Mais plutôt que de parler de ça j'ai ici quelques rapports d'exploration de planètes où il serait intéressant de dépêcher des équipes afin de les explorer plus avant.

    Quelques heures plus tard, un message fut reçu à la station diplomatique centrale.
    Bien le bonjour

    Il est dommage que les grandes portes, lieu de passage public financé par la Fédération Thélios, ait été sacrifié par quelques personnes avides. Par leurs actes, la guerre semble poindre à l'horizon. La rupture des liens entre Aelron et Varden est une première et qu'une guerre ait lieu ou non, cela ne restera pas sans conséquence.

    Rand Faylinden, seigneur des Baeriens
    Avatar de l’utilisateur
    Rand Faylinden
    Pilote
    Pilote
     
    Messages: 87
    Inscription: Mar Juin 11, 2013 1:42 am
    Gouverneur: Union d'Hoenskar



Retourner vers Le Hall de Guerre




Informations
  • Qui est en ligne
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité